I’m from Rennes se déroulera du 11 au 20 septembre 2020. Articulée autour de trois lieux, le parc du théâtre de la Paillette, le Théâtre de la Parcheminerie et le théâtre de verdure du Parc du Thabor, cette édition compte rassembler le public rennais en proposant des artistes d’horizons et de styles très différents. Teinté de Hip-Hop et de musique du monde, le festival I’m from Rennes n’en oublie pas pour autant le rock, la pop et l’électro avec une pointe de musique contemporaine. Majoritairement gratuit, la programmation de cette 9e édition se veut rassembleuse.

Dimanche 30 août

Cabaret du Marché de Betton

En préambule de la 9ème édition, le festival présente un artiste de la programmation dans une commune de la Métropole. C’est à Betton, dans le cadre des “Cabarets du marché”, que les visiteurs et visiteuses de l’événement dominical pourront découvrir la musique de Brieg Guerveno. ► ​Marché de Betton (place de la Cale) / Entrée gratuite / 10h00 – 12h30

BRIEG GUERVENO – Art Rock, Progressif Rock, Stoner Rock
Avec son quatrième disque, Vel Ma Vin, Brieg Guerveno se révèle et offre un nouveau visage plus folk que jamais, plus dépouillé et surtout plus profond.
Les ballades sombres aux subtils arrangements de cordes forment un ensemble attachant digne des tortueux chemins introspectifs d’un Ulver apaisé, d’un Sigur Ros crépusculaire, ramenant à la vie les harmonies vocales des premiers albums 90’s d’Anathema. Chanté entièrement en breton (comme chacun de ses disques), Vel Ma Vin promet des concerts intimistes entre chiens et loups, touchant du doigt la lumière qui pointe au travers des compositions brumeuses de cet album moderne empli d’une sensibilité touchante.

Vendredi 11 septembre

Live Horizons

Horizons est un dispositif de repérage artistique piloté par l’Antipode MJC, le Jardin Moderne, le CRIJ Bretagne et Canal B. Dans ce cadre, Canal B et I’m from Rennes s’associent pour un live qui sera diffusé sur le 94 Mhz et sur ​www.canalb.fr
Parmi les 6 groupes accompagnés par le dispositif, c’est le duo Barbara Rivage qui se produira sur la scène de la Maison des Associations.

► ​Maison des Associations / Entrée gratuite/ 12h30-14h00

Barbara Rivage​ – Cold Pop
Porté par les deux rennais Roxane et Vivien, Barbara Rivage nous propulse dès la première écoute dans un univers mêlant l’électro-industriel et la pop psychédélique. La voix sombre, intense et sensible de Roxane, vient soutenir des textes en français et des mélodies obscures qui plongeront rapidement le public dans une transe profonde et exaltée. Commence alors un duel passionné entre les riffs torturés de Vivien à la guitare et les sons aériens de Roxane au clavier. Dès les premières notes du set, Barbara Rivage plante le décor en naviguant avec une étonnante aisance entre puissance et sensibilité.

Week-end Biergarten

Pour la deuxième année consécutive, I’m from Rennes invite les rennais.es à prolonger l’été au Parc du Théâtre de la Paillette (Parc Saint-Cyr). Installé pour 3 jours dans la grande prairie du jardin refait à neuf, le festival propose d’apprécier la qualité des brasseries artisanales locales, en plein air ou sous le chapiteau, devant les concerts des artistes rennais.es… mais pas que !

Part I : “T’es de Brest même ?”

Après Nantes en 2019, I’m from Rennes invite cette année des artistes de la ville de Brest. En lien avec La Carène, salle des musiques actuelles de Brest, le festival propose un aperçu de la scène brestoise au public rennais avec Mnemotechnic, Lesneu, Reynz et DJ Mathilde.
► ​Parc du Théâtre de la Paillette (Parc Saint-Cyr) / Entrée gratuite / 18h00-00h00

Mnemotechnic​ – Noise Rock
Avec la perception d’un monde qui tourne carré, Weapons, le deuxième album de Mnemotechnic, sorti en 2017, avait noirci les thèmes et la musique d’un groupe devenu trio. Causant de l’anthropocène et du déni général qui domine, son successeur Blinkers n​ ’est plus dans le doute ou le pressentiment. Il n’a rien d’un disque d’été. Laissant libre cours à ses obsessions qui transpirent tout au long de l’album, Mnemotechnic creuse plus loin encore les textures et les sonorités tranchantes, aussi viscérales que mécaniques. Dans une lumière blanche et crue où l’urgence est le moteur, le groupe réaffirme sa singularité. Il hypnotise, obsède et reste fidèle à ses dernières collaborations fructueuses puisque Blinkers est enregistré, produit et mixé par Thomas Poli, masterisé au studio Black Box. 

Lesneu​ – Dream Pop
Échappé des Slow Sliders, Victor Gobbé présente Lesneu. Lesneu pour Lesneven, ville de son enfance où il a trouvé refuge pour composer ce nouveau projet. Au chaud, dans sa chambre d’ado restée intacte, avec le minimum requis pour pouvoir maquetter des tubes à la pelle. S’il respire le fun et la joie de vivre, c’est une musique gorgée d’émotion et de sincérité que Victor pousse en chantant derrière son orgue (un Yamaha PS-20 acheté 18 euros). Une tristesse qui fait danser, portée par cette voix et ces belles mélodies entre The Walkmen et Beach House. Après un premier EP sur Beko, il signe à Noël 2017 l’album Lovin’ sur Music From The Masses, qui le mène à tourner dans les festivals de france et à bord du bus de Miossec.

Reynz​ – Rap
Reynz use de son charisme et de sa voix pluvieuse pour déclamer ses récits de nuits d’ivresse et de plaisirs tourmentés. La poésie des grandes plumes du rap et de la littérature française, elle qui inspire tant l’écriture de Reynz, se mêle à l’énergie contagieuse que ce brestois de 22 ans déploie sur scène. Habitué aux ambiances électriques depuis ses premiers shows au mythique Cabaret Vauban de Brest, c’est lors de premières parties qu’il a commencé à conquérir le public de sa ville de c​œu​ r, avant d’exporter sa verve orageuse. Son premier EP, intitulé « Olympique Poésie », est disponible depuis mars 2019. Brillant en studio, brillant sur scène, Reynz attend d’un appétit vorace mais serein les prochaines foules qui trouveront grâce à lui une occasion de vibrer.

DJ Mathilde​ – DJ Set
Mathilde est une véritable slasheuse, une touche à tout, diggeuse dans l’âme, 100% brestoise – certifiée ! Derrière ses platines, c’est à grands coups de 33 et 45 tours qu’elle aime faire danser les gens, de l’obscure pépite au tube interplanétaire, rien ne lui échappe. Pour I’m From Rennes, elle sortira tout son arsenal pour une set-list colorée, où les groupes brestois d’hier, d’aujourd’hui et de demain se feront la part belle. Attention à la déflagration, plusieurs bombes sonores tomberont ce soir-là sur Rennes !

After #1 à la Parcheminerie – DJ Set

Lieu d’importance pour les rennais.es, I’m from Rennes fait du Théâtre de la Parcheminerie un site central de sa 9ème édition. En occupant tour à tour la salle du bar et le théâtre, le festival va proposer plusieurs événements lors de la semaine, allant du ciné-concert jeune public au live en passant par des DJ set qui ponctueront trois soirées.

► ​La Parcheminerie / Entrée gratuite / 23h30-03h00

Samedi 12 septembre

Week-end Biergarten – Part II

► ​Parc du Théâtre de la Paillette (Parc Saint-Cyr) / Entrée gratuite / 15h00-00h00

Purple Rennes –​ Enregistrement live
Enregistrement de l’émission Purple Rennes en live sur le site de Biergarten. L’émission Purple Rennes est diffusée tous les mercredis soirs sur Canal B et entamera sa 6ème saison au festival avec Aurore. Les compositions d’Aurore sont la trace des émotions ou expériences qui ont jalonné son chemin de vie. Ses chansons sont des traversées émotionnelles, des manières de voyager et de parcourir des paysages intérieurs pour se relier à soi, puis se relier aux autres. Ses différentes influences musicales (folk anglo-saxon, pop, rock et musiques traditionnelles des Amériques) liées aux techniques de jeu de Bahia (musique baroque et tango), créent une riche rencontre et une belle amitié pour une forme résolument féminine.

Clavicule​ – ​Post-Garage Psych-Punk
Sortis des tréfonds d’un rade aux origines douteuses, les rennais de Clavicule proposent un rock garage influencé par la grouillante scène californienne auquel s’ajoutent de larges influences allant du punk au psyché, en passant par le surf ou le grunge. Un savant dosage qui a permis aux larrons de Clavicule d’enchaîner plus d’une trentaine de dates en seulement quelques mois. Sur scène c’est un vrai déluge : fuzz, distorsions, et martelage pachydermique de fûts. Le groupe livre un set intense et sans répit, à la fois explosif et mélodique. Le premier album de Clavicule Garage is Dead (Beast Records et Open Up and Bleed Records) est sorti le 12 juin 2020 et promet ainsi d’ouvrir une nouvelle ère, celle du post-garage Claviculaire !

Freak it out​ – ​Fusion Jungle Rock Hip-Pop
Freak It Out, c’est un univers sonore coloré et hybride, infusé d’énergie sauvagement Rock. S’y côtoient pêle-mêle la Jungle sortie d’un club londonien underground des années 90, le Hip-hop abstrait et nerveux des rues de Chicago, la Disco névrosée des fins de dancefloor… Le tout abreuvé aux sources tribales de la transe afrobeat. La musique est ici envoûtante, agite les corps comme les neurones.

ATOEM ​- ​Techno Electronica
Objet musical non-identifié né d’un lointain big bang électro, le duo d’alchimistes et d’expérimentateurs d’Atoem se livre depuis plusieurs mois à la création méthodique d’une techno impeccable, aux variantes froides et aux particules sonores élémentaires. Gabriel Renault et Antoine Talon, artistes machinistes à symétrie invariable, se font les aèdes modernes et mystiques de la scène électronique, délivrant avec une retenue méthodique un recueil de symphonies spatiales à nous faire danser jusqu’aux tréfonds des artères. Organisme hybride ayant génétiquement assimilé new-wave, ambiant, rock et techno, les Pink Floyd et Brian Eno, Atoem construit ses tracks selon son propre algorithme, équation synthétique de séquences et schémas musicaux, de ritournelles planantes et entêtantes. En live, le duo de photons assène sa maîtrise totale de l’aléatoire, leurs machines comme extensions de leur corps, et nous emporte à la frontière, si l’en est une, de l’espace et de l’Orient.

DJ Hermann Lopez​ – Dj Set
Hermann Lopez a un drôle de blaze. Inspiré par la mésaventure d’un sportif nicaraguayen, elle est à peu près née entre le Blood Sugar Sex Magic et le It’s the Arps EP. DJ bientôt atypique, elle farfouille dans sa valise new-yorkaise pendant ses sets en quête du disque idéal. Lopez joue à l’ancienne sur CDs pour partager son amour de la musique comme son idole, un certain Julien Tiné. Des bizarreries eighties aux fondamentaux de la soul, elle n’hésitera pas à jouer un morceau de Empire, qu’elle a d’ailleurs tatoué sur le bras.

After #2 à la Parcheminerie – DJ Set

► ​Bar du Théâtre de La Parcheminerie / Entrée gratuite / 23h30-03h00

Dimanche 13 septembre

Week-end Biergarten – Part III

► ​Parc du Théâtre de la Paillette (Parc Saint-Cyr) / Entrée gratuite / 15h00-22h00

Soultime​ – ​Jazz Funk Crossover
Le premier album studio de Soultime Unspoken Stories est un recueil de douze fables musicales : des secrets, des expériences, des fantasmes, des voyages passés ou futurs. A chacun.e de construire ses propres images. Avec un jazz électrique et éclatant, entre les partitions et l’improvisation, le trio embarque le public dans des univers singuliers, empruntant à différentes décennies des esthétiques urbaines, pop ou cinématographiques.

Rouge Gorge​ – ​Synth Pop
Rouge Gorge revient avec René (comme « né à nouveau »), album de résilience et de renaissance, mariant new-wave hospitalière (dans tous les sens du terme), mélodies salutaires et courage des oiseaux. Le rennais Robin Poligné l’a composé et enregistré parallèlement à sa rééducation et sa reconstruction, au sortir d’une longue maladie. A la manière d’un journal intime, René nous invite à parcourir les différentes étapes qui mènent du réveil à la résilience ainsi que le chemin vers le retour des sensations, la voix retrouvée, la réconciliation avec le monde. Chansons thérapeutiques, chansons d’amours ou chansons mystiques. Cousin rennais du Dominique A de la récente Fragilité, héritier des jeunes gens modernes (Elli & Jacno, Daho) autant que du minimalisme arty, Robin Poligné use d’un instrumentarium resserré et chaleureux (orgues Casio ou Yamaha, boite à rythmes analogique, guitares sommaires, ukulélé métallique), qui lui laisse tout loisir pour faire durer les parties instrumentales.
Photo : Titouan Massé

Born Idiot​ – ​Pop
Quand la machine se lasse, elle redevient humaine. Par ce constat, les rennais de Born Idiot nous reviennent avec Blue is My Color, véritable ode à l’ennui dans laquelle le mécanique s’évade pour trois minutes de procrastination, fuyant le répétitif pour retrouver la douceur. Réalisé par Lucas Martin, le clip dénonce cette société où les machines éteignent lentement le vivant. Quand les émotions meurent, les robots chantent. Blue is My Color est le premier extrait de Full Time Bored, à paraître sur Géographie.

Mardi 15 septembre

TeKeMat​ – ​Brasshouse – formule acoustique
La fanfare techno la plus minimaliste qui soit ! Ils partagent le même prénom, le même uniforme casquette / sweat à capuche, et un amour inconditionnel de la musique techno : Matthieu Letournel et Matt La Batte forment avec Tekemat la fanfare la plus minimaliste qui soit, et un groupe techno qui sort de l’ordinaire. L’un joue de la batterie, l’autre du soubassophone. Accompagnés de leur arme secrète, Tekemat forment un “sound system acoustique” singulier et dansant. Photo : Bruno Bamdé

DJ Maclarnaque​ – ​DJ Set
(Collectif GDIB 35 – Girls Do It Better)
Un DJ set, sans retenue !
Maclarnaque a construit un univers entre Djing, compositions, beatmaking et percussions hybrides. Influencée par différents courants musicaux, elle revendique ses origines street, offrant un son imposant qui oscille entre musiques instrumentales, croisées, oldschool ou newschool et souvent teintées par des sonorités électro. Ses sets chaleureux rassemblent tant au niveau des découvertes qu’elle aime partager qu’à l’aide de ses platines et de ses gadgets techno-musicaux.

Concerts en appartement

Les traditionnels concerts en appartements où des Rennais.e.s mettent à disposition leur intérieur le temps d’un concert en public.
► ​Lieux tenus secrets / 4 – 8 euros / 19h30-22h00

Concert en appartement #1

Brieg Guerveno​ – ​Art Rock, Progressif Rock, Stoner Rock
Avec son quatrième disque, Vel Ma Vin, Brieg Guerveno se révèle et offre un nouveau visage plus folk que jamais, plus dépouillé et surtout plus profond.
Les ballades sombres aux subtils arrangements de cordes forment un ensemble attachant digne des tortueux chemins introspectifs d’un Ulver apaisé, d’un Sigur Ros crépusculaire, ramenant à la vie les harmonies vocales des premiers albums 90’s d’Anathema. Chanté entièrement en breton (comme chacun de ses disques), Vel Ma Vin promet des concerts intimistes entre chien et loup, touchant du doigt la lumière qui pointe au travers des compositions brumeuses de cet album moderne empli d’une sensibilité touchante.

Concert en appartement #2

Vicky Veryno​ – ​Glam Pop Rock Folk
Créature née de la fusion inattendue des musiques actuelles et d’un cabaret imaginaire, Vicky Veryno est une musicienne/drag queen. Dans un univers où le musical et le visuel ne peuvent survivre l’un sans l’autre, son songwriting propose un mélange inédit d’expérimentations sur le rapport à l’amour, à la douceur, mais aussi à la haine et à la question épineuse du genre. Queer sans la nommer, l’expérience Vicky Veryno questionne par le divertissement. En résulte une musique intense interprétée par un personnage à l’apparence singulière.

Mercredi 16 septembre

Rendez-vous au Théâtre de la Parcheminerie pour une journée d’exploration musicale, entre ciné-concert et showcases.

Ciné concert

La scène rennaise compte également des artistes qui mettent leur créativité et leur talent au profit des petites oreilles. En partenariat avec L’Armada Productions, le festival présente un ciné-concert dès 3 ans qui saura également embarquer les adultes.
►​ Théâtre de La Parcheminerie

Séance réservée aux scolaires / Matin Séance tous publics / 15h00-16h30

Escales de Maclarnaque​ – ​Electro-world dès 3 ans
DJ, percussionniste et machiniste, Maclarnaque présente quatre courts métrages entre ciel et terre, aux univers colorés, hétéroclites et aux graphismes minutieux.
Les images racontent la naissance du monde, l’histoire amusante d’une baleine solitaire, la vie sous-marine d’un crustacé légendaire, sans oublier une balade pétillante et psychédélique dans une fabrique fantastique. Equipée sur scène de gadgets électro, de pads et percussions, Maclarnaque compose, pour habiller ces films, une bande son accrocheuse et moderne. Rythmiques hybrides, mélodies croisées et sonorités remuées, il se dégage au bout du compte un enthousiasme, une joie, une envie de groover sous des horizons plus funk, plus pop et résolument plus solaires ! 

Showcases

3 showcases en partenariat avec la radio C-Lab vont se succéder dans l’espace bar de la Parcheminerie et la soirée se prolongera jusqu’à 21h pour un apéritif des festivaliers.
► ​Bar du Théâtre de la Parcheminerie / Entrée gratuite / 17h00-21h00

Lowdy Williams​ – ​Rap
Lowdy Williams est un rappeur rennais pour qui tout commence en 2017.
Après une année aux Etats-Unis, Lowdy Williams ressent le besoin d’exprimer les moments difficiles de son retour en France. C’est ainsi que son premier morceau Insanity voit le jour. Porté par de bons retours, il continue et sort en octobre 2019 Lost In Perceptions, un EP intimiste aux sonorités jazz et soul, influencé par des artistes tels que Anderson Paak, Mac Miller ou encore Kendrick Lamar. Sa musique dépeint les conflits intérieurs qu’il entretient. Comment jongler entre l’image du rappeur perçu comme sulfureuse et une carrière professionnelle plus « rangée » ? Comment vivre avec une personnalité impulsive et extravertie, discrète et hyper sensible à la fois ? Il questionne et aborde des thématiques qui animent son quotidien et ses relations : la perte, l’amour, le mensonge et la luxure.

Vicky Veryno​ – ​Glam Pop Rock Folk
Créature née de la fusion inattendue des musiques actuelles et d’un cabaret imaginaire, Vicky Veryno est une musicienne/drag queen. Dans un univers où le musical et le visuel ne peuvent survivre l’un sans l’autre, son songwriting propose un mélange inédit d’expérimentations sur le rapport à l’amour, à la douceur, mais aussi à la haine et à la question épineuse du genre. Queer sans la nommer, l’expérience Vicky Veryno questionne par le divertissement. En résulte une musique intense interprétée par un personnage à l’apparence singulière.

Rouge Gorge​ – ​Synth Pop
Rouge Gorge revient avec René (comme « né à nouveau »), album de résilience et de renaissance, mariant new-wave hospitalière (dans tous les sens du terme), mélodies salutaires et courage des oiseaux. Le rennais Robin Poligné l’a composé et enregistré parallèlement à sa rééducation et sa reconstruction, au sortir d’une longue maladie. A la manière d’un journal intime, René nous invite à parcourir les différentes étapes qui mènent du réveil à la résilience ainsi que le chemin vers le retour des sensations, la voix retrouvée, la réconciliation avec le monde. Chansons thérapeutiques, chansons d’amours ou chansons mystiques. Cousin rennais du Dominique A de la récente Fragilité, héritier des jeunes gens modernes (Elli & Jacno, Daho) autant que du minimalisme arty, Robin Poligné use d’un instrumentarium resserré et chaleureux (orgues Casio ou Yamaha, boite à rythmes analogique, guitares sommaires, ukulélé métallique), qui lui laisse tout loisir pour faire durer les parties instrumentales.

Jeudi 17 septembre

Cuivres à l’écluse

En partenariat avec le Conservatoire de Rennes, I’m from Rennes investit l’écluse Dupont des Loges. Sur les berges de l’écluse, le public pourra apprécier un quatuor d’étudiant.e.s du Conservatoire donner un récital depuis la Vilaine.
► ​Ecluse Dupont des Loges / Entrée gratuite / 19h00-20h30

Quatuor de cuivres du conservatoire​ –
Le conservatoire à rayonnement régional de Rennes est un établissement d’enseignement artistique agréé et représenté par la direction régionale des Affaires culturelles. Il propose trois spécialités, musique, chorégraphie et art dramatique.
Pour sa rencontre avec le festival I’m from Rennes, le conservatoire propose à un quatuor d’étudiant.e.s de se lancer dans le grand bain et de se produire, instrument embarqué, devant le public du festival. Tout le monde à bord !

Vinyle Session

Une Vinyle Session est un moment exclusif, intime à vivre avec un.e artiste.
Les spectateurs.trices présent.e.s lors de la session recevront quelques semaines après l’événement un vinyle du concert qui a été enregistré ce même soir, un souvenir gravé dans le sillon d’un moment particulier avec le duo Mellano / Soyoc.
► ​Théâtre de la Parcheminerie / Tarif concert + vinyle (à venir) / 20h30-22h30

Mellano / Soyoc​ – ​Rock
La guitare d’Olivier Mellano, compositeur prolixe rompu aux expérimentations musicales les plus audacieuses, et la voix de Mona Soyoc, chanteuse cultissime de Kas Product, réunis comme deux matières sonores en fusion. « Le désir de jouer ensemble était là depuis un moment. Une journée était programmée directement en studio d’enregistrement à Paris, au Studio Caverne avec Nico Sacco pour notre première session. Tant qu’à faire, enregistrons ! Let’s do this ! Un micro et une guitare ! One shot ! Quoi de mieux ?! » (Obsküre)
Soul chamanique ou transe gothique, le feu glacé des premiers morceaux bruts jaillis en quelques heures, se soucient peu des codes et visent seulement l’intensité de l’instant. Un premier concert remarqué en off des 41èmes Trans Musicales de Rennes marque le début de ce nouveau duo hypnotique. Montagnes russes et frissons garantis. After #3 à la Parcheminerie – DJ Set

► ​La Parcheminerie / Entrée gratuite / 23h30 – 03h00

Vendredi 18 septembre

Du vendredi 18 au dimanche 20 septembre, le festival pose de nouveau ses enceintes au Théâtre de Verdure du Parc du Thabor pour 3 jours de musique, de nature et d’immersion dans la scène rennaise !

Un week-end en Enfer – Part I

► ​Parc du Thabor / Entrée gratuite / 18h00-00h00

Cette première soirée en Enfer aura des couleurs musicales venues d’Afrique.
Elle a été pensée avec l’association Les Doro Mousso du Ouagajungle, dont le festival aurait du naître en 2020, et qui a pour mission de diffuser et promouvoir les musiques actuelles africaines.

Coupe Colonel​ – ​Afro-Funk Disco
Coupe Colonel est un groupe rennais-malouin composé de musicien.ne.s venant plutôt du rock (Madcaps, Bikini Machine, Brigand…) réunis pour faire groover les mots d’un chanteur venant plutôt de la chanson (Monsieur Roux). Inspiré autant par les orchestres béninois des 70’s, le funk californien des 80’s et Richard Gotainer, Coupe Colonel n’a qu’un objectif : faire danser sur des textes où l’ironie du désespoir se mêle à la joyeuseté de la dépression. Leur premier album éponyme sortira en septembre sur le label Maaula Records.

Songø​ – ​Afro Pop Psyche
SONGØ est composé de la chanteuse Sud-Africaine Sisanda Myataza (basée depuis peu à Bristol), de Yoann Minkoff et Maël Loeiz Danion (respectivement guitare/chœurs et claviers/production de City Kay) et du batteur multi- instrumentiste Burkinabé Petit Piment (installé depuis peu à Rennes).
Né en 2018, le crew SONGØ a mis en commun les compositions et les influences de chacun.e. De singulières couleurs se sont rapidement dégagées, révélant une musique pop résolument organique et parsemée d’éléments électroniques, mêlant soul, transe et psychédélisme afro. Cette rencontre «internationale» est empreinte de variétés linguistiques, portées par la voix virtuose de Sisanda en anglais et xhosa – sa langue maternelle – mais aussi en français et mooré, la langue de Petit Piment.​ 

Kris Nolly​ – Beatbox
Rappeur, beatboxer et beatmaker, Kris Nolly collabore avec des artistes de divers horizons : du rap à la chanson française en passant par la danse contemporaine, le folk blues ou encore le fest noz hip hop. Cette expérience lui permet de se lancer dans un premier solo pour I’m from Rennes. Inspiré par les artistes Global Bass qui expérimentent de nouvelles bases de création dans les collectages de chants traditionnels pour les mêler à des sonorités plus modernes, il puise lui aussi dans ses propres racines pour enrichir sa créativité. A l’aide de samplers, loopers et effets vocaux, il nous livrera un set tribal et rythmé mêlant vocalisme, human beatbox et samples électroniques.

DJ Zazu​ – DJ Set
De la gqom, courant electro né en Afrique du Sud, aux sons tribal en passant par l’electro-breaké, Zazu va vous transporter dans un voyage, dans une odyssée sonore. Passionnée de musique électronique, la Dj rennaise saura vous faire bouger le botcho… Soyez prêt.e.s !

After #4 au Dejazey – DJ Set

Pour ses afters #4 et #5, I’m from Rennes investit la scène d’un bar rennais mythique, situé dans la non moins mythique rue de Saint Malo, longtemps synonyme de musique indé. Tout juste rouvert, le nouveau Dejazey deviendra rapidement un lieu incontournable, notamment pour les amateurs et amatrices de lives dans la pure tradition des café-concerts rennais.

► ​Le Dejazey / Entrée gratuite / 23h30-03h00 Samedi 19 septembre

Un week-end en Enfer – Part II

► ​Parc du Thabor / Entrée gratuite / 15h00-00h00

Alter Real ​- ​Electronica Pop
Compositeur au perfectionnisme obsessionnel, Alter Real tente de défaire les schémas pop pour repousser les limites de l’exploration sonore. Une prise de risque qui passe par la méditation, pratique qui occupe une grande place dans l’univers musical et personnel de l’artiste. Le résultat est une musique spontanée qui crée l’alchimie entre ses nombreuses influences allant du jazz à la pop en passant par le rap. Xavier Laporte poursuit ses expérimentations vocales et instrumentales tout en affirmant une identité sonore qui lui est propre. Il nous plonge rapidement dans son environnement, jonglant entre action et contemplation. 

Lowdy Williams​ – ​Rap
Lowdy Williams est un rappeur rennais pour qui tout commence en 2017.
Après une année aux Etats-Unis, Lowdy Williams ressent le besoin d’exprimer les moments difficiles de son retour en France. C’est ainsi que son premier morceau Insanity voit le jour. Porté par de bons retours, il continue et sort en octobre 2019 Lost In Perceptions, un EP intimiste aux sonorités jazz et soul, influencé par des artistes tels que Anderson Paak, Mac Miller ou encore Kendrick Lamar. Sa musique dépeint les conflits intérieurs qu’il entretient. Comment jongler entre l’image du rappeur perçu comme sulfureuse et une carrière professionnelle plus « rangée » ? Comment vivre avec une personnalité impulsive et extravertie, discrète et hyper sensible à la fois ? Il questionne et aborde des thématiques qui animent son quotidien et ses relations.

Reta ​- Rap
Reta. Un homme de partout et de nulle part à la fois. Déraciné volontaire et bohémien jusqu’au bout de ses ongles vernis, le chien fou du vieux Rennes a vécu plusieurs vies avant de trouver un véritable ancrage dans la capitale bretonne. Une fierté régionale gravée à l’encre indélébile au coin de son œil droit. A 13 ans, Quentin découvre le hip-hop. Plus rien ne sera jamais pareil, il devient Reta. Le rap s’engouffre dans sa vie. Les projets musicaux se font et se défont, il s’amuse et expérimente. Les tatouages, eux, s’accumulent jusqu’à le recouvrir entièrement, comme une auto-condamnation à ne jamais faire marche arrière. Il en ressort un rap à l’univers sombre, lugubre et décalé, où se mêlent ego-trip comiques et introspections funambules. Reta est un interprète aux multiples facettes et signatures vocales, faisant de lui un véritable ovni dans le rap français actuel. ​

Yes Basketball ​- ​Hip Hop Math Rock
Yes Basketball est le projet de Pierre Marolleau (Fordamage, Fat Supper, My Name Is Nobody…) qui réunit autour de lui une équipe de choc avec Christophe Le Flohic (Totorro), Stéphane Fromentin (Trunks) et Benoît Guchet (Classe Mannequin). Yes Basketball synthétise différentes influences, de Beastie Boys, à Deerhoof, Viet Cong ou même Beck, naviguant entre Hip-Hop, Math-Rock bruyant, alternance de flows rappés et d’harmonies vocales pop… C’est parfois violent, ou étrangement fun, mais toujours intense. Yes Basketball est un OVNI : un peu comme si Antoine Rigaudeau dunkait sur la tête de Shaquille O’Neal.

Lupin ​- DJ Set
Lupin, c’e​st un duo musical improbable, uni par l’amour de la soul, du funk et du disco pour l’une et la passion du rock 50’s et des tubes 80’s pour l’autre. Grâce à cette étrange alchimie, elles décident d’organiser des battles de danse dans leur immeuble rennais en balançant du son à travers leurs fenêtres. Très vite cette activité se répand comme une traînée de poudre et c’est bientôt tout un quartier qui bouge ses hanches au rythme de Donna Summer ou Little Richards. Se sentant étriquées dans leur rue, elles décident maintenant de s’attaquer à la scène rennaise pour accomplir ce qu’elles pensent être leur destinée : faire danser les gens.

After #5 au Dejazey – DJ Set

► ​Le Dejazey / Entrée gratuite / 23h30-03h00

Dimanche 20 septembre

Danse & musique

Dans le cadre de Dimanche à Rennes, Les Tombées de la Nuit en partenariat avec I’m from Rennes et le CCNRB présentent deux spectacles de danses.
► ​Centre Chorégraphique National de Rennes et de Bretagne / Entrée gratuite / 14h30-19h00

Les Tombées de la Nuit et I’m from Rennes présenteront 2 spectacles de danse :

“ C’est Confidentiel “ de Léa Rault et “ Manège “ de Bouside Ait Atmane

Un week-end en Enfer – Part III

► ​Parc du Thabor / Entrée gratuite / 16h00-23h00

Passion Coco​ – ​Chicha Cumbia Tropical
Les Passion coco allient leurs influences et composent une musique inédite ! Rythmes traditionnels Colombiens et tropicaux fusionnent avec des ambiances rock psychédélique, nous rappelant l’univers des westerns spaghetti… Un étonnant et savoureux mélange accompagné de douces voix parfumées !
Sur scène, le cuatro vénézuélien (petit instrument à cordes) et les percussions latines s’acoquinent avec la basse et la guitare électrique, entraînant le public vers un long voyage en Amérique du Sud !
Passion Coco sortira sort 2eme album le 20 septembre pour I from Rennes. Photo : Margaux Martins / Design graphique : Anne Vidaillac

Mohican​ – C​hanson Hip Hop Electro Pop
Mohican porte une attention minutieuse aux mots, engagés, vifs, tranchants. Lucas Elziere chante le monde qui l’entoure sans ménagement, souvent dans l’introspection. En puisant dans cette rage, parfois candide, mais encore brûlante. Au premier abord, Mohican est une rencontre entre la chanson et la musique électronique. Mais pour raconter autant d’histoires, le débit du rap sert la densité des textes. Si Mohican émerge d’un univers personnel, il est défendu par un groupe, avant tout. Derrière la voix, les mélodies accrochent, les beats bousculent, les chorus soulèvent.

Eighty ​- F​unk Hip Hop Disco
Un disco moderne empreint d’électro et joué avec une énergie punk, on ne sort pas indemne d’un concert d’Eighty ! En véritables maîtres du dance-floor, les 6 musiciens d’Eighty dynamitent les codes et délivrent un disco moderne empreint d’électro joué à la sauce punk. Quelque part entre la new soul des anglais de Jungle et l’électro disco de Justice, Eighty décoiffe, vous colle sur ressorts et vous amène au bout de la nuit. Let’s dance !!
Photo : Gildas Raffenel

DJ Ajax Tow ​- DJ Set
DJ et producteur, Ajax Tow pose des galettes à droite à gauche sur la France. Son parcours est nourri par 3 albums, des créations musicales pour des spectacles, des projets au sein du collectif Stereophonk et des collaborations riches. Ajax Tow a joué avec Rubin Steiner, L’Orchestre Nationale de Barbes, DJ Netik, Zebda, Naive new Beaters, Macéo Parker, Gaetan Roussel… Côté Mix, Ajax Tow mélange bootleg alliant la soul, le rock, et l’électro, convertissant même les originaux en remixes très dancefloor. C’est en pure blind-test que vous bougerez sur la grande bleue musicale, qui sera la note ultime à l’ivresse du break-dance. Alors smurfez, breackez, groovez jusqu’à épuisement.

Hugues Renouard signe le visuel 2020

Chaque année, le festival propose à un.e illustrateur.trice de la ville de créer le visuel de l’affiche. Pour cette 9ème édition, c’est Hugues Renouard qui pose son regard et nous invite à se retrouver.

Le visuel

Réfléchi depuis le mois d’avril et nourri de la période de confinement, ce visuel parle de proximité, du rapport aux proches, de l’isolement et surtout des retrouvailles si longtemps espérées. Il imagine la communauté, la convivialité et la liberté d’être de nouveau réunis.
Hugues Renouard a voulu projeter une ambiance qui contraste fortement avec ce que l’on a vécu.Une échappatoire. Des pensées qui ont accompagné nos petits-déjeuners et nos espoirs tournés vers la fin de l’été. Un visuel empreint de l’univers de l’artiste : décalages, pop culture 90’s, réalisme, et une dose d’humour.

Hugues Renouard

Web-designer, passé par l’imprimerie et l’infographie, Hugues Renouard, alias « ugh ! », est un illustrateur rennais très attaché à sa ville. Fan de rock indé, musicien et compositeur au sein du groupe lo-fi « Drizzl », ugh! est également graphiste pour l’association Des Pies Chicaillent. C’est au travers des affiches des nombreux concerts qu’elle organise qu’I’m from Rennes découvre le travail de l’artiste. Passionné par le dessin et le cinéma, il est aussi adepte de football, de vulgarisation scientifique et de pizzas au chorizo. Romans noirs, pulps & comics vintage nourrissent son paysage artistique à la fois réaliste, poétique et décalé.
https://huguesrenouard.com/

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom