Fin des Guignols de l’info : peut-on rire de la la liberté de rigoler ? #TouchePasAuxGuignols

dans la rubrique Médias.

les guignols de l'info

Publié le 03 Juil 2015

Au lendemain de la mort de leur créateur, Alain de Greef, des rumeurs sur la possible fin des Guignols de l’info se sont propagées sur la toile. La tension depuis lors est à son comble dans les couloirs de Canal Plus alors que l’avenir de tout l’access est remis en question. Le 3 juillet, Pierre Lescure démissionne du conseil d’administration de Havas. Le 25 juillet, Le Parisien affirme que « les Guignols sont décapités, les auteurs historiques virés ».

Devenue l’une des plus populaires du PAF depuis son lancement en août 1988, l’émission les Guignols de l’info serait en passe de connaître la guillotine (comme les 300 personnes qui contribuent à leur existence) ! Vincent Bolloré, nouvel homme fort de Vivendi, principal actionnaire de Canal+ depuis un an, aurait décidé de stopper l’émission qui symbolise l’esprit corrosif de Canal+ depuis 27 ans. Raison invoquée : les Guignols iraient trop loin dans la dérision des élites politiques, médiatiques et intellectuelles ; autrement dit, ils brocarderaient, se moqueraient, railleraient trop. Cet argument est bien connu dans les pays où la liberté est en berne comme en Iran, en Arabie Saoudite, en Russie où il est régulièrement invoqué pour faire taire des médias. Dès lors, l’enjeu est d’autant plus politique que la proximité de Bolloré avec Sarkozy n’est plus à démontrer. Sans doute Bolloré gagnerait-il à méditer la devise du Figaro que le quotidien tient de Beaumarchais : « Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur. » Bref, Bolloré : #TouchePasAuxGuignols car @JesuisGuignol !

les guignols de l'info

 

Dessin : Michel Heffe
Texte : Nicolas Roberti

Fin des Guignols de l’info : peut-on rire de la la liberté de rigoler ? #TouchePasAuxGuignols was last modified: juillet 26th, 2015 by Michel Heffe