LES FILLES D’ENNISMORE : LUTTE DES CLASSES DANS L’IRLANDE DU XXE SIÈCLE

Les Filles d’Ennismore : ce roman nous plonge dans l’Irlande du début XXe siècle, entre tensions nationalistes et lutte des classes.

LES FILLES D'ENNISMORE FALVEY

Irlande, début du XXe siècle. Le domaine d’Ennismore vit plutôt tranquillement retiré de la réalité du monde ambiant. On y goûte les joies de la villégiature au quotidien dans une bâtisse bourgeoise que rien ne semble pouvoir venir troubler. La famille est tenue d’une main de maître par le couple Bell, un père intransigeant, une mère souvent tyrannique et des enfants, Thomas, Valentin et Victoria qui croquent la vie dans une vague insouciance. Les domestiques, eux, travaillent sans relâche pour satisfaire leurs patrons et se régalent parfois de petits potins au moment des repas pris ensemble dans la cuisine sous l’intransigeance en outre du gouvernant Mr Burke.

LES FILLES D'ENNISMORE FALVEY

Deux jeunes filles, Victoria, la fille Bell et Rosie, la sœur d’une des domestiques, vont se lier d’amitié au grand dam de lady Ennis, la mère de Victoria. Elles vont poursuivre ensemble leur éducation grâce à la mansuétude apparente du chef de famille.

LES FILLES D'ENNISMORE FALVEY

Mais bientôt l’Histoire, la grande Histoire, va venir bousculer le quotidien de ce petit monde ancré dans ses us et coutumes bourgeois. Bientôt l’histoire sociale de l’Irlande, qui souhaite s’émanciper du joug britannique, va venir séparer les uns comme les autres. Et ce ne sera pas sans drames, sans heurts, sans rebondissements. Et ce ne sera pas sans surprises non plus car l’amitié et l’amour s’invitent sans cesse dans cette saga familiale. Les rivalités, les coups bas, les mensonges, les trahisons, les non-dits participent de cette histoire captivante qui retrace vingt années du domaine d’Ennismore.

En inscrivant savamment les hauts et les bas de la famille Bell, du domaine d’Ennismore dans les bouleversements sociaux et politiques de l’Irlande de l’époque tout comme dans le conflit de la Première Guerre mondiale qui va ravager l’Europe et le monde. Patricia Falvey nous propose une plongée dans une époque que nous pourrions trop facilement oublier. Elle nous démontre avec excellence la force comme la fragilité de tout groupe, de toute communauté, de tout un peuple autant qu’elle sait faire la part belle à l’intelligence des êtres quand ils sont animés d’humanité.

Cette nuit-là, Victoria Bell était bien trop excitée pour réussir s’endormir. Rosie viendrait suivre des leçons avec elle le lendemain matin. Comme ça allait être amusant d’avoir sa nouvelle amie avec elle dans la salle de classe ! Elle avait remercié son papa encore et encore pour cette permission, elle l’avait noyé sous les baisers et les câlins à chaque fois qu’elle le voyait.
« Allons, allons, Victoria, avait dit lord Ennis en la repoussant doucement, cela ne veut pas dire que vous avez le droit de jouer toute la journée. Toi et la jeune Rose devrez vous appliquer pendant vos leçons. Lady Louisa me tiendra informé de votre conduite et si vous lui désobéissez, je serais contraint de renvoyer Rose à sa ferme.
« Oh non, papa, s’était alarmée Victoria. Je me tiendrai bien, je te le promets. »
Malheureusement, lady Ennis ne semblait pas voir les choses du même œil et elle avait transmis un message différent à sa fille, plus alarmant encore.
« J’ai accepté cet arrangement parce que ton père a insisté, mais il ne s’applique qu’à la salle de classe. Il t’est défendu de voir cette fille ou de lui parler en dehors de tes leçons. Je refuse que son influence paysanne vienne corrompre ma fille. Est-ce bien compris, Victoria ? » »

Eh oui, il fut une époque, il est des époques, il sera encore des époques où le mélange des genres comme des classes semble improbable !

Les filles d’EnnismorePatricia Flavey – Éditions Belfond – 415 pages. Parution : avril 2019. 22,00 €. Traduit de l’anglais par Julia Taylor.

Couverture : © Valérie Renaud – Photo auteur Patricia Falvey © DR

PATRICIA FALVEY

Née en 1949 en Irlande du Nord, Patricia Falvey vit à Dallas, aux États-Unis. Après une carrière dans la finance, elle s’est tournée vers l’écriture. Les filles d’Ennismore est son troisième roman, le premier à être publié en France.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom