Le groupe rennais Her part en tournée internationale afin de célébrer la sortie de son premier album éponyme. Le 4 avril 2018, Victor Solf, co-fondateur de Her, était à l’Opéra de Rennes pour lancer cette tournée et rendre hommage à son ami d’enfance unis dans Her, Simon Carpentier, décédé prématurément en août dernier.

HERClaps de doigts, guitare déchirante et basse sexy résument l’univers de Her. Leur histoire débute sur les bancs du lycée Émile-Zola à Rennes. Très vite, Victor et Simon deviennent complices et leurs influences musicales communes les réunit. Formés au Conservatoire de Rennes, le piano pour Victor, la guitare pour Simon, et le chant pour les deux, le duo est très vite en quête de liberté et de modernité musicale. Ils forment The Popopopops à la fin des années 2000. Le groupe se fait un petit peu connaître sur la scène rennaise et aux alentours, mais cessera après la sortie en 2013 d’un unique album intitulé Swell. Ce n’est qu’en 2015 que le projet Her prend forme. Influencés par Justice ou encore Klaxons, rapidement, ils imaginent leur projet : de la soul agrémentée à de la musique synthétique chantée en anglais. Ils sortent un premier EP intitulé Tape#1 et assurent pas moins de 130 lives en France, aux États-Unis et en Angleterre. Désireux de développer leur propre univers, cela passera par la création de leur label, FAM Records. En peu de temps, Her est parvenu à s’imposer comme l’un des groupes français les plus talentueux de leur époque. Si bien que la pochette de leur premier album, représentant le buste d’une femme nue, a été partagée par le célèbre producteur canadien The Weeknd.

HER

Her : un album hommage

Le 30 mars dernier, le groupe officialise la sortie d’un premier album éponyme vivifiant. Inspiré de la musique noire américaine, Her livre un répertoire minimaliste mêlant soul, pop, électro avec un zeste de hip-hop. Le duo inséparable aborde l’amour et la féminité à leur façon.

La complicité du duo était déjà très présente dans leurs deux premiers EPs. Un peu moins dans Tape #1, avec les titres Quite Like et Five Minutes, qui renvoient à une période de célibat vécue par Simon, différente de la vie de mari de Victor, idéalisée dans les morceaux Union et HER. Dans le deuxième EP Tape #2, le groupe montre davantage leur complicité et leur entraide musicale avec Wanna Be You, titre dans lequel ils livrent un message d’amour et d’admiration l’un envers l’autre.

Le nouvel album de Her s’ouvre avec le morceau We Choose, qui offre une excursion d’un peu moins de quatre minutes sur la maladie et la vie en générale, accompagnée d’un son de saxophone éblouissant.

Une partie de l’album réunit des titres qui ont déjà marqué l’identité de Her et bâti leur notoriété. C’est le cas de l’irrésistible morceau Five Minutes, déjà présent dans le premier EP. Ce titre devenu l’égérie d’une publicité d’Apple évoque l’urgence du temps à vivre, dont il nous est impossible de gâcher. En cinq minutes, un regard, un coup de foudre peut tout changer, Five Minutes est une réelle invitation à franchir le pas. C’est aussi une véritable ode à la femme représentée dès l’introduction du clip : « La femme n’existe pas, mais il y a des femmes. Pas une seule femme ne peut représenter la femme, pour la dire toute, il faudrait toutes les femmes ».

En 2015, Her sort Quite Like sur Soundcloud, très vite relayé par des blogs américains, la machine est lancée. Elle évoque un homme qui décrit les formes du corps féminin. Écrite par Simon, le texte s’inspire de la scène du Mépris avec Brigitte Bardot avec la phrase culte « tu les aimes mes fesses ? ».

L’album rassemble aussi Blossom Roses et Swim, déjà inclus dans les deux EPs. Les titres We Choose et Neighborhood, déjà interprétés en live sonneront, quant à eux, comme un air de déjà vu pour le public.

Ce premier album propose aussi des nouveautés avec des morceaux très courts d’une minute comme For Him chantée par Simon, et Trying provenant certainement d’une session en studio. D’autres titres sont inconnus. C’est le cas de Wanna Be You, symbolisant un dialogue entre Victor et Simon, mais aussi du featuring On & On récemment sorti en clip.

« On Tour » à la reconquête de l’Amérique

Her ferait presque partie de la liste des groupes américains, autant il s’est imprégné de la culture américaine ces trois dernières années. Avant la disparition de Simon, le duo avait déjà réalisé une tournée aux États-Unis. Un rêve américain arrivé plus tôt que prévu, où les acolytes ont dû aussi investir dans un style vestimentaire bien particulier. Fini les sweats et jogging, place aux costards noirs taillés sur mesure.

HER

Her a su conquérir avec brio un public qui pourra le retrouver ces prochains mois dans l’une des 70 dates à travers la France et jusqu’aux États-Unis. Leur tournée a déjà été inaugurée le 4 avril dernier. Simon a décidé de jouer à domicile dans l’Opéra de Rennes. C’est un hommage à son ami Simon, qui avait organisé ce concert avant sa disparition. Sur scène, dans ce lieu atypique, Victor déambule sous ses allures de dandy désarticulé. Accompagné de quelques musiciens, il hypnotise et électrise l’enceinte de l’Opéra et le public par la même occasion. Un public séduit par le timbre de voix voluptueux de Victor, qui doit désormais continuer l’aventure Her sans sa moitié. Simon est décédé le 13 août dernier d’un cancer, qui le poursuivait depuis des années. Victor lui avait fait la promesse de continuer. « Pour moi ça continue d’être un projet à deux, car l’album on l’a vraiment composé ensemble. C’est quelque chose que je dois finir et porter ».

Victor poursuit donc l’enregistrement de l’album, soutenu par quelques collaborations. Sur le dernier clip On & On, où il est question de notre assujettissement aux likes et aux followers, le jeune rappeur belge Roméo Elvis et l’Allemand Henning May font une apparition remarquée avec leurs timbres de voix uniques enregistrés sur une instru familière à l’entité Her. Le rythme envoûtant des mélodies sensuelles de Her résonne dans le cœur de l’auditeur, le plongeant dans une atmosphère utopique. Her représente l’amour, la sensualité, la féminité, des thèmes auxquels ils aspirent au quotidien.

Depuis leurs débuts, Victor et Simon rêvaient d’une seule chose : conquérir les États-Unis. Mission accomplie !

L’album Her est disponible depuis le 30 mars chez Barclay. Her se produira à l’Olympia le 25 avril 2018, et un peu partout en France, avec une nouvelle date à Rennes, le 5 octobre 2018 au Liberté.

HER

 

Un commentaire

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom