cinéma, film unidivers, critique, information, magazine, journal, spiritualité, moviesC’est un journal, un voyage de 6 ans. Il photographie la France, ses chemins, ses ronds-points et ses stations-service, une fête foraine. Elle, elle retrouve des bouts de films inédits… que lui garde précieusement. Ses débuts à la caméra, ses reportages autour du monde, des bribes de leur mémoire, de notre histoire. Journal de France de Raymond Depardon.

Ce documentaire est d’abord un bien joli portrait de notre pays à travers ses routes et chemins de traverse. Celui d’un homme qui a un talent pour raconter la vie à travers les gens qui la font. Mais ce film est aussi une splendide déclaration d’amour de Claudine Nougaret à son compagnon Raymond Depardon. Déclaration d’amour, mais aussi d’admiration pour un France-trotter pour poser son appareil et prendre des clichés que tout le monde connait… plus ou moins.

Le monde s’expose tel qu’il est dans un vagabondage qui porte son public d’étonnement en étonnement. Le voyage est erratique, vogue entre rire, émotion, folie et beaucoup de tendresse. En fait, il semble le prolongement du travail réalisé par Depardon comme une prothèse. De ses premières photos à par ses films en passant par sa dernière exposition l’année dernière à la BNF. Ce qui est frappant dans ce road-movie, c’est que la majeure partie de ce travail a  été réalisée dans des moments où la caméra ne s’immisce pas dans la vie des gens.

Un ensemble imparfait car les deux versants du documentaire peinent à se conjuguer. Un peu fourre-tout, donc, mais une âme et une matière si belles réchauffent toujours les coeurs. Un long-métrage simple et profond comme une bouffée d’espérance tandis que l’avenir ne s’annonce pas facile.

13 juin 2012 (1h 40min)
Réalisé par
Claudine Nougaret, Raymond Depardon
Avec
Raymond Depardon, Claudine Nougaret
Genre
Documentaire

 

Journal de France de Raymond Depardon > Un réjouissant fourre-tout was last modified: juin 28th, 2012 by Unidivers Mag

Laisser un commentaire