Où s’arrêtera le placement-produit dans le cinéma ?  « Le placement-produit » ? Cette pratique – bien répandue – qui consiste à placer des marques dans un film afin d’influencer les goûts du public ? Avec Les Stagiaires, Google est-il allé trop loin ?

Deux vendeurs de montres se retrouvent au chômage à la quarantaine et décident de rebondir en postulant à un stage chez… Google. Nos deux loosers seront-ils victimes du système ou triompheront-ils des embûches ? Voilà en résumé l’histoire de cette comédie coécrite par l’un de ses acteurs principaux, Vince Vaughn. Elle est  réalisée par Shawn Lewy, spécialiste de la comédie légère que l’on a vu aux commandes de la franchise La Nuit au musée. De quoi entrer dans la salle à reculons…

Pourtant, Les Stagiaires se révèle plutôt agréable à regarder, notamment grâce à de bons seconds rôles (John Goodman en tête). Le duo Vince Vaughn / Owen Wilson n’est pas à la hauteur des buddy movies (film de duo) habituels mais thésaurise un « capital sympathie » propice à ce genre d’exercice. Les 2 heures de cette comédie à la fin tout à fait prévisible passent plutôt bien malgré quelques essoufflements.

La construction d’ensemble est très habile et le spectateur s’esclaffe plus que de nécessaire pour se faire du bien. Recourir à une alternance entre rire et gravité est d’une grande habileté. Additionné d’une légère satire sociale sur les limites de l’« american dream », l’ensemble file dans le classique happy end doublé de quelques amourettes et parcours initiatiques chez quelques jeunes geeks ados paumés. Les loosers d’hier sont les winners de demain ! Un petit divertissement qui fait son effet. Mais quel effet ?

Nul doute que le spectateur susceptible d’être le plus intéressé est le curieux de l’environnement Google. Avec une bonne adaptation française, des personnages secondaires qui ne sont pas aux abonnés absents, et quelques scènes qui deviendront cultes dans le milieu geek (celle du Quidditch, notamment), on tient là une sympathique comédie US enthousiasmante. L’idéal donc pour faire passer des messages publicitaires (les produits Google défilent d’une manière plus ou moins subtile…) : « achetez google et venez travailler pour google, c’est cool et ça peut rapporter gros ».

Vous l’aurez compris, Google fait tout pour convaincre que toute son histoire et sa nature s’expriment dans cette locution de sympathique comédie US enthousiasmante… Elle enthousiasmera sans doute plus dans les pays émergents que dans la vieille Europe.

Didier Ackermann et David Norgeot

Date de sortie
26 juin 2013 (1h 59min)
Réalisé par
Shawn Levy
Avec
Vince Vaughn, Owen Wilson, Rose Byrne
Genre
Comédie
Nationalité
Américain

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom