Dans une galaxie pas si lointaine, alors que la folie Star Wars n’en finit plus d’envahir le paysage (et pas seulement cinématographique) c’est avec un grand plaisir que l’on se plonge dans ce beau livre au titre pluriel, clin d’oeil à la franchise crée par George Lucas : Les Guerres des étoiles l’invasion SF 1975 – 1985 de Jérôme Wybon.

 

les-guerres-des-etoiles_jerome-wybonLa richesse iconographique de l’ouvrage justifie à elle seule l’achat du livre, mais ce serait sans compter sur l’ensemble critique et analytique de Jérôme Wybon, en effet les films, séries TV, traités dans le livre sont détaillés et surtout accompagnés d’anecdotes incroyables sur les aléas d’un genre cinématographique qui a produit de tout, des chefs-d’œuvre comme 2001 l’Odyssée de l’espace et des nanars indispensables tel que Turkish Star Wars. Les Guerres des étoiles se feuillette, se lit, se consulte, c’est un livre sur lequel on revient piocher des histoires de cinéma, comme le traitement des trois premiers films de la saga Star Trek, ou bien encore les échecs artistiques de Dino De Laurentiis, magnat du cinéma italien, ratant presque successivement les productions de Flash Gordon et de Dune.

Les guerres des étoilesEn terminant un chapitre, on en redemande, tel un archéologue, Jérôme Wybon est allé déterrer le sel de la création, partageant avec passion ses découvertes. Un chapitre traite du Système Roger Corman, on y apprend qu’un certain James Cameron a travaillé sur les maquettes du film La galaxie de la terreur, ou bien encore que ce même Cameron a designé le vaisseau des Mercenaires de l’espace (version SF cheap des 7 mercenaires) en forme de poitrine le tout approuvé par Roger Corman. Riche et captivant, Les guerres des étoiles vous invite au voyage, un retour vers le futur qui ravira les nostalgiques et les plus jeunes, et fera redécouvrir un pan du cinéma de Science-Fiction, des films où les effets spéciaux (thème largement abordé dans le livre) se faisaient sur le plateau, décors, peintures, effets mécaniques et pyrotechniques, maquillages… Un temps où la création passait par les mains et non par un ordinateur. Sur plus de 200 pages Jérôme Wybon retrace une partie de l’histoire du space opera au cinéma, avec plus de 50 références (le livre ne peut évidemment pas être exhaustif), toutes bien choisies et bien traitées, un ouvrage indispensable pour apprendre et se souvenir.

La-guerre-des-Etoiles_george-lucasUnidivers : Pouvez-vous nous parler de la genèse du livre Les guerres des étoiles ?

Jérôme Wybon : Cela faisait longtemps que je voulais revenir sur cette période que l’on pourrait appeler de starwarxploitation, cette espère d’euphorie qui a suivi la sortie de La Guerre des étoiles, mettant en avant les effets spéciaux dans le film, pour le meilleur et pour le pire.

Unidivers : Commencer en 1975 et finir en 1985, était-ce un choix éditorial ?

Jérôme Wybon : Si La Guerre des étoiles, qui date de 1977, est évidemment à l’origine de cette vague de films de science-fiction à la fin des années 70 et au début des années 80, il me semblait regrettable de ne pas aborder la série Cosmos 1999, démarrée en 1973 et diffusée en 1975. D’ailleurs, George Lucas s’était rendu dans les locaux du département sfx de la série, et avait rencontré Brian Johnson, qu’il embauchera quelques années plus tard pour L’Empire contre-attaque. Et je termine en 1985, deux ans après Le Retour du Jedi, car au-delà de la trilogie de George Lucas, aucun film n’a remporté le même triomphe, comme le prouve le terrible échec de Dune en 1984/1985.

cosmos-1999_les-guerres-des-etoilesUnidivers : Comment avez-vous sélectionné les films et les séries ?

Jérôme Wybon : J’ai essayé d’être le plus exhaustif possible. Il y a sans doute quelques oublis, mais je tenais beaucoup à évoquer les séries TV qui, avec Galactica ou Buck Rogers, ont nourri ce courant de façon hebdomadaire. Et puis, il aurait été impardonnable de ne pas parler d’Ulysse 31 ou Capitaine Flam.

capitaine-flam_les-guerres-des-etoiles_wybonUnidivers : Ferez-vous un livre sur le space opera des années 90 à maintenant ou préférez-vous  fouiller le passé et nous le raconter ?

Jérôme Wybon : Je ne pense pas continuer, je préfère explorer les années 70 et 80.

Unidivers : Ce livre est un peu un prolongement de votre activité professionnelle, vous réalisez des documentaires pour le cinéma, bonus dvd, est-ce que le terme archéologue du cinéma vous convient ?

Jérôme Wybon : Oui, c’est un vrai travail d’archéologue et on trouve des choses incroyables en ouvrant des vieux cartons poussiéreux. Après, c’est vite compliqué pour retrouver certains photographes ou ayants droit, afin de pouvoir utiliser ces archives, mais lorsque c’est possible, c’est formidable de pouvoir partager ces trésors.

Les Guerres des étoiles l’invasion SF 1975 – 1985 Jérôme Wybon,  Éditions Huginn & Muninn 2014 Broché, 224 pages 39,95€ 

Depuis longtemps passionné de littérature, avec une préférence pour le roman noir et la science-fiction, la liste est longue et les découvertes toujours intéressantes.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom