jeu 28 octobre 2021

LORMANDIÈRE EN ILLE-ET-VILAINE. ESPACE SENSIBLE DES PHOTOS DE DELPHINE DAUPHY

Delphine Dauphy présente une exposition photographique consacrée au site de Lormandière située sur la commune de Chartres-de-Bretagne. Des photos qui racontent le patrimoine naturel et industriel de Lormandière.

Créée en 1853, l’usine à chaux de Lormandière a fonctionné jusqu’en 1938. Bien que la carrière d’où était extrait le calcaire soit maintenant noyée, le site conserve plusieurs bâtiments, précieux témoins de cette activité industrielle. Au-delà du volet artistique proposé par la photographe Delphine Dauphy, cette exposition donne un coup de projecteur sensible sur un site à la fois patrimonial industriel majeur et espace naturel remarquable.

Lormandière, un espace sensible

Connu pour son sous-sol calcaire rare en Bretagne, le site de Lormandière est exploité à partir de 1853 pour la chaux. En pleine période d’essor industriel (fin XIXème, début XXème), le lieu-dit accueille la plus importante entreprise de fabrication de chaux en Bretagne. Fermé en 1938, le site industriel et ses ruines représentent aujourd’hui un patrimoine industriel totalement intégré à l’environnement.

Les caractéristiques géologiques de la région ont favorisé l’installation d’une flore et d’une faune particulières parfois remarquables. Ainsi se côtoient sur même zone des architectures chargées d’une histoire industrielle forte et une diversité botanique et faunistique précieuse.

Le site, témoin de l’activité d’attraction et de transformation du calcaire est devenu un site naturel sensible.

C’est sur l’invitation de Rénald Martin et de son association Bruz Citoyenneté pour le festival Arts In Situ que j’ai été accueillie pour une résidence photographique à Lormandière, situé entre Bruz et Chartres de Bretagne.

De mai à septembre 2018, j’ai parcouru le site de Lormandière et suivi l’évolution de sa transformation selon le projet de l’architecte Elise Gastineau et sous le regard attentif de Bertrand Martin, responsable de l’espace naturel sensible pour le département. J’y ai mené un travail photographique documentaire sous la forme d’une exploration artistique du lieu. A travers une déambulation circonscrite aux limites du site, j’ai souhaité faire émerger la prégnance de l’histoire à travers mon expérience du paysage en utilisant un procédé photographique mis au point en 1850 : le collodion humide, procédé utilisé au début de l’activité de l’entreprise.

L’aspect particulier d’une photographie au collodion établit une passerelle entre l’histoire passée du lieu et sa nouvelle représentation.

Ainsi, les photographies sont réalisées selon trois axes qui décrivent la richesse du site : l’espace naturel avec des images du paysage et de sa flore, le patrimoine industriel avec des photographies d’architecture et les transformations du site à travers une série de portraits de ceux qui envisagent son avenir (architecte, chef de chantier, ouvriers, acteurs du milieu associatif pour la sauvegarde du site et de son histoire, artistes, scientifiques, etc.)

Informations pratiques

Lormandière, un espace sensible Exposition photographiques de Delphine Dauphy

A découvrir aux Archives départementales d’Ille-et-Vilaine
1, rue Jacques Léonard – Rennes

Entrée libre et gratuite – Pass sanitaire obligatoire

Du lundi 7 juin 2021 au vendredi 29 octobre 2021

Ouverture du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30
Fermeture : lundi 5 juillet, du lundi 2 août au vendredi 13 août inclus, lundi 6 septembre, lundi 4 octobre

delphine dauphy

Lormandière, bâtiment

delphine dauphy

Lormandière, Elise Gastineau, architecte

delphine dauphy

Nicolas Brasseur, chef de chantier restauration du patrimoine

delphine dauphy

Lormandière, détail de la cheminée

delphine dauphy

Jacky Junot, Nolwenn Le Corre et Damien Méance, couvreurs

delphine dauphy

Lormandière, un four à chaux

delphine dauphy

Lormandière, Bâtiment aux deux cuves

delphine dauphy

Lormandière, Guillaume Mallet et François-Xavier Giraud, Charpentiers

delphine dauphy

Volant dans la salle des machines

delphine dauphy

Lormandière, A.Ruhimi, S.Barati et R.Noori, manoeuvres sur le chantier de Lormandière.

delphine dauphy

Lormandière, citerne

delphine dauphy

Sébastien Fougeray et Mathieu Aigret, charpentiers

delphine dauphy

Maison sur le site de Lormandière

delphine dauphy

Lormandière, la carrière engloutie

delphine dauphy

Pascale Tumoine, mémoire administrative du dossier Lormandière

delphine dauphy

Arbres de la prairie

delphine dauphy

Bertrand MARTIN, responsable de l’espace naturel sensible de Lormandière

delphine dauphy

Thibaut Gaborit, responsable des espaces naturels sensibles d’Ille et Vilaine

delphine dauphy

Lormandière

delphine dauphy

Guillaume Duthion, écologue

delphine dauphy

Lormandière, aux abords de la carrière engloutie

delphine dauphy

Lormandière, pois de senteur

delphine dauphy

Rénald Martin, organisation du festival Arts in Situ

delphine dauphy

François Audrain, artiste

delphine dauphy

Lormandière, bâtiment

delphine dauphy

Lormandière, Elise Gastineau, architecte

delphine dauphy

Nicolas Brasseur, chef de chantier restauration du patrimoine

delphine dauphy

Lormandière, détail de la cheminée

delphine dauphy

Jacky Junot, Nolwenn Le Corre et Damien Méance, couvreurs

delphine dauphy

Lormandière, un four à chaux

delphine dauphy

Lormandière, Bâtiment aux deux cuves

delphine dauphy

Lormandière, Guillaume Mallet et François-Xavier Giraud, Charpentiers

delphine dauphy

Volant dans la salle des machines

delphine dauphy

Lormandière, A.Ruhimi, S.Barati et R.Noori, manoeuvres sur le chantier de Lormandière.

delphine dauphy

Lormandière, citerne

delphine dauphy

Sébastien Fougeray et Mathieu Aigret, charpentiers

delphine dauphy

Maison sur le site de Lormandière

delphine dauphy

Lormandière, la carrière engloutie

delphine dauphy

Pascale Tumoine, mémoire administrative du dossier Lormandière

delphine dauphy

Arbres de la prairie

delphine dauphy

Bertrand MARTIN, responsable de l’espace naturel sensible de Lormandière

delphine dauphy

Thibaut Gaborit, responsable des espaces naturels sensibles d’Ille et Vilaine

delphine dauphy

Lormandière

delphine dauphy

Guillaume Duthion, écologue

delphine dauphy

Lormandière, aux abords de la carrière engloutie

delphine dauphy

Lormandière, pois de senteur

delphine dauphy

Rénald Martin, organisation du festival Arts in Situ

delphine dauphy

François Audrain, artiste

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
ciel dégagé
14.5 ° C
15.7 °
12 °
77 %
4.6kmh
0 %
jeu
18 °
ven
15 °
sam
16 °
dim
17 °
lun
14 °
- Advertisment -

Delphine Dauphy présente une exposition photographique consacrée au site de Lormandière située sur la commune de Chartres-de-Bretagne. Des photos qui racontent le patrimoine naturel et industriel de Lormandière.

Créée en 1853, l’usine à chaux de Lormandière a fonctionné jusqu’en 1938. Bien que la carrière d’où était extrait le calcaire soit maintenant noyée, le site conserve plusieurs bâtiments, précieux témoins de cette activité industrielle. Au-delà du volet artistique proposé par la photographe Delphine Dauphy, cette exposition donne un coup de projecteur sensible sur un site à la fois patrimonial industriel majeur et espace naturel remarquable.

Lormandière, un espace sensible

Connu pour son sous-sol calcaire rare en Bretagne, le site de Lormandière est exploité à partir de 1853 pour la chaux. En pleine période d’essor industriel (fin XIXème, début XXème), le lieu-dit accueille la plus importante entreprise de fabrication de chaux en Bretagne. Fermé en 1938, le site industriel et ses ruines représentent aujourd’hui un patrimoine industriel totalement intégré à l’environnement.

Les caractéristiques géologiques de la région ont favorisé l’installation d’une flore et d’une faune particulières parfois remarquables. Ainsi se côtoient sur même zone des architectures chargées d’une histoire industrielle forte et une diversité botanique et faunistique précieuse.

Le site, témoin de l’activité d’attraction et de transformation du calcaire est devenu un site naturel sensible.

C’est sur l’invitation de Rénald Martin et de son association Bruz Citoyenneté pour le festival Arts In Situ que j’ai été accueillie pour une résidence photographique à Lormandière, situé entre Bruz et Chartres de Bretagne.

De mai à septembre 2018, j’ai parcouru le site de Lormandière et suivi l’évolution de sa transformation selon le projet de l’architecte Elise Gastineau et sous le regard attentif de Bertrand Martin, responsable de l’espace naturel sensible pour le département. J’y ai mené un travail photographique documentaire sous la forme d’une exploration artistique du lieu. A travers une déambulation circonscrite aux limites du site, j’ai souhaité faire émerger la prégnance de l’histoire à travers mon expérience du paysage en utilisant un procédé photographique mis au point en 1850 : le collodion humide, procédé utilisé au début de l’activité de l’entreprise.

L’aspect particulier d’une photographie au collodion établit une passerelle entre l’histoire passée du lieu et sa nouvelle représentation.

Ainsi, les photographies sont réalisées selon trois axes qui décrivent la richesse du site : l’espace naturel avec des images du paysage et de sa flore, le patrimoine industriel avec des photographies d’architecture et les transformations du site à travers une série de portraits de ceux qui envisagent son avenir (architecte, chef de chantier, ouvriers, acteurs du milieu associatif pour la sauvegarde du site et de son histoire, artistes, scientifiques, etc.)

Informations pratiques

Lormandière, un espace sensible Exposition photographiques de Delphine Dauphy

A découvrir aux Archives départementales d'Ille-et-Vilaine
1, rue Jacques Léonard - Rennes

Entrée libre et gratuite - Pass sanitaire obligatoire

Du lundi 7 juin 2021 au vendredi 29 octobre 2021

Ouverture du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30
Fermeture : lundi 5 juillet, du lundi 2 août au vendredi 13 août inclus, lundi 6 septembre, lundi 4 octobre

delphine dauphy

Lormandière, bâtiment

delphine dauphy

Lormandière, Elise Gastineau, architecte

delphine dauphy

Nicolas Brasseur, chef de chantier restauration du patrimoine

delphine dauphy

Lormandière, détail de la cheminée

delphine dauphy

Jacky Junot, Nolwenn Le Corre et Damien Méance, couvreurs

delphine dauphy

Lormandière, un four à chaux

delphine dauphy

Lormandière, Bâtiment aux deux cuves

delphine dauphy

Lormandière, Guillaume Mallet et François-Xavier Giraud, Charpentiers

delphine dauphy

Volant dans la salle des machines

delphine dauphy

Lormandière, A.Ruhimi, S.Barati et R.Noori, manoeuvres sur le chantier de Lormandière.

delphine dauphy

Lormandière, citerne

delphine dauphy

Sébastien Fougeray et Mathieu Aigret, charpentiers

delphine dauphy

Maison sur le site de Lormandière

delphine dauphy

Lormandière, la carrière engloutie

delphine dauphy

Pascale Tumoine, mémoire administrative du dossier Lormandière

delphine dauphy

Arbres de la prairie

delphine dauphy

Bertrand MARTIN, responsable de l'espace naturel sensible de Lormandière

delphine dauphy

Thibaut Gaborit, responsable des espaces naturels sensibles d'Ille et Vilaine

delphine dauphy

Lormandière

delphine dauphy

Guillaume Duthion, écologue

delphine dauphy

Lormandière, aux abords de la carrière engloutie

delphine dauphy

Lormandière, pois de senteur

delphine dauphy

Rénald Martin, organisation du festival Arts in Situ

delphine dauphy

François Audrain, artiste

delphine dauphy

Lormandière, bâtiment

delphine dauphy

Lormandière, Elise Gastineau, architecte

delphine dauphy

Nicolas Brasseur, chef de chantier restauration du patrimoine

delphine dauphy

Lormandière, détail de la cheminée

delphine dauphy

Jacky Junot, Nolwenn Le Corre et Damien Méance, couvreurs

delphine dauphy

Lormandière, un four à chaux

delphine dauphy

Lormandière, Bâtiment aux deux cuves

delphine dauphy

Lormandière, Guillaume Mallet et François-Xavier Giraud, Charpentiers

delphine dauphy

Volant dans la salle des machines

delphine dauphy

Lormandière, A.Ruhimi, S.Barati et R.Noori, manoeuvres sur le chantier de Lormandière.

delphine dauphy

Lormandière, citerne

delphine dauphy

Sébastien Fougeray et Mathieu Aigret, charpentiers

delphine dauphy

Maison sur le site de Lormandière

delphine dauphy

Lormandière, la carrière engloutie

delphine dauphy

Pascale Tumoine, mémoire administrative du dossier Lormandière

delphine dauphy

Arbres de la prairie

delphine dauphy

Bertrand MARTIN, responsable de l'espace naturel sensible de Lormandière

delphine dauphy

Thibaut Gaborit, responsable des espaces naturels sensibles d'Ille et Vilaine

delphine dauphy

Lormandière

delphine dauphy

Guillaume Duthion, écologue

delphine dauphy

Lormandière, aux abords de la carrière engloutie

delphine dauphy

Lormandière, pois de senteur

delphine dauphy

Rénald Martin, organisation du festival Arts in Situ

delphine dauphy

François Audrain, artiste