Henriette Walter est professeure de linguistique à l’Université de Haute Bretagne à Rennes. Avec Pierre Avans, elle vient sortir La fabuleuse histoire du nom des poissons. Dommage que les Rennais ne la connaissent pas…

 

 Depuis une douzaine d’années, Henriette Walters s’intéresse aux arcanes du langage. Elle a publié des ouvrages consacrés aux noms des mammifères et des oiseaux (respectivement 5500 et 10 000 espèces répertoriées). Dans un ouvrage récemment sorti, elle évoque La fabuleuse histoire du nom des poissons, un livre qui nous révèle pourquoi la daurade s’écrit aussi dorade, pourquoi le requin a un rapport avec le requiem et le chien et pourquoi le poisson lune porte ce nom. Une véritable plongée parmi les 30 000 races de poissons qui peuplent les océans. Aujourd’hui, Henriette Walter se consacre à deux autres ouvrages: l’un consacré au métissage des langues avec le footballeur Lilian Thuram, l’autre à l’origine du nom des arbres.

[stextbox id= »info »] Robert Laffont, 27 octobre 2011, 495 pages, 24€

Henriette Walter, née en 1929 à Sfax (Tunisie), est une linguiste française, professeur émérite de linguistique à l’Université de Haute-Bretagne à Rennes, et directrice du laboratoire de phonologie à l’école pratique des hautes études à la Sorbonne. Elle a rédigé des ouvrages de linguistique très spécialisés aussi bien que des ouvrages de vulgarisation (comme Le français d’ici, de là, de là-bas). Aujourd’hui, Henriette Walter est reconnue comme l’une des grandes spécialistes internationales de la phonologie et parle couramment six langues. Elle a également publié de nombreux ouvrages parmi lesquels Le Français dans tous les sens, L’Aventure des langues en Occident, Honni soit qui mal y pense, L’Étonnante histoire des noms des mammifères, et La Mystérieuse histoire du nom des oiseaux. La phonologie, ou phonématique, est une branche de la linguistique qui étudie l’organisation des sons d’une langue afin de former un énoncé. Il ne faut pas la confondre avec la phonétique qui, elle, s’intéresse aux sons eux-mêmes, indépendamment de leur fonctionnement les uns avec les autres[/stextbox]

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom