ESS -Optim'ism Lorient
Léa Grohens, chargée de mission accessibilité alimentaire et jardins solidaires, pour Optim'ism, a reçu le prix Utilité sociale

La remise des prix nationaux de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) a eu lieu le dimanche 6 novembre 2023, lors de l’événement de la seizième édition du lancement du Mois de l’ESS à Paris. Vingt-sept candidatures ont été présentées au Jury National. Deux thèmes étaient requis : l’utilité sociale et la transition écologique. Parmi les deux gagnants, c’est l’association Optim’ism basée à Lorient dans le Morbihan, qui a remporté le Prix Utilité sociale pour son projet Bocal et brouette.

ESS -Optim'ism Lorient

L’Économie Sociale et Solidaire, ou ESS, est une économie de proximité. Elle offre un cadre d’action, un pouvoir d’agir des citoyens face aux problématiques locales. Elle revêt un rôle structurant partout dans des territoires fragilisés, là où l’économie conventionnelle et la puissance publique sont peu présentes ou carrément absentes. L’objectif de l’ESS est de transformer le modèle économique et social traditionnel pour un projet de société ayant une vision de l’économie respectueuse des personnes et des ressources naturelles, pour une société plus juste, plus résiliente et à l’écoute des plus vulnérables.

Le concours national des Prix de l’Economie Sociale et Solidaire a pour objectif de faire découvrir et de mettre à l’honneur les activités d’entreprises ou d’organisations de l’Économie Sociale et Solidaire qui répondent aux besoins et aux enjeux quotidiens de notre société sur l’ensemble des territoires français. Il s’est déroulé le dimanche 6 novembre au siège du Crédit Coopératif, autour du slogan « S’engager pour transformer le monde », devant 150 personnes.

Cette année, 515 candidatures se sont présentées, 50 de plus que 2022. 27 candidatures ont été présentées au jury national : 13 d’entre elles portaient sur la thématique Transition écologique et 14 sur le thème de l’Utilité sociale. La table ronde d’experts a retenu 14 initiatives récompensées en région et  Michel Jézéquel, président du Jury national des Prix de l’ESS a nommé deux lauréats nationaux. Il s’agit de l’association Optim’ism de Lorient pour le prix Utilité sociale pour son projet Bocal et brouette et Les Écoles de la Transition Écologique – le réseau Être, basé à Lahage en Haute Garonne et déployé partout en France

ESS -Optim'ism Lorient

L’association lorientaise Optim’ism

L’association Optim’ism est engagée dans la lutte contre l’exclusion depuis plus de vingt ans. Vecteur de lien social, elle propose de l’emploi aux personnes qui n’en ont pas, à celles qui sont en situation précaire, d’isolement et en perte de confiance. L’association a développé trois grands thèmes :

1) L’agriculture, avec ses huit fermes, son verger citoyen et avec Bocal et brouette, un projet itinérant au départ. Bocal est la partie atelier cuisine, d’abord classique puis avec l’introduction de la mise en bocaux des aliments, le groupe a créé de la convivialité. Il se déplace maintenant avec sa caravane à la rencontre des personnes, présente ses recettes et cuisine avec les participants. Il permet aux personnes d’avoir accès à des aliments sains et de qualité, et offre ainsi le droit de bien manger à tous. Le repas du midi est ensuite partagé et les personnes repartent avec les bocaux qu’elles ont confectionnés avec l’association. La participation et l’implication de ce public, les font sortir d’une posture de bénéficiaires. 

Brouette est la partie jardinage et maraîchage biologique : Paysagism, pour aller là aussi au contact des personnes, aussi bien sur le territoire rural que dans les zones urbaines. Optim’ism a créé le jardin partagé et organise un accompagnement des personnes une à deux fois par mois et reste connecté aux services sociaux. Jardiner ensemble est devenu un support d’insertion sociale, car la société doit être inclusive et trouver une place pour tout le monde. 

2) La mobilité : L’association possède un atelier de réparation de bicyclettes et une entreprise de livraison à vélo : Feel à Vélo.

3) L’écologie : Optim’ism agit sur la sensibilisation et la production des milieux et sur les gestions des espaces naturels.

L’association a aussi développé une autre activité génératrice d’emploi : le tri et la valorisation des déchets avec Valorism

Le réseau Être

Le réseau Être accompagne et forme des jeunes en difficultés aux métiers manuels de la transition écologique. Dans ces formations qui sont gratuites, les jeunes découvrent des ateliers pratiques et manuels proposant plusieurs métiers verts et verdissants. Ils travaillent leur orientation professionnelle et acquièrent de multiples compétences de la transition écologique. Par leur modèle de formation, les écoles Être poursuivent un objectif social d’insertion des jeunes dans des emplois d’avenir. Elles participent à l’avancement de la transition écologique par le biais des métiers et des compétences. Actuellement elles sont au nombre de dix-neuf sur le territoire français.

Rappel : Les Chambres Régionales de l’Economie Sociale et Solidaire récompensent aussi à l’échelle régionale, une initiative remarquable. Toutes les structures lauréates sont référencées dans le guide des 17 initiatives remarquables de 2023.

ESS -Optim'ism Lorient
Article précédentRennes. Au Salon, une vente de disques à prix réfléchis les 16 et 17 décembre
Article suivantBretagne. Participez à la semaine européenne de la réduction des déchets
Martine Gatti
Martine Gatti est une jeune retraitée correspondante de presse locale dans le pays de Ploërmel depuis bien des années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici