C’est un bien joli conte que revisite le collectif Icinori. Un vieux couple de paysans voit quasi miraculeusement arriver un enfant dans leur vie. Mais étonnante apparition : il est minuscule. À peine plus grand qu’un pouce. Pour autant, les années passent dans un bonheur total. Même si l’enfant Issun Boshi ne prend pas un centimètre.

Un beau jour, le garçon décide de partir à l’aventure afin de parcourir le monde. Équipé d’une aiguille à coudre comme épée et d’un bol de riz comme bateau, Issun Boshi affronte les épreuves avec un grand succès. Et comme dans tout conte qui se respecte, il rencontre même… l’amour.

Issun Boshi est un conte de fées traditionnel japonais superbement revisité. Il offre des images au graphisme moderne qui préserve l’esprit et l’élégance de l’art des estampes japonaises. Ces illustrations denses confèrent étonnamment un rythme percutant à ce bel objet de rêverie. Teinté d’un puissant onirisme, ce conte réjouira les petites têtes blondes comme leurs parents.

Issun Bôshi, Icinori, Mayumi Otero et Raphael Urwiller, Actes Sud junior, octobre 2013, 40 pages, 17€

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom