À Rennes, les forains de la Foire d’hiver de l’esplanade du Général de Gaulle ont vu d’un très mauvais oeil l’exposition de manèges anciens au Parc Expo. Ils l’ont fait savoir violemment devant les portes de Saint-Jacques au point de provoquer l’arrêt de la manifestation il y a quelques jours.

 

Unidivers est resté bien silencieux sur cette affaire. La raison en est simple… Notre rédaction a eu du mal à comprendre les cris d’orfraie des élus et des organisateurs, hurlant au scandale et à la loi du plus fort. Car étonnamment, très peu ont trouvé de mauvais aloi l’organisation simultanée des deux manifestations… Un tel contexte était forcément explosif et loin de calmer les ardeurs de nos vendeurs de chichis ou encore propriétaires de trains fantômes.

En outre, nous avons préféré taire cet évènement étant donné qu’il existe à l’égard des Forains des tolérances particulières par les autorités de l’État… C’est visiblement le cas à Rennes. Sans aucune autorisation de manifestation délivrée par la préfecture, les forains ont quand même eu gain de cause auprès… du Préfet en décrochant la fermeture de Parc en fêtes.

Motivation invoquée par l’autorité préfectorale : « nous avons agi par souci d’apaisement ». Dans ces conditions, on conseille aujourd’hui à toute manifestation non déclarée d’occuper librement l’espace public et de faire valoir la jurisprudence rennaise. Avis aux amateurs…

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom