Il y a cent ans, les écoles des Beaux-arts et d’architecture s’installaient au 34 rue Hoche. Pour commémorer l’évènement, une grande exposition est organisée en commun par les architectes et les artistes. L’occasion de découvrir l’institution de la rue Hoche.

 

Pour célébrer le centenaire de cet endroit, les étudiants en Beaux-arts organisent, en collaboration avec leurs homologues de l’école d’architecture de Rennes une exposition dans le cloître rassemblant des productions variées des deux écoles. Du plan à la maquette, en passant par la gravure et le design, rien de tel pour mettre en valeur 100 ans de créations artistiques.

Au cœur de la ville, l’école des Beaux-arts est un labyrinthe de salles, encerclant un cloitre et un jardin désespérément vide (si, si, je vous l’assure). Lors des portes ouvertes trop peu nombreuses, il faut se perdre dans les ateliers qui jalonnent le rez-de-chaussée, les étages et les combles. Ici où là, des jeunes artistes en herbe, l’air de rien, créent à tour de bras l’art de demain.

Dans cet espace où les jeunes neurones déjantés s’en donnent à cœur joie, il est un endroit que les visiteurs apprécient dans l’arrière-cour. C’est un atelier-loft où aimeraient sans doute se cacher Camille Claudel et Rodin pour des amours interdits et où Gustave Moreau se lancerait dans une grande fresque. On l’aura compris. Cet espace respire le début du siècle dernier, le marbre sculpté et le parfum des modèles nus.

Dans ces bâtiments du siècle dernier, les sœurs de la congrégation de la Visitation y ont vécu jusqu’en 1908. On a du mal à l’imaginer. Mais à l’évidence, elles y ont coulé des jours heureux jusqu’au jour où elles ont cédé leur chapelle et l’ensemble de leur couvent au Conservatoire de musique et de déclamation et à l’École régionale des Beaux-arts et à l’École d’architecture. Depuis, les architectes ont quitté les lieux, laissant aux artistes un peu plus de place pour réaliser leurs œuvres.

Les élèves et les directeurs célèbres de l’école des Beaux-arts

Du 18 avril au 7 mai 1985, dans la rotonde du théâtre de la Ville, l’École « rend hommage aux artistes disparus » (directeurs, professeurs ou élèves): Jules Roncin (1867-1937, directeur de l’École des Beaux-arts et d’Architecture en1915, auteur de grandes décorations à l’Hôtel de Ville de Rennes), Emmanuel Fougerat (1869-1958, ancien élève de Rennes, fondateur de l’École des Beaux-arts de Nantes), Jean Boucher (1870-1939, sculpteur, ancien élève, Professeur à l’École nationale supérieure des Beaux-arts de Paris, auteur, en 1921, d’un monument à l’Hôtel de Ville de Rennes), Louis Roger (1874-1953, peintre, auteur de décorations murales à l’Hôtel de Ville de Rennes), Jean-Julien Lemordant (1879-1968, architecte et peintre, auteur de la fresque du plafond du Grand Théâtre de Rennes et d’une décoration à l’Hôtel de l’Epée de Quimper), Mathurin Méheut (1882-1958), Xavier De Langlais (1906-1975, professeur, peintre, écrivain, fresquiste), Jean-Pierre Bouvet (1937-1976, ancien élève, créateur du Musée d’Art Naïf de Laval, peintre), Pierre ALary (1924-1975, professeur)…Il faut surtout mentionner Jacques Villeglé, artiste contemporain célèbre dans le monde entier pour ses affiches lacérées.

 

INFOS PRATIQUES: Galeries du Cloître, École européenne supérieure d’art de Bretagne – site de Rennes, 34 rue Hoche – 35000 Rennes. Entrée libre. Horaires : du lundi au vendredi, de 9h à 19h.

Un commentaire

  1. Salut….

    ( L’art est l’oxygène de la vie et les couleurs sont les vagues …., art et le dessin … et de la voile, et de la créativité, et l’artiste est l’ambassadeur de la signification et la beauté )
    Avec tout le respect qui vous est dû et d’apprécier la
    Permettez-moi de me présenter, je suis un artiste et sculpteur, un jeune self-made … J’ai appris dans les livres et revues d’art, d’art et les pratiques quotidiennes … Le développement de mon talent, et après 29 ans d’expérience et de nombreuses pièces d’expositions d’art, peinture sur soie, sable, ornements, et la ligne, et je veux travailler dans le domaine de l’art et j’ai terminé mes études d’art, et demander de l’aide … Je vais continuer à rêver parce que la vie ya de l’espoir … J’envoie à des institutions et des associations à participer à des expositions d’art, je suis à la recherche d’une occasion de montrer mon talent et techniques de l’art et la créativité n’a pas de patrie, et vous êtes en attente pour la réponse et a eu le plaisir de
    Meilleures salutations et meilleurs vœux…
    e-mail: berrichisassi21@gmail.Com

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom