Jocelyne Bougeard est l’invitée du Carré VIP (VieillePie), l’émission de radio dédiée aux femmes de plus de 50 ans (mais pas exclusivement !). Codiffusée par RCF Radio Alpha et Unidivers.fr, retrouvez Marie-Christine Biet et ses invitées deux fois par mois à la radio et sur le web.

Jocelyne Bougeard est née dans les Côtes-d’Armor, elle est venue à Rennes faire ses études et a travaillé pendant quelques années en région parisienne avant de revenir à Rennes. En 2001, elle rejoint l’équipe municipale d’Edmond Hervé, qui lui confie la responsabilité de la délégation aux droits des femmes. Elle devient ensuite adjointe déléguée aux temps de la ville, aux droits des femmes, à l’égalité des droits et à la laïcité. Actuellement en charge des relations internationales et des relations publiques, Jocelyne Bougeard siège également au conseil de Rennes Métropole. En 2008, Rennes obtient le label « égalité professionnelle entre les femmes et les hommes » qui récompense notamment la réorganisation des temps de travail des agent.e.s d’entretien municipaux.ales – majoritairement des femmes. L’élue Jocelyne Bougeard a présidé la Commission pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale de l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE) dont elle est maintenant vice-présidente. Elle est membre du HCE depuis 2013.

La « déclaration » de Jocelyne Bougeard va à Samira Gharafi. Juriste issue de Sciences Po Aix, elle travaille au sein de l’Union des associations interculturelles de Rennes où elle est très investie dans l’aide aux violences faites aux femmes.

Le coup de cœur de Jocelyne Bougeard est destiné à Julie Otsuka, prix Femina étranger en 2012 pour le livre « Certaines n’avaient jamais vu la mer ». Il aborde le sujet des femmes japonaises expatriées pour épouser leurs compatriotes exilés aux USA dans les années 30/40. Des centaines de milliers de Japonais ont été parqués dans des camps aux USA après Pearl Harbor…

Les musiques choisies par Jocelyne Bougeard nous emmènent dans les années 80 avec Barry White (quelle aime écouter pour se donner du cœur au ménage ! une vraie dé-ménagère !), du côté du métissage culturel avec Norah Jones et aussi vers l’époque romantique avec les Rêveries de Schuman – dont elle a pu observer le caractère apaisant chez les enfants, quand elle exerçait comme psychologue.

Le Carré VIP souhaite de beaux bavardages cet été aux jeunes et vieilles pies. On se retrouve à la rentrée avec Ghania Boucekkine, présidente de la MIR. Nadine Brulat de la compagnie de danse horsmots, puis Caroline Maillart, Isabelle Guéguen…

Merci à Xavier Jean et la rédaction d’Unidivers pour leur maestria technique !

JOCELYNE BOUGEARD

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom