De plus en plus actif depuis 2011, Kas Product le duo précurseur de la New Wave se voit offrir un petit coup de jeune grâce à la réédition de leur troisième et dernier album en date : Ego Eye.

 

Révolutionnant la musique rock en remplaçant les guitares par des synthétiseurs, Kas Product a laissé trois albums témoignant de l’effervescence musicale et créative des jeunes gens modernes dans les années 80. Leurs deux premières productions discographiques (Try Out et By Pass) sont souvent citées, à juste titre, comme des albums référence dans la musique rock électronique, pour ne pas dire new-wave. Sorti en 1986, Ego Eye est souvent oublié malgré des morceaux plus que convaincants tels que « Fever Lust » et « Above ».

C’est le label Ici, d’ailleurs qui décide de réparer cette injustice en rééditant l’album, tout en y ajoutant deux titres rares (« Ain’t It So Good » et « Shoo Shoo »). C’est l’occasion de redécouvrir les compositions minimalistes et novatrices de Mona Soyoc (chant) et Spatz (Claviers). Ego Eyes s’écarte pourtant des arrangements electroclashs emblématiques du groupe en faveur de sonorités blues/jazz plus prononcées. Les origines américaines ainsi que l’expérience jazz de Mona Soyoc sont certainement responsables de cette évolution mélodique.

IMG_9910Kas Product n’opère pas pour autant un virage à 180°. L’album sonne tout de même très synthétique et le duo nancéien y propose toujours des titres sauvagement efficaces comme le prouve le refrain ravageur et les enivrements rythmiques de « Nothing In The Way ». Les guitares sont aussi plus présentes sur ce disque, lui donnant un aspect moins froid que les précédentes productions du groupe. Les couleurs surfs, mélangées aux incantations synthétiques de « See For Yourself » et « Until Then » donnent naissance à deux tubes diablement entraînants.

Kas Product, Ego eye, Ici, d’ailleurs

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom