sam 29 janvier 2022

JEREMY FEL. NOUS SOMMES LES CHASSEURS : LA FIÈVRE DANS LE SANG

En ancien français « Fel » veut dire «  cruel, impitoyable, violent ». Autant dire que l’univers littéraire de Jérémy Fel est inscrit dans ses gènes depuis des générations. Avec ce nouveau roman, l’auteur poursuit l’exploration du Mal en mêlant les lieux et les siècles.

NOUS SOMMES LES CHASSEURS

Avec une structure éclatée en dix histoires, l’auteur compose néanmoins un roman cohérent en créant de subtils liens par le biais de certains personnages, lieux ou thèmes. Les récits du dilemme d’une voisine sous la dictature de Pinochet, du meurtre sordide d’une famille incestueuse à la fin de la Première Guerre mondiale, d’un suicide collectif, d’un acte de bravoure d’une soeur de résistant dans la France occupée sont autant de longues nouvelles gothiques qui annoncent la couleur du Mal.

Mais dans l’une ou l’autre se glisse l’ombre de Gabriel, un homme au prénom d’ange et à l’âme infernale. Régulièrement nous revenons dans les environs d’un manoir hanté, propriété des Valdenaire, une famille suspectée de sorcellerie. Autre point commun de plusieurs chapitres, en référence à notre situation sanitaire, l’épidémie de Licin brise les destins. Finalement, comme un souffle de beauté et d’espoir, certains croisent la route de Natalie Wood, actrice américaine disparue en 1981 au large de l’île de Santa Catalina.

Certes l’auteur nous plonge dans des ambiances gothiques où les fantômes hantent les maisons et prennent possession du corps de vivants pour assouvir leur vengeance. Jérémy Fel n’hésite pas à narrer des épisodes particulièrement sanglants, angoissants autour de la magie noire. Mais curieusement les monstres comme Gabriel, Ambre Valdenaire, ou même le vampire de Düsseldorf ont des côtés humains contrairement aux nazis ou dirigeants qui détruisent notre monde. L’auteur s’en amuse en imaginant des suicides à distance par manipulation mentale des Trump, Bolsonaro ou treize hauts dirigeants d’entreprise qui ont une action néfaste sur la planète. Le message écologique est sous-jacent. Avec le pouvoir de l’esprit, Gabriel mène des commandos chargés de nettoyer la terre de ceux qui mettent en péril son équilibre.

Mais quel lien y a-t-il entre cette actrice poussée vers le cinéma par une mère sans coeur à qui elle doit toutes ses névroses et un ange exterminateur ou un homme loup-garou ? À priori, pas grand chose. Mais finalement, loin des fantômes et de la violence macabre, les loups sont parfois à notre porte ou dans le coeur même de notre maison.

NATALIE WOOD

Jérémy Fel consacre son dernier chapitre à la vie de Natalie Wood. Enfin à celle qu’il imagine qu’elle aurait pu avoir si elle n’était pas morte noyée en 1981 près de l’île de Santa Catalina. Elle aurait enfin quitté ce mari violent, ce monstre qui l’a abandonné dans le Pacifique. Elle aurait tourné avec un tout jeune et talentueux réalisateur canadien ou avec David Lynch. Et surtout, elle aurait rencontré Grégory Fel, un jeune écrivain talentueux et lui aurait demandé d’écrire sa biographie. Jumeau de Jérémy, Grégory est aussi un personnage récurrent de quelques chapitres. La fiction, même largement inspirée par l’histoire personnelle, permet toutes les folies.

Les amateurs de l’univers de Jérémy Fel seront ici comblés. L’auteur nous invite dans un imaginaire où la cruauté est à son comble. Et une fois de plus, il crée un véritable puzzle où les destins se croisent, mêlant passé historique et anticipation, réel et imaginaire. Les loups sont à nos portes, et dans l’ombre des chasseurs, méfiez-vous de ne pas être leur proie.

Nous sommes les chasseurs de Jérémy Fel, paru le 6 octobre 2021 aux Éditions Rivage, 720 pages, Prix : 23 euros, ISBN : 9782743654283

Jeremy Fel
Crédit Photo : Payot-Rivages

Jérémy Fel est né en 1979 à Rouen. À l’issue d’études de philosophie et de lettres, il fut libraire avant de se lancer dans l’écriture. Il travaille actuellement à l’adaptation au cinéma de son premier roman, Les Loups à leur porte (Rivages, 2015, prix Polar en séries 2016). Helena (Rivages, 2018), son second roman, fut un succès en librairie.

Marie-Anne Sburlino
Lectrice boulimique et rédactrice de blog, je ne conçois pas un jour sans lecture. Au plaisir de partager mes découvertes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici