Jusqu’au 17 septembre 2017, neuf plasticiens investissent les jardins de l’Ar Milin ainsi que la commune de Châteaubourg grâce au mécénat d’entreprise. L’exposition le Jardin des Arts tient sa quinzième édition cette année dans la ville. L’art in situ est mis à l’honneur au travers de créations de bois et d’acier qui résonnent avec leur environnement. Ouverte gratuitement à tous et facile d’accès, l’exposition permet aux néophytes de découvrir l’art contemporain.

 

Comme chaque année depuis 2002, le Jardin des Arts offre la possibilité à des artistes d’exposer leurs œuvres au sein du parc de l’Ar Milin et désormais au cœur de la ville de Châteaubourg. Depuis la première exposition, plus de 250 œuvres ont été offertes à la vue du public au sein du parc arboré, et près de 90 artistes ont eu la chance de pouvoir y être exposés. Nombre de plasticiens confidentiels ont ainsi bénéficié du tremplin qui leur était offert par le Jardin des Arts de Châteaubourg pour se faire connaître et aller à la rencontre du public.

AR MILIN
Songe de pêcheur de Dimitri Xenakis

« De la première édition, je retiens la rencontre avec une bande de copains. De la première édition, je retiens la liberté d’entreprendre. Si elle ne m’a pas permis de vendre, elle m’a permis de conserver un lien avec de nombreux artistes, d’échanger avec un réseau. » Philippe André, sculpteur exposé à l’Ar Milin lors de la première édition en 2002

AR MILIN
Sillage d’Angela Kornie

Pour l’édition 2017, le Jardin des Arts a décidé de mettre en avant l’art in situ et le Land art. Les différents artistes ont conçu des œuvres pérennes ou éphémères qui s’ancrent dans l’environnement qui leur est proposé au sein du parc de l’Ar Milin ou de Châteaubourg. Certains, grâce à des matériaux trouvés dans la commune même, ont donné vie à leurs sculptures ou installations. C’est le cas de Pascale Planche, à l’aide de bambous récoltés dans les jardins d’Ar Milin, elle a créé Itinérance. Selon l’artiste, les ondulations des branches rappellent au spectateur ce qu’il souhaite, « le passage de l’air et du vent, modulé par les reliefs du paysage, ou bien la trace impalpable du vol des hirondelles, à moins que ce ne soit l’ondulation d’une chevelure ou d’un voile animés par le vent, lignes de portée musicale contemporaine entre harmonie et chaos… »

AR MILIN
Itinérance de Pascale Planche

L’exposition offerte aux visiteurs résulte d’abord de l’action menée par le mécénat privé et plus particulièrement par les Entrepreneurs Mécènes. La Présidente de l’association, Gisèle Burel, souhaitait donner vie au parc de l’Ar Milin de Châteaubourg en y amenant l’art contemporain. En proposant l’initiative, elle a permis la création d’une organisation où chacun apporte connaissances et envies pour apporter un dynamisme culturel à la ville. La commune s’est associée au projet cette année puisqu’en plus des cinq hectares de parc, trois œuvres sont exposées dans la commune. Ainsi, à l’emplacement de l’ancien pont au-dessus de la Vilaine, on retrouve aujourd’hui la structure artistique proposée par JieM Bourasseau intitulée Viens ! De chaque côté du fleuve, deux personnages se dressent, l’un appelant l’autre à venir le rejoindre en traversant le pont fait d’acier et de bois.

AR MILIN
Viens ! de JieM Bourasseau au dessus de la Vilaine dans le centre de Châteaubourg

« Si mécénat exprime soutien, engagement et ambition, il exige aussi de nous responsabilité, exemplarité et bonne gestion. Il ne s’agit pas de subventionner tel ou tel artiste, mais plutôt d’être un acteur culturel qui prolonge sa mission économique par une dynamique créative. » Gisèle Burel

AR MILIN
Le Moulin chromatique des Fujak

L’exposition des neuf artistes au sein du parc Ar Milin résulte de la volonté affichée par les mécènes d’agir pour apporter l’art au plus grand nombre. Ouverte gratuitement de 9h à 00h tous les jours, l’exposition invite tous les curieux à venir découvrir les structures artistiques faites d’acier, de bois, de bâche ou de papier, à se confronter à l’art plastique contemporain sous toutes ses formes. L’installation d’œuvres au cœur de la commune facilite encore ce processus en apportant directement l’art contemporain dans le quotidien des castelbourgeois. Pour Gisèle Burel, l’envie derrière le projet du Jardin des Arts, débuté en 2003, était « d’inviter l’art monumental dans un parc privé et l’ouvrir pour le rendre accessible à tous. »

AR MILIN
Totems en folie de LEB

Le Jardin des Arts mis en place par les Entrepreneurs Mécènes a également pour ambition de démocratiser la relation à l’art contemporain pour tous, à commencer par les enfants. Les œuvres de six classes d’écoles d’Ille-et-Vilaine sont exposées dans le parc de l’Ar Milin au même titre que les créations des artistes. L’Ecole du Plessis, Charles-de-Gaulle, Saint-Joseph et le Collège Saint-Joseph de Châteaubourg ainsi que l’école primaire publique de Saint-Didier et l’école Saint-Marie de Servon-sur-Vilaine ont ainsi pu avoir la chance de faire découvrir l’art plastique contemporain à leurs élèves. Durant trois années, des classes sont invitées à découvrir des ateliers d’artistes, visiter des expositions, à s’essayer à la création plastique afin de donner vie à des œuvres. Ils nous proposent cette année de découvrir Voyage dans le temps ou Équilibre, des structures faites d’argile et de bois pour exprimer la réflexion collective menée par la classe sur ces thèmes.

AR MILIN
Psyché de Franck K

 

Le Jardin des Arts, exposition d’art contemporain ouverte gratuitement au public dans les jardins de l’Ar Milin à Châteaubourg de 9h à 00h jusqu’au 17 septembre 2017.

Parc d’Ar Milin
Ar Milin
35220 – Châteaubourg
Ille-et-Vilaine (35)

Tél. : 02 99 00 30 91

Ils exposent dans le parc Ar Milin
Véronique BOULDE : NOSE Nord Ouest Sud Est
Mike CHAUVEL : STRUCTURE
Les FUJAK : MOULIN CHROMATIQUE
LEB : TOTEMS EN FOLIE
Pascale PLANCHE : ITINÉRANCE
Dimitri XENAKIS : SONGE DE PÊCHEUR

Ils exposent dans la Ville de Châteaubourg
JM BOURASSEAU : VIENS !
Franck K : PSYCHÉS
Angela KORNIE : SILLAGE

AR MILIN

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom