easy jet crise climat

Une récente étude, en date du 20 février 2024, réalisée par le réseau Action Climat et de la Société Française de Nutrition estime qu’il faudrait réduire de moitié la consommation actuelle de viande en France pour atteindre les objectifs climatiques fixés pour le pays. Autrement dit, il conviendrait que chaque personne ne déguste un maximum de 450g de viande par semaine. Bref, manger moins de viande, mais manger mieux, c’est tout bénef pour les éleveurs et les consommateurs (et un peu moins pour les intermédiaires)
Autre info révélée par le journal d’Arte avant-hier : les compagnies aériennes low cost ont connu une importante progression en 2023. Elles assurent désormais dans certains aéroports européens plus de 50% du trafic. Quant aux vols internationaux, loin de se tasser, ils connaissent une forte progression.

easy jet crise climat
Article précédentRennes Nantes. Murmur réemploi réemploie les matériaux usagers
Article suivantRennes 2. Six projets retenus par le budget participatif étudiant
Michel Heffe
Michel Heffe : dessinateur, humour, satire, caustique, ironie…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici