Mais qu’arrive-t-il à Apple, cette marque mythique qui faisait les tendances de la high teck ? Son Iphone 6 et son IWatch étaient fort attendus. Pourant, la Keynote 2014 qui s’est déroulé à Cupertino n’a apporté que peu de surprises. Elle remet juste la marque à niveau par rapport à une concurrence acharnée.

Avant, l’Iphone donnait l’orientation pour la concurrence : taille, résolution de l’écran, fonctionnalités, autonomie, etc.  Mais depuis l’iPhone 4, l’usager a dû s’habituer à de maigres retouches. L’iPhone gardait pour lui une taille contenue qui convenait à beaucoup de monde. Mais le marché asiatique dicte maintenant sa loi dans le domaine des smartphones et se révèle friand de plus grandes tailles. Voilà donc l’iPhone6 qui est plus grand, à l’image d’un Samsung Galaxy S ou n’importe quel smartphone haut de gamme. La NFC ? Elle est déjà chez tous les concurrents depuis 1 an, sans qu’on ait assisté, il est vrai, à un boom dans l’utilisation de cette technologie. L’USB avait attendu l’adoption par le premier iMac pour décoller enfin. En sera-t-il de même aujourd’hui ?

Sur que Steve Jobs se rasait avec ça !
Sûr que Steve Jobs se rasait avec ça !…

Quant aux autres innovations, rien que des mises à jour par rapport aux derniers produits de Sony, Samsung ou HTC. Mais que dire de l’iWatch tant attendue. Quand Sony sort déjà sa troisième génération de montre, quand Samsung en a déjà plusieurs à son catalogue, voilà qu’Apple ne propose qu’un produit équivalent avec une ergonomie qui ferait se retourner Steve Jobs dans sa tombe. Car adieu le tout tactile et bonjour les boutons : un pour zoomer, un pour sélectionner. Déjà que le design épuré n’est plus de mise sur l’iPhone 6 (surtout en blanc) avec des encoches et éléments disgracieux. Mais voilà une Watch (c’est son nom officiel) en 3 éditions plutôt lourde dans ses lignes et à l’ergonomie très éloignée du zen cher à « Saint Steve ». Lui qui aimait les designs des matériels Braun, ne se retrouvera pas dans la Watch. Il faut dire que s’il a embauché Jonathan Ive au design de ses produits, il gardait la main sur le choix final, n’hésitant pas à faire refaire des dizaines de fois le produit jusqu’à la perfection, quitte à se contredire lui-même (source : la biographie officielle).

Apple ne mourra pas de cette sortie plutôt ratée. Sa « fanbase », comme on dit,  est importante et le soutien d’une presse largement acquise à ses produits fera le reste (Apple est historiquement implanté dans ce milieu professionnel). Mais le roi est mort, désormais, sans avoir encore de successeur. En effet, Google ne peut se targuer de faire la tendance, pas plus que Samsung, le leader du marché. C’est peut-être du côté de Xiaomi ou d’autres marques chinoises haut de gamme qu’il faudra aller voir désormais. Ah oui, on vous a parlé du dernier bijou du constructeur chinois et de son interface MIUI qui a bien plus progressé qu’iOS8?

xiaomi_mi4_022Pleurez donc en regardant les caractéristiques : Processeur Quad Core 64 bits, 3Go de Ram, NFC, Film en 4K, 4G, interface MIUI multilingue….  Il n’est officiellement pas vendu en France. Heureusement pour Apple…. et Steve.

Un commentaire

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom