Le film Une pluie sans fin de Dong Yue prend place en 1997. À quelques mois de la rétrocession de Hong-Kong, la Chine va vivre de grands changements… Yu Guowei, le chef de la sécurité d’une vieille usine, dans le Sud du pays, enquête sur une série de meurtres commis sur des jeunes femmes. Alors que la police piétine, cette enquête va très vite devenir une véritable obsession pour Yu… puis sa raison de vivre.

Le film Une pluie sans fin du réalisateur chinois Dong Yue s’inspire manifestement d’un autre film asiatique : le très marquant Memories of Murder du coréen Bong Joon-ho. Mais il s’en distingue dans une tonalité plus sombre. Dans une superbe ambiance de film noir, nous participons à la quête obsessionnelle de Yu Guowei avant de découvrir, en même temps que lui, qu’il est emporté par des forces historiques d’une tout autre ampleur. C’est la vieille Chine qui est en train de se transformer et dans ce processus gigantesque les destinées individuelles sont peu de chose…

pluie sans fin

Film Une pluie sans fin Dong Yue, Chine, 1 h 57.
Grand Prix du Festival international du film policier de Beaune en 2018. Sortie nationale 25 juillet 2018. Distribution Wild Bunch.

Viadeo Partager
Après des études en philosophie et sciences humaines, Antoine Glémain a enseigné la philosophie au lycée Lavoisier de Mayenne, avant d'assurer la direction de l'association Atmosphères 53 puis du cinéma le Vox à Mayenne. Il est actuellement cogérant de la coopérative SCIC Cinéma Le Vox.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom