Un secret show un samedi midi en pleine effervescence des Bars en Trans… Idée audacieuse, mais efficace ! Laetitia Shériff a présenté, dans le cadre feutré d’un appartement cosy du sud de rennes, son dernier album, Pandemonium, Solace and Stars, sorti en octobre dernier. Un parterre composé d’une soixantaine de personnes avait répondu à l’appel : Shériff, fais-moi vibrer !

 

Voilà près de dix ans et trois albums que la chanteuse/bassiste rennaise sillonne le paysage musical français de sa voix vibrante et envoutante en y parsemant de puissantes notes de rock indé agrémentées de mélodies folk et entrainantes. Également membre du groupe Trunks et compositrice de musiques de films et de documentaires, l’artiste a plus d’une corde à son arc (voire à sa guitare…).

Malgré la mésaventure survenue mi-novembre à la chanteuse et ses musiciens – le vol d’une large partie de leur matériel, fort heureusement retrouvé depuis – Laetitia Shériff n’a rien perdu de son énergie communicative !

Laetitia ShériffAccompagnée des talentueux Thomas Poli à la guitare et au clavier (également guitariste de Montgomery et collaborateur de Dominique A) et de Nicolas Courret à la batterie (Eiffel), l’artiste a plongé son auditoire en plein cœur de son univers à la fois définitivement rock et assurément humain. Tout au long du concert, chaque membre du trio est à l’écoute des autres, l’alchimie prend.

La gentillesse et la simplicité de Laetitia Shériff, d’un naturel déconcertant, entrainent naturellement dans son monde. Faire de la bonne musique est une chose, mais avoir cette humilité, bien souvent propre aux plus grands, en est une autre. L’artiste a les deux à la fois, ce qui explique sans doute la fidélité de son public.

Ce troisième album oscille avec élégance entre douceur et rock punchy à la basse frémissante… Laetitia Shériff en livre une interprétation touchante et une belle performance scénique sur A Beautiful Rage dont la gradation émotionnelle évolue avec la progression musicale du morceau. De Fellow, aérien et entrainant, à Wash ou, encore, The Living Dead, véritables explosions punky à la voix hurlée, la chanteuse offre des variations de voix surprenantes.

Planants, entêtants, entrainants, parfois inquiétants, les morceaux donnent lieu à une palette musicale équilibrée et éclectique interprétée avec une générosité talentueuse par une artiste singulière.

Liens :

Écoute de l’album sur Soundcloud : com/yotanka/sets/laetitia-sheriff-pandemonium

Site officiel : http://www.laetitia-sheriff.com

Prochaines dates :

13/12/2014 : Les 4 Ecluses, Dunkirk

17/12/2014 : Le Nouveau Casino, Paris

29/01/2015 : Le Chabada, Angers

31/01/2015 : Festival Le Schmoul, Bain-de-Bretagne

27/02/2015 : Festival Hors Pistes-Brise Glace, Annecy

Photo : Laurent Guizard

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom