Lydie Porée est l’invitée du Carré VIP (VieillePie), l’émission de radio dédiée aux femmes de plus de 50 ans (mais pas exclusivement !). Codiffusée par RCF Radio Alpha et Unidivers.fr, retrouvez Marie-Christine Biet et ses invitées deux fois par mois à la radio et sur le web. 

Lydie Porée est loin d’avoir cet âge « canonique », mais elle a pris soin d’inviter deux femmes de générations différentes, Laure Stalder et Loren Méar, très investies aussi dans le Planning Familial 35. Lydie Porée, militante féministe, a co-créé l’association Histoire du Féminisme à Rennes, avec Patricia Godard. Toutes deux ont signé « Les femmes s’en vont en lutte ! Histoire et mémoire du féminisme à Rennes (1965 – 1985) », aux éditions Goater. Très attachée à la transmission, notamment du féminisme et des luttes pour les droits des femmes, Lydie souhaite que « ce livre serve aux générations actuelles de féministes pour qu’elles connaissent leur généalogie, qu’elles sachent d’où elles viennent ». Bien identifiée comme experte sur le sujet, elle s’est vu confier la notice sur Rennes dans le Dictionnaire des féministes, qui vient de sortir aux P.U.F.

Après avoir milité dans différentes associations féministes depuis le début des années 2000, Lydie a rejoint le Planning familial d’Ille-et-Vilaine en 2011. Elle le préside depuis juin 2015. Pour quelle(s) raison(s) ? Elle aime en particulier deux aspects :

« C’est une association engagée, qui tend à changer la société, qui prend position dans le débat public, pour une réelle égalité entre les femmes et les hommes. C’est une association de terrain : nous écoutons les besoins des personnes et tâchons d’y répondre, toujours en leur laissant le choix et jamais en décidant à leur place ».

Les équipes salariées et bénévoles mènent des actions autour :

  • De la prise en compte de toutes les sexualités
  • De l’accompagnement des personnes dans le choix d’une contraception
  • De l’écoute et de l’accompagnement des demandes d’Interruption volontaire de grossesse (IVG)
  • De la promotion de l’éducation à la sexualité.
  • Du combat contre toutes les formes de violences et contre les discriminations.
  • De la lutte contre le SIDA et les Infections sexuellement transmissibles (IST).

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes du 8 mars, le Planning Familial 35 participe à de nombreux événements, et en organise lui-même, dont un rallye photo Onsex’pose samedi 4 mars après-midi. « Un grand jeu dans lequel vous réaliserez des photos via votre smartphone sur des thèmes définis en vous déplaçant dans l’espace public, seul.e ou en équipe. À 15 h place de la Mairie, il sera remis un livret où figurent les différents thèmes. L’objectif est de parcourir les rues de Rennes et de photographier des éléments urbains, objets, ou situations dans lesquelles vous vous mettrez en scène, répondant de votre point de vue, aux mots proposés. Les photos seront à poster sur l’événement Facebook “On sex’pose” et seront diffusées en temps réel, place de la Mairie.

Sa “déclaration” va à Loren Mear, militante et jeune doctorante en biologie sur l’endométriose (une maladie gynécologique fréquente et peu connue qui touche environ 10 % des femmes). Voulant “s’engager dans une association féministe qui traite (entre autres) des questions de droits/santé sexuelle et reproductive, le Planning lui semblait parfait” et elle n’est pas déçue. L’objectif de son projet doctoral est de trouver une “signature” de la pathologie pour en améliorer le diagnostic, le rendre plus rapide et moins invasif. “Du fait de symptômes variés et peu spécifiques, l’endométriose est difficile à diagnostiquer, il faut en moyenne plus de 5 ans pour poser le diagnostic qui se fait le plus souvent par un acte chirurgical (méthode très invasive donc)”.

Le coup de cœur de Lydie Porée est adressé à Laure Stalder, conseillère conjugale et familiale au Planning et élue municipale à Acigné.

Militante depuis 1985 à Nantes puis à Rennes. “Après une expérience déterminante à la rencontre de la société musulmane lors d’un séjour de deux ans en Algérie, je me suis engagée au Planning Familial. J’y ai suivi la formation de conseillère conjugale (basée sur l’écoute, elle aborde les questions de vie affective et relationnelle de manière positive). En 1992, mon engagement militant s’est concrétisé par la présidence de l’association 35 pendant deux ans”. Son cheminement et son expérience professionnelle l’ont amenée à quitter un poste au CIDFF pour devenir salariée au Planning Familial. Depuis une quinzaine d’années, elle porte les projets pour aller au-devant des personnes et plus particulièrement des publics en situation de précarité et de vulnérabilité. Elle a mis en place deux permanences à l’extérieur, car pour elle, “sortir le Planning de ses murs est une priorité”.

Résolument (et naturellement !) féminine, la programmation musicale de Lydie Porée est un bonheur :

Clémence en vacances d’Anne Sylvestre

Un autre que moi de Fishbach

Baz Valande Kristen Noghès

lydie poree

Carré VIP : LYDIE PORÉE, militante féministe à Rennes was last modified: mars 2nd, 2017 by Rennes

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom