Comme l’avait annoncé cet été Unidivers, Larys Frogier, directeur de La Criée centre d’art contemporain, quitte lundi prochain ses fonctions après douze années passées au sein de cet équipement culturel municipal rennais. Si l’avenir lui sourit à Shanghai, Rennes se trouve orphelin d’un directeur artistique à la fois novateur et consensuel.

Au cours de ces années, Larys Frogier a su donner une identité forte à La Criée en construisant un projet artistique prospectif et innovant, articulé autour de quatre plateformes de création (Art au centre, Prospectives, Des Rives continentales, Territoires en création). Son projet s’est défini avec un engagement permanent en faveur d’expériences collectives participant aux pratiques démocratiques de l’art et de la pensée. Sa direction artistique a soutenu des postures constructives questionnant les nouveaux enjeux sociétaux, ainsi que la découverte de nouvelles pratiques artistiques favorisant la diversité des cultures, des identités et des genres. Il a su inscrire au cœur du projet du centre d’art, le mouvement, le croisement et l’ouverture pour favoriser la circulation des idées, des œuvres et le partage des expériences esthétiques.

À partir du 1er janvier 2012, Larys Frogier prend la direction du Rockbund Art Museum à Shanghai. Dans l’attente d’une nouvelle direction à venir, Carole Brulard assurera l’intérim. Étant donné le flou (artistique ?) qui règne à Rennes en matière de politique culturelle relative à l’art contemporain, il y a fort à parier que cet intérim durera un certain temps.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom