Dans le cadre de l’Année internationale des Forêts du 3 juin au 30 septembre 2011, le Festival Photo Peuples & Nature se tient à la Gacilly du 3 juin au 30 septembre.

L’année 2011 a été proclamée année internationale de la forêt par l’Assemblée générale des Nations Unies.
L’intention n’est pas vaine.
Le but : sensibiliser et renforcer les initiatives devant contribuer à la gestion durable de nos forêts, dans l’intérêt des générations présentes et futures.
Pour sa 8e édition, le Festival Photo Peuples et Nature de la Gacilly se doit de faire la part belle aux auteurs qui nous sensibilisent aux dangers de perdre ce patrimoine vert de notre Terre. En effet, chaque année, 13 millions d’hectares de forêts se volatilisent. Un véritable cancer du poumon planétaire. Des peuples, voire des civilisations ont disparu corps et biens, et continuent de s’éteindre, pour n’avoir pas su préserver leur environnement végétal. L’arbre est source de vie. Il produit de l’oxygène, ses racines fixent les sols, retiennent et purifient l’eau, ses feuilles fertilisent les sols, et ses ramures freinent les vents. Une terre sans arbres serait une terre sans vie. La forêt reste l’habitat d’un monde végétal et animal qui représente plus de 50% de la biodiversité. Et ce monde régresse au même rythme que les surfaces boisées.

Animula blandula vagula : Âme de diaphane intimité, hôtesse et compagne de mon corps, tu verses vers des lieux délavés, escarpés et dénudés, où ne résonnent tes jeux d'esprit…

Laisser un commentaire