Une étude a été commandée par HarperCollins à l’occasion de la parution du nouveau roman de Paulo Coelho intitulé Aleph (gageons qu’il est à la hauteur du récit homonyme de Borgès…). Elle indique que la laïcité, le mysticisme et les croyances personnelles sont ensemble en forte progression en Grande-Bretagne, au détriment de la pratique religieuse.

Cette étude menée auprès de 2000 adultes révèle les informations suivantes : 22 % affirment avoir une ‘vie spirituelle’ et 25 % revendiquent ‘une vie religieuse’. 17 % se disent athées. A la question « Que croyez-vous qu’il arrive quand nous mourons ? », 37 % pensent qu’on repose en paix ou qu’il n’y a rien après la mort. Les 63% restants se divisent ainsi. 50 % croient que les hommes transitent vers une nouvelle existence et 20 % qu’ils vont au ciel ou en enfer. 18 % pensent qu’ils « se retrouveront avec leurs proches ». 12 % croient en la réincarnation. Plus surprenant peut-être : 5 % pensent que les humains deviennent des esprits.  Si un certain nombre restent indécis, la croyance dans le Karma (version occidentale : un mauvais comportement entraîne un déclassement dans la vie suivante) est en augmentation de 36 %.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom