C’est dans le cadre d’un concert privé chez l’habitant à Mellionnec (Côtes d’Armor) qu’Unidivers a rencontré un des groupes phare de la scène folk néo-zélandaise : Great North. En formule duo, Rachel et Hayden Donnell ont quitté Auckland pour sillonner les capitales européennes, une tournée qui marque un tournant dans l’histoire de cette formation qui compte déjà à son actif quatre albums.

Le nouvel album de Great North sortira en octobre 2017. Entre Londres et Berlin, leur escale bretonne leur permet d’apprécier l’intimité d’une salle à manger transformée pour l’occasion en salle de concert, une première dans ce petit village de l’Argoat.

Great North en concert à Mellionnec

Les deux artistes ont fait le choix cette année de quitter leur emploi pour se concentrer pleinement au projet musical de Great North. Rachel, 29 ans, est orthophoniste, Hayden, 31 ans, auteur-compositeur-interprète, est journaliste. Leur répertoire s’inscrit dans la lignée des plus grands noms de la folk américaine, à commencer par Bob Dylan dont le talent a été récompensé en 2016 par le Prix Nobel de littérature.

D’autres références ont mis Hayden sur le chemin de cette musique folk qui s’appuie sur des textes et des mélodies teintées de mélancolie, d’intériorité,  loin de l’exubérance de certaines expressions musicales dites commerciales : Ryan Adams, Bruce Springsteen. À l’époque, Rachel est à la basse et la seule femme du groupe. Pour les besoins des arrangements, Hayden lui demande de chanter, depuis, Rachel apporte sa touche très personnelle aux morceaux.

Les premiers textes du nouvel album ont été écrits dans le sud de la France, en 2014, à Buis-les-Baronnies. Hayden s’arrête entre deux chansons pour poser le décor en anglais, avec un accent marqué. Dans la salle à manger, les traductions spontanées s’improvisent, les rires fusent. Derrière la caméra qui capte ces instants complices, le maître de maison, Jean-Noël Potin, jubile. Il suit Great North depuis les débuts du groupe. En 2014 déjà, il avait pris contact pour les faire venir chez lui en Bretagne, mais la rencontre n’avait pu se faire.

Le duo charmé par son accueil au cœur de la Bretagne

C’est en 1981, lors d’un voyage en Nouvelle-Zélande que Jean-Noël Potin découvre le foisonnement musical propre à cette partie du globe. Passionné, il lance alors un site web, Canal kiwi qu’il continue d’alimenter pour rendre compte de l’actualité des groupes.  Il réalise aussi des podcasts radiophoniques via la plateforme Mixcloud, qui lui a permis de développer les contenus de « Calypso world ».

Un peu de patience et vous pourrez vous aussi découvrir les nouveaux morceaux de Great North, à l’issue de leur première tournée européenne. En projet également, le tournage d’une nouvelle vidéo, peut-être en France, qui sait ?

 


Great North au complet, c’est 6 musiciens :

Hayden Donnell (voix, piano, guitare)
Dale Campbell (guitare, piano, choeur)
Rachel Donnell (basse, choeur)
Ryan Attwood (drums)
Strahan Cole (guitare)
Matthew Hutching (pedal steel)

GREAT NORTH : UN VENT FOLK VENU DE NOUVELLE-ZÉLANDE was last modified: avril 20th, 2017 by Francoise Ramel

Laisser un commentaire