Alors, lecteur, sur quoi lisez-vous cet article ? Non, ne me dîtes rien…. Un PC, un Mac, un Smartphone, un truc de votre invention avec un écran superplasma nucléaire ? En tout cas, ils présentent un point commun : l’écran. Et qui dit écrans dit fonds d’écran…

Le fond d’écran a quelque chose de très révélateur de qui nous sommes, de ce que nous faisons. Il y en a pour tous les goûts puisque cela va de la couleur unie à la photo de paysage en passant par la photo de famille.

  • Smartphone ou papier...pourquoi choisir ?
    Smartphone ou papier…pourquoi choisir ?

    Certains ont le fond officiel de la société dans laquelle ils travaillent, cette dernière ayant le bon goût de changer tous les mois, histoire de ne pas lasser le travailleur laborieux que vous êtes. Ils se demandent même si leur chef ne vient pas vérifier derrière eux s’ils portent leur fond d’écran comme un uniforme.

  • Certains ont une photo de famille. Du petit dernier, de tata Suzanne qui nous offrait des bonbons à chaque anniversaire, du chien, du chat, de l’anaconda, de sa real doll…oups pardon. Voilà ce que c’est à fréquenter les otakus. (et hop transition).
  • D’autres ont des fonds d’écrans façon jeu vidéo, dessin animé, film. En ce moment, il doit y avoir du fond d’écran palmé… Non, voyons; pas d’un canard (les animaux, c’est plus tard) mais du festival de Cannes. Après viendra l’E3 ou un autre salon. Bref, d’une œuvre culturelle qu’Aurélie et Pierre Lescure ne tarderont pas à taxer….
  • là on sent le joueur qui n'a plus de vie sociale...
    Là, on sent le joueur qui n’a plus de vie sociale…
  • Qui dit culturel dit… Oui, comme les calendriers dans les ateliers, il y a les fonds d’écran à connotation sexuelle. Homme, femme. Ah non, pas les enfants ou les animaux OH! Et là, il y a deux comportements : L’exhibition du fond comme un trophée ou l’inverse : on planque son smartphone fissa, on éteint son écran et on met vite la fenêtre du traitement de texte devant.
  • En parlant d’animaux, j’oubliais les photos de petits chats. Un classique mignon, le petit chat. Le leader incontesté de la vidéo youtube/dailymotion. Des psychologues et sociologues se penchent avidement sur ce phénomène extrafélin qui ne se traduit aucunement en adoption. Allez comprendre…
  • J'ai toujours voulu être pilote de navette spatiale
    J’ai toujours voulu être pilote de navette spatiale

    Et puis il y a le fond plus neutre. Entre uni et dégradés. Avec des volutes, des nuages, des effets de lumière, fruits de longs calculs de logiciels d’imagerie 3D…. Qu’est-il passé passer par la tête de l’artiste codeur derrière ce 1600 x 1200 pixels si poétique. Quant les math deviennent un art…

  • Nul besoin de calcul pour la photo de vacances, celle du dernier voyage ou du prochain….Ce petit moment de dépaysement ou de lâcher-prise où l’on se dit : mais qu’est-ce que je fais là ?! Certains font même face à des visuels de l’espace et autres planètes inaccessibles, comme s’ils espéraient y aller un jour. A moins qu’ils y soient déjà ?
  • C'est quand même celui là le plus beau !
    c’est quand même celui-là le plus beau !

    Enfin, il y a le fond d’un paysage uni créé par un petit chat qui passait sur le clavier d’un auteur de manga qui essayait de retoucher la photo de Tata Suzanne (faut trouver un mangaka ayant une tata prénommée Suzanne) et siglé par son éditeur.

Oui, tout ça pour dire que le fond est révélateur de nos goûts, de notre personnalité et je laisse volontiers la parole au psychologue qui sommeille en vous pour faire le tri.

Et encore, je n’ai pas parlé des icônes …un terme aux accents religieux, vous imaginez…

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom