Les Intéressants, le nouvel ouvrage de Meg Wolitzer est plus qu’un roman, c’est une fresque, surprenante, à la fois réaliste et sensible, la vision colorée des trajectoires clinquantes de cinq personnalités exaltées, tissée dans le patchwork de quarante années de l’histoire américaine.

 

Aux Etats-Unis, durant les années 70, Julie, 16 ans, passe une partie de son été dans un camp de vacances  à Spirit-in-the-Woods. Elle y fait la connaissance de cinq jeunes qui se sont eux-mêmes baptisés « les Intéressants » : Ethan, le surdoué des films d’animation, Goodman et sa sœur ASH, Jonah, fils d’une célèbre chanteuse folk et Cathy qui rêve de devenir danseuse :  tous sont cultivés, talentueux et sûrs d’eux… ils fascinent Julie.

C’est par une douce nuit du début juillet, en cette année depuis longtemps envolée, que les Intéressants se réunirent pour la première fois. Ils n’avaient alors que quinze ou seize ans et ils se donnèrent ce surnom avec une ironie timide. Julie Jacobson, extérieure au groupe, et peut-être même considérée comme une anomalie, avait été invitée pour d’obscures raisons ; assise dans un coin, sur le plancher qui avait besoin d’un coup de balai, elle cherchait à paraître effacée sans avoir l’air pathétique : un équilibre délicat. Le tipi, d’une conception ingénieuse, mais construit à moindre frais, devenait étouffant lorsque, comme ce soir-là, aucun souffle de vent n’entrait par les fenêtres à moustiquaires. Julie Jacobson brûlait d’envie d’étendre une jambe ou de faire bouger sa mâchoire, ce qui déclenchait parfois à l’intérieur de son crâne des petits bruits de percussion très agréables. Mais si elle attirait l’attention, d’une manière ou d’une autre, quelqu’un risquait de se demander pourquoi elle était là ; et franchement, elle le savait bien, elle n’avait aucune raison d’être là. Elle avait cru à un miracle quand, un peu plus tôt dans la soirée, Ash Wolf lui avait adressé un signe de tête devant la rangée de lavabos et lui avait demandé si elle voulait se joindre à elle et aux autres, plus tard. Les autres. Rien que ces deux mots, c’était exaltant.

les-interessants-meg-wolitzer-rue-fromantinA la suite de ce camps, Julie, devenue Jules pour ses cinq amis nous fait découvrir leurs trajets personnels : Ethan épousera Ash, ils connaîtront le succès alors que Goodman devra faire face à la justice. Idéaux et réalité, contre-culture, art, utopie, engagements, rester fidèles ou trahir, se compromettre ou s’adapter. Qui peut juger ? A l’image de la couverture choisie par les éditions rue Fromentin, cette fresque galvanisante expose toutes les teintes diverses, variées, contrastées des destins qui se croisent. Ce roman chatoyant pose, sur un mode dynamique et sans atermoiements les questions justes et impertinentes sur le devenir des dons de la jeunesse (talent, aspirations de chacun), sur les valeurs des amitiés au long cours.  Peut-on y rester fidèle ?

Ils continuèrent sur ce mode et Jules en vint à penser qu’ils feraient des choses ensemble un jour, et qu’ils vivraient ce genre d’instants. Dans ce domaine, et dans bien d’autres, sa vie changeait rapidement ici, elle avançait à la manière d’un flip-book. Avant, elle était personne, et désormais, elle se retrouvait en plein milieu de ce groupe d’amis, admirée pour son humour espiègle, inconnu jusqu’alors. Jules constituait une source d’intérêt pour eux tous, elle était la grande amie d’Ash et l’objet de la vénération d’Ethan. En outre, depuis son arrivée au camp, elle était devenue immédiatement une actrice, faisant des essais dans des pièces et obtenant des rôles. Au départ, elle ne voulait même pas auditionner. « Je ne suis pas aussi douée que toi », avait-elle dit à Ash, mais celle-ci lui avait donné un conseil : « Tu vois comme tu es quand tu es avec nous tous ? Comme tu es super ? Sois pareille sur scène. Sors de toi-même. Tu n’as rien à perdre, Jules. Je veux dire, si tu ne le fais pas maintenant, quand ? »

 Née en 1959, Meg Wolitzer a écrit dix romans  – dont La Position (éditions Sonatine, 2014) et L’épouse (Grasset, 2005) –  et de nombreux scénarios. Elle vit et travaille à New York.

Meg Wolitzer Les Intéressants, éditions Rue Fromentin, 2015, 23 €

Ce livre est disponible à Rennes à la librairie le Forum du Livre ou directement en ligne.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom