mer 8 février 2023

Folk celtique. Les Kilt Brothers en répétition et bientôt en concert

Les Kilt Brothers sont 5 musiciens : Cédric – Pascal – Alain et Maxime (père et fils) – Joël. Tous partagent la même passion pour le folk rock celtique. Ils associent des instruments amplifiés aux instruments traditionnels tels que la cornemuse écossaise, la bombarde, des modèles de tin & low whistle (la flûte en métal irlandaise) et l’harmonica.

Leur répertoire est constitué de compositions, d’airs traditionnels celtiques ainsi que de reprises de succès de variétés internationales que le groupe celtifie et arrange avec audace. Les Kilt Brothers sont basés dans le Morbihan et à Betton (Ille-et-Vilaine), leurs principaux territoires de représentations.

Les organisateurs ne se manifestant qu’en début d’année, le groupe prospecte actuellement pour se produire et consacre la saison hivernale aux répétitions aux studios de l’Echonova de Saint-Avé (Morbihan). “Nous nous remettons en route après ces deux satanées années de Covid. En 2020, 10 dates de concert ont été annulées et 2021 est restée blanche. A ce jour, une seule date est programmée en juillet dans le cadre du festival Zik a Gogo, à Pludual (Côtes  d’Armor) mais d’autres vont venir compléter le planning. Il faut jongler avec les congés et les obligations des uns et des autres, car nous sommes sous statut amateur.” explique Alain Hervé, le bassiste du groupe.

kilt brothers

Fort heureusement, 2022 a été l’année du retour des concerts pour la plus grande joie des Kilt Brothers au prix de tout un travail de reprise, de contacts à mesure que la vie culturelle et festive reprenait. Le groupe est monté sur scène en juillet à la Fête de la crêpe de Gourin (Morbihan) – Le 21 août à Saint-Nicolas-du-Tertre (Morbihan) pour les 50 ans de la Fête des battages. Les 10 et 11 septembre derniers, Les Kilts Brothers se sont produits à Huelgoat (Finistère) à la 23e édition du festival Roc’h des Monts d’Arrées. Ils ont clôturé l’année 2022 avec un concert en novembre à Quistinic (Morbihan).

Comment s’est construit le groupe ?

Au départ en 2002, c’est un duo qui se crée, à l’origine d’une rencontre entre Cédric Mousseau et Pascal Morlec à Djibouti. Huit ans plus tard, ces deux anciens de la 9e BIM (Brigade d’Infanterie de Marine) croisent en mars 2010 la route de Maxime Hervé, un batteur ploërmelais. La rencontre a lieu à Cesson-Sévigné, lors du concert Unisson (la musique militaire de transmissions) joué au Carré Sévigné au profit de la CABAT (Cellule d’Aide aux Blessés de l’Armée de terre) et de Terre Fraternité. Les 3 compères sont rejoints par le papa de Maxime, Alain Hervé, à la basse en 2012. “Au fil des années, plusieurs musiciens se sont succédés au sein du groupe  pour jouer de la guitare électrique ou du violon, puis ils sont partis vers d’autres horizons musicaux. En septembre dernier, Joël Duval est arrivé dans le groupe avec son accordéon chromatique. Il est notre 5e musicien”, ajoute Alain Hervé.

Cédric Mousseau  est le chanteur et guitariste électro-acoustique du groupe. Auteur-compositeur- Interprète, il joue aussi de l’harmonica.

D’origine alsacienne, il est breton de cœur et lorientais de longue date. C’est à Sierentz (Haut-Rhin) qu’il est chef de chœur dans la chorale paroissiale en 1994. Il étudie la musique, dès l’âge de huit ans au conservatoire de Mulhouse (Haut-Rhin). Il joue d’abord de la trompette puis de la clarinette. Plus tard, il se tourne en autodidacte vers la guitare.

Sa carrière d’infirmier, c’est dans l’Infanterie de marine qu’il la exercée. Autrefois appelée Infanterie coloniale, elle dépend pourtant de l’armée de terre, même si son nom de marine peut interpeller ! Cédric a effectué plusieurs missions à l’étranger, notamment en Afrique et en Afghanistan. Après sa carrière militaire, il poursuit sa vie professionnelle toujours en qualité d’infirmier au sein d’un Centre Médico-Psychiatrique & Familles Endeuillées.

kilt brothers
Cédric à droite – Pascal à gauche : les deux cofondateurs des Kilt Brothers

Pascal Morlec est le sonneur des Kilt Brothers. Il joue de la cornemuse écossaise, de la bombarde et du tin whistle. Le musicien est breton, né dans le Finistère Sud et domicilié dans le Morbihan. Il reçoit sa première bombarde en 1986 et suit des cours à Quimperlé (Finistère). De 2003 à 2010, il joue avec le bagad de Cesson-Sévigné. En parallèle, il suit les cours de cornemuse de Marie-Agnès Sanchez au Bagad Kemper à Quimper (Finistère)

Au cours de sa première partie de carrière professionnelle, il sert dans l’artillerie de marine (qui dépend également de l’armée de Terre). Il effectue des missions en ex-Yougoslavie, au Kosovo et en Afrique (au Tchad et en République centrafricaine). De retour dans la vie civile, il exerce son métier comme technicien chaud & froid dans une entreprise spécialisée dans le matériel de boulangerie .

Maxime Hervé est le batteur du groupe.

Né à Saint-Cyr-L’Ecole (Yvelines), ses origines familiales prennent leurs racines dans le Finistère Nord. Maxime réside de nos jours à Betton (Ille-et-Vilaine). Dès l’âge de 6 ans, il apprend le piano avec Michel Vecchione à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) là où son père est envoyé professionnellement. De retour en Bretagne, il étudie la guitare à l’école de musique de Guillac (Morbihan). Il entre ensuite à l’Université de Rennes 2 et décroche une licence de musique et musicologie. En 2004, c’est la batterie qu’il étudie à l’académie musicale de Saint-Denis de la Réunion. Il poursuit sa formation de batteur à l’Institut Européen de Formation aux Arts Rythmiques de Montpellier, puis au sein de l’école de musique de Ploërmel. Maxime accompagne le chanteur-compositeur gallois Jim Rowland en 2009 avant de rejoindre les Kilt Brothers.

Il est employé, en qualité d’installateur-dépanneur, au sein d’une entreprise de la région rennaise, spécialisée dans la serrurerie et la menuiserie de qualité.

kilt brothers
Alain et Maxime Hervé (le père et le fils)

Alain Hervé est à la basse ! Originaire du Finistère, il est né à Casablanca (Maroc) et réside de nos jours à Ploërmel (Morbihan). Avant d’être musicien, Alain chantait ! En 1976, il enregistre un 33 tours Debout les officiers. Il était aussi choriste et accompagnait la chanteuse et organiste de jazz Gospel, Rhoda Scott. En 2000, il rejoint le bagad de Ploërmel puis s’intéresse en 2010 à la guitare basse qu’il étudie à l’école communautaire auprès de Frédéric Morel. De tout temps séduit par le rock et la musique country, c’est la musique celtique qui le fait vibrer aujourd’hui.

Élève Saint-Cyrien, il est chef de chœur de sa promotion (1974-1976). Titulaire de son brevet de pilote d’avion et d’une maîtrise en droit, il fait sa première partie de carrière dans les Transmissions et devient commissaire des armées en 1992. Il sert principalement dans la région Ouest, dans l’océan Pacifique et l’océan Indien. Il part en mission ex-Yougoslavie en 1995 dans le cadre de l’ONU (Organisation des Nations Unies).

Il est Commissaire des Écoles de Saint-Cyr-Coëtquidan de 1999 à 2003 .

Retraité de l’armée depuis 2013, Alain est conseiller à la mairie de Ploërmel et vice-président à Ploërmel Communauté chargé des affaires culturelles et du sport, depuis 2014.

Joël Duval  est l’accordéoniste des Kilt Brothers. Il joue de l’accordéon chromatique.

Originaire de Louviers en Normandie, il se revendique breton et ploërmelais d’adoption !

C’est au conservatoire de Louviers que Joël étudie le solfège et la guitare pendant 5 ans. A l’école de musique d’Evreux (Eure), il apprend à jouer de l’accordéon pendant 4 ans de plus et en 1999 il est formé par Jacques Mornet au Centre National et International de l’Accordéon à Larodde (Puy-de-Dôme). Il se produit en solo pendant 30 ans avec un répertoire de chants marins et de musiques du monde. Avant de rejoindre les Kilt Brothers, il accompagnait la chorale Quai de l’Oust du Roc-Saint-André (Morbihan).

Sa vie professionnelle, il l’a consacrée à son métier d’éducateur sportif spécialité au cercle nautique de Ploërmel Brocéliande.

Joël Duval

Les Kilt Brothers espèrent reprendre la même fréquence de concerts donnés d’avant la crise sanitaire. 

Le rappel des concerts : Depuis 2012, le groupe se produisait au Festival Interceltique de Lorient chaque année. En outre, il participait à de nombreux concerts : au cercle naval de  Lorient – aux portes ouvertes du RAMA – aux fêtes de la musique de Rennes (35), de Lorient, de Bubry, de Campénéac (56) – aux marchés nocturnes d’été de Port-Louis et de Larmor Plage (56) – au festival de la Saint-Simon à Saint-Briac-sur-mer (35) , à Doëlan (29), au marché de Noël de Campénéac – à la Grande Ourse à Loudéac (56)  – à la Saint-Patrickde la B.A.N. de Lann Bihoué (56) – au V&B Ploërmel – au Ty Kav de Séné (56) – sur la scène du café-concert de Mamm Kounifl  à Locmiquélic et du QG de Quistinic (56) – à Erdeven (56) – à la fête du Menhir de Languidic – au Roc’h des Monts d’Arrée déjà deux fois avant cette année – sur l’ île de Molène (29) – à la Semaine du Golfe à Baden Port Blanc (56) – à la fête de la St-Jean à Plescop (56) – à celle du Fer à Paimpont (35) – lors de laMurder party au manoir de Kerdréan (56) –  pour fêter la Sainte Barbe avec les sapeurs pompiers de Nort-sur-Erdre (44) – au concert de la Madone des motards à Porcaro (56) – au Hangar des Celtes à Quiberon (56). Le groupe a même été une année en représentation à Courcelles (Belgique) à l’occasion du Hainaut Enduro Tour.

Les Kilt Brothers sont membres du Club Kilt du pays de Lorient. 

Infos pratiques :

Leur second CD est sorti en juillet 2016.

 Aux parfums d’iode et de terre, la musique festive et envoûtante des Kilt Brothers et la puissance de leur son rock celtique de korrigans déchaînés,  sauront faire danser et chanter le public.

Martine Gatti
Martine Gatti
Martine Gatti est une jeune retraitée correspondante de presse locale dans le pays de Ploërmel depuis bien des années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici