GRAINES DE LIBERTÉ : PROJET D’ÉTABLISSEMENT SEMENCIER A QUIMPER

Plusieurs associations se sont regroupées et espèrent lancer une coopérative semencière bretonne, nommée Graines de Liberté. Un financement participatif a été mis en place afin de récolter le matériel nécessaire. Depuis deux ans, les principaux partenaires font déjà la promotion de semences non hybrides, libres de droits et reproductibles.

La coopérative semencière Graines de liberté aimerait prendre racine aux alentours de Quimper, dans le Finistère. Graines de Liberté rassemble des producteurs de graines ainsi que les associations Minga et l’Alliance des Cuisinier.e.s Slow Food.

On y trouve aussi des maraîchers, jardiniers, pépiniéristes, cuisiniers et Bretons qui se sentent concernés par ces questions et « aspirent à vivre avec les autres espèces vivantes, animales et végétales (et non contre elles) pour cultiver nos humanités ».

jardin graines de liberté legumes graines
© Markus Spiske sur unsplash

Semences de variété population ?

Depuis deux ans, ces partenaires sensibilisent le public et les professionnels aux avantages des semences de variété population sur les semences hybrides F1. Ces dernières proviennent proviennent de l’hybridation. C’est une technique de sélection de deux plantes de la même espèce ou dont la fécondation est possible. Les deux « parents » sont sélectionnés pour certaines de leurs caractéristiques. La première générations de graines de leur croisement donnent les variétés hybrides F1. Elles garantissent une récolte la plus homogène et stable possible. Ainsi, les tomates auront par exemple toutes la même taille et le même goût et résisteront aux maladies. Elles ne sont pas stériles, mais les graines obtenues de ces plants vont pousser en une variété différente et non homogène, ce qui pousse le cultivateur à racheter des graines.

Alors pourquoi privilégier les variétés population ? D’après Graines de Liberté, l’un des intérêts des semences variétés populations, c’est leur capacité à s’adapter. Tous les individus d’une récolte ne sont pas identiques, certes, mais sont plus à même de s’adapter aux changements de climat et spécificités d’un terroir. Des cuisiniers préfèrent ces variétés, aussi appelées anciennes ou paysannes, et leur trouvent des qualités gustatives et nutritives plus intéressantes.

Des producteurs bretons

Ces semences sont aussi libres de droits et ont une pollinisation libre, c’est à dire non humaine. L’évolution de la plante se fait donc naturellement. Produites sur le sol breton pour la plupart, elles sont donc particulièrement adaptées à celui-ci. Dans un contexte où la popularité du jardinage a grimpé en flèche depuis un an, ces graines arrivent au bon moment afin de ravir les Français, amateurs comme professionnels.

Graines de Liberté travaille avec une quinzaine de producteurs bio. Parmi eux, on retrouve les Maraîchers de la Coudraie à Quimper, la ferme Kerhaerec à Briec de l’Odet ou Racines Littorales à Plouhinec… Il ne manque plus à la coopérative semencière que le financement nécessaire à son installation physique sur le territoire. C’est à cette fin qu’une collecte a été mise en place sur Helloasso. L’objectif est fixé à 20 000€.

Les sachets de graines produits par Graines de liberté sont déjà à vendre le samedi sur le marché de Quimper. Un site internet devrait être mis en place à l’avenir afin de commercialiser les graines.

Graines de Liberté –  Hadoù ar Frankiz

Financement participatif

Page Facebook

Chaîne Youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici