Changer de forfait de téléphone mobile est devenu simple et rapide. Vous avez vu une belle promo et vous ne savez pas comment faire pour y accéder ? Laissez-vous guider. C’est la guerre des prix dans le monde des opérateurs téléphoniques, notamment depuis l’arrivée de Free mobile en 2012 qui a contraint les autres opérateurs à s’aligner sur des prix un tantinet plus raisonnables. Alors, autant en profiter !

Notamment tous les Rennais qui ont subi entre le 7 et 10 février de grosses perturbations du réseau SFR/Numéricable. À sa suite, notre rédaction a contacté le service client de ladite entreprise qui nous a expliqué que nulle remise ne sera appliquée automatiquement et qu’obligation est faite au client d’adresse une lettre de réclamation au service client. Entre tous les usagers qui n’auront pas le temps de réaliser une telle démarche pour récupérer quelques euros et toutes les lettres qui se perdent fort malencontreusement, autant dire que SFR/Numericable s’en sort au mieux. Alors, n’hésitez pas à aller voir ailleurs !

 

Forfait de 2011 : sans engagement et 2GO d'internet revenait à 95,90 €/mois
Forfait de 2011 : sans engagement et 2 GO d’internet à 95,90 €/mois

Retour sur une époque que les moins de 20 ans n’ont pas connue : les forfaits de téléphone mobile à 100 €

On se souvient de l’affaire de l’entente illicite des trois opérateurs majoritaires en France à la fin des années 90 (SFR, Orange et Bouygues Telecom). Le 1er décembre 2005, le Conseil de la concurrence les avait condamné à des amendes pour ces pratiques qui avaient faussé le marché de la concurrence et naturellement lésé les consommateurs pour un préjudice global estimé entre 1,2 et 1,6 milliard d’euros :

  • Orange France : 256 millions d’euros
  • SFR : 220 millions d’euros
  • Bouygues Télécom : 58 millions d’euros
forfait mobile
Prix en francs, année 1998

À cette époque, que personne ne regrette, il était courant d’acheter son téléphone avec un forfait engageant sur deux ans, ce qui réduisait un peu la facture mensuelle, mais si peu… Et puis il y a eu la loi Châtel en 2008 : une des mesures très intéressantes de cette loi est celle qui permet aux clients engagés sur 2 ans de résilier au bout de 12 mois en ne payant que 25 % de l’année restant dûe. Des calculateurs existent pour connaître le montant à payer en résiliant au bout d’un an d’engagement, par exemple : mobiles-infos.com. En cherchant bien vous trouverez également un calculateur sur votre espace client mobile.

  • Exemple : Vous êtes engagés sur deux ans et vous payez 35 €/ mois. Reste 12 mois.

si vous restez chez votre opérateur, vous allez payer 35 x 12 € = 420 €

si vous partez au bout d’un an, vous paierez les frais de résiliation = 105 €. (25 % de 420 €). Cette somme est due immédiatement après résiliation.

  • reprise d’un forfait 20 € : 20 x 12 = 240 € + 10 € (carte sim) = 250 €.

économie sur un an = 250 + 105 € = 355 € – 420 = 65 € 

  • Si reprise d’un forfait 10 € / mois = 10 x 12 +10 = 130 € + 105 € = 235 € – 420 € = 195 € / an économie sur un an

À noter que les prix des cartes sim varient en fonction des opérateurs, elle est d’un montant maximum de 10 €.

vente-privee_free-mobile_changer-operateurVous êtes maintenant prêts à changer d’opérateur mobile, venons-en au fait, étape par étape (sans nécessairement changer de numéro de téléphone) :

  1. Désimlockage :

Vérifier si votre téléphone est désimlocké, c’est-à-dire non bloqué par l’opérateur chez lequel vous avez acheté le téléphone. S’il l’est, il faut appeler le service client pour avoir les codes et manipulations pour le déblocage (service gratuit 3 mois suivant l’achat du téléphone). Vous pouvez même parfois connaître la manipulation par chat avec l’opérateur ou par mail. Vous pouvez obtenir le numéro IMEI de votre appareil (nécessaire pour le déblocage) en composant le *#06# sur votre téléphone, vous en aurez besoin pour le désimlockage. Demandez aux vendeurs de téléphones d’occasion de désimlocker leur téléphone avant de l’acheter.

b-and-you forfait2. Êtes-vous engagés ? Jusqu’à quand ?

Vérifier sur votre espace client si vous êtes engagés ou non et si vous avez un pack « mobile + box » :

  • Vous êtes engagés sur un an = vous devez attendre la fin de l’engagement, la loi Châtel ne s’applique pas.
  • Vous n’avez qu’un forfait mobile sans engagement = vous pouvez résilier à tout moment sans frais.
  • Vous êtes engagés sur deux ans, MAIS il ne vous reste qu’un an d’engagement = vous pouvez bénéficier de la loi Châtel en ne payant que 25% du montant restant dû (voir plus haut).
  • Vous avez un forfait mobile + box. Si vous n’êtes plus engagés, vous pouvez changer d’opérateur mobile sans changer d’opérateur box. L’abonnement box sera alors dissocié et vous paierez l’abonnement box d’un côté et l’abonnement mobile de l’autre. Regardez bien les options de votre forfait box, avez-vous besoin du téléphone illimité sur la partie téléphonie fixe alors que vous avez déjà un ou plusieurs forfaits mobiles illimités ? La dissociation des espaces clients box et mobile sont sans objet pour l’opérateur Free mobile dont les abonnements sont déjà dissociés.

Important : D’après notre propre expérience, l’opérateur Orange met au moins une dizaine de jours pour mettre l’espace client à jour en cas de dissociation du pack mobile + box. Pendant cette période vous n’avez plus accès à vos factures ni à votre contrat box. Pour les autres opérateurs, renseignez-vous auprès de votre service client puisque ceux-ci n’ont pas daigné répondre à nos interrogations.

sfr_offre-red_changer-operateur-mobile3. Sauvegarder vos données :

Sauvegarder vos données de la carte sim (photos, contacts, etc.) AVANT de changer d’opérateur. Sauvegardez-les sur votre téléphone ou votre PC/Mac.

4. Changer d’opérateur en 5 min :

  • Obtenez votre numéro RIO en composant le 3179, numéro d’appel gratuit. Le serveur du 3179 vous donnera plusieurs informations, notamment le numéro RIO, indispensable pour garder votre numéro de téléphone mais également les dates de début et de fin d’engagement. Vous recevez ensuite un SMS récapitulatif donc inutile de prendre un papier pour le noter.
  • Rendez-vous sur le site de l’opérateur choisi et choisissez un forfait.

Ensuite il faut suivre les instructions : indiquer que vous souhaitez garder votre numéro de téléphone, indiquez votre numéro Rio (ou non), payez la carte sim (avec CB), rentrez votre RIB pour les futurs prélèvements.

5. Vous recevez votre nouvelle carte sim :

  • Activez la carte sur le site de l’opérateur (identifiants reçus par mail)
  • Suivez les instructions, la date de portabilité du numéro est indiquée. Vous aurez un numéro provisoire en attendant la portabilité (2-3 jours) , ce numéro provisoire s’affiche quand vous appelez quelqu’un, cela ne dure que 2-3 jours, ensuite tout rentre dans l’ordre. Il n’y a pas de coupure de ligne.

6. Configurer les MMS :

Il se peut que vous soyez obligés de changer quelques paramètres sur votre téléphone afin de recevoir et d’envoyer les MMS, rien de bien compliqué, vous trouverez facilement la solution sur internet avec un moteur de recherche. Dans de rares cas, votre nouvelle carte sim peut s’avérer défectueuse, après les vérifications d’usage le service client vous en fera parvenir une autre.

free offres-mobiles
Avec 6,261 millions d’abonnés fixes (haut et très haut débit) enregistrés à fin juin 2016, Free est devenu le deuxième opérateur de téléphonie fixe

Maintenant que vous connaissez la procédure à suivre et que les nouveaux clients sont en général mieux lotis que les anciens, il ne vous reste plus qu’à chercher sur internet le forfait idéal, celui qui vous conviendra le mieux. Parmi les opérateurs les plus connus, Free, Bouygues (Be and you), Orange (Sosh) ou SFR (Red) tous font des remises particulières : chez Free par exemple les forfaits sont à prix réduit si vous avez une Freebox et Bouygues propose des remises multilignes, Orange ne propose guère de promotions (sans doute, car son passé « France Telecom » lui assure une « clientèle historique ») et SFR fait parfois des promos aussi alléchantes que les deux premiers opérateurs cités, c’est à vous de faire vos calculs. Si auparavant il était courant de payer son forfait avec son téléphone, aujourd’hui les téléphones s’achètent souvent seuls. Il est parfois plus intéressant de dissocier forfait et achat du portable, même en payant ce dernier sur plusieurs mensualités.

Nos conseils : Méfiez-vous des démarchages téléphoniques qui vous proposent des engagements sur deux ans avec l’achat d’un téléphone qui, parfois, serait moins cher à crédit avec un forfait promotionnel (ou non). Notez dans l’agenda de votre smartphone la date de fin de votre nouveau forfait promotionnel afin de penser à changer de nouveau votre forfait mobile dans un an… Les réengagements abusifs (suite à un démarchage téléphonique par exemple) sont fréquents, ces réengagements nécessitent votre accord écrit (lettre ou mail) et une clause de rétractation. N’hésitez pas à faire appel à la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) pour faire valoir vos droits.

La guerre des prix des opérateurs téléphoniques et les forfaits à prix cassés : c’est l’occasion de changer de forfait !

 

Reportage d’envoyé spécial : l’arrivée de Free Mobile et la baisse des prix (reportage de 2013). Aujourd’hui, les chiffres et le réseau ont changé, Free Mobile a annoncé début 2016 ses résultats financiers pour l’année 2015. Le quatrième opérateur français se permet de dépasser Bouygues Telecom avec 17 % de parts de marché, soit 12 millions de clients mobiles. La filiale d’Illiad annonce couvrir 63 % de la population en 4G et prévoit une couverture de 75 % pour la fin de l’année 2016.

L’ascension de Xavier Niel et au tout début : le Minitel

Forfait téléphone mobile : changer d’opérateur en 5 minutes ! was last modified: février 24th, 2017 by Caroline Morice

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom