Voilà le film Le Grand bain de Gilles Lellouche. France/Belgique 2h02. Sélection officielle, hors compétition. Vu Grand Théâtre Lumière le 14 mai 2018. Dans ces notes d’un festivalier, Antoine Glémain propose aux lecteur d’Unidivers de rendre compte de ses premières impressions sur divers films en sélection du festival de Cannes 2018.

film le grand bain

C’est dans les couloirs de leur piscine municipale que Bertrand, Marcus, Simon, Laurent, Thierry et les autres s’entraînent sous l’autorité toute relative de Delphine, ancienne gloire des bassins. Ensemble, ils se semblent libres et utiles. Ils vont mettre toute leur énergie dans une discipline jusque-là propriété de la gent féminine : la natation synchronisée. Alors, oui c’est une idée plutôt bizarre, mais ce défi leur permettra de trouver un sens à leur vie.

A vrai dire, je ne sais pas comment parler avec justesse de films comme Le Grand bain ou Le Monde est à toi de Romain Gavras. Produits mainstream, entièrement formatés pour le divertissement du plus grand nombre, ils ne relèvent pas d’une critique artistique. Ils ont d’ailleurs l’honnêteté de ne pas prétendre constituer eux-mêmes des œuvres et il est difficile d’y déceler la présence d’ « auteurs en contrebande » (selon la formule de Scorsese), comme dans le classique « cinéma de producteurs » hollywoodien. Le langage à leur sujet des « professionnels de la profession » (quel budget de production ? quel casting ? quel potentiel de recettes au box-office ?) est plus approprié mais tout de même réducteur. Il peut y avoir là un véritable savoir-faire, notamment chez les acteurs qui portent ces films, une plus ou moins grande sophistication des moyens pour obtenir l’effet recherché (faire rire, sourire ou pleurer), une éventuelle portée sociétale, politique, voire philosophique. Il me semble qu’il y a un peu tout cela, au moins par moments, dans Le Grand bain de Gilles Lellouche.

Titre original : Le Grand Bain
Réalisation : Gilles Lellouche
Scénario : Gilles Lellouche, Ahmed Hamidi et Julien Lambroschini
Son : Jean-Luc Audy
Photographie : Laurent Tangy
Monteur : Simon Jacquet
Directeur de production : Marc Fontanel
Chef décorateur : Florian Sanson
Costume : Elise Bouquet et Reem Kuzayli
Producteurs : Hugo Sélignac, Alain Attal et Philippe Logie
Sociétés de production : Chi-Fou-Mi Productions, Les Productions du Trésor et TF1 Films Production
Genre : Comédie
Dates de sortie : 24 octobre 2018
Guillaume Canet : Laurent
Benoît Poelvoorde : Marcus
Virginie Efira : Delphine
Mathieu Amalric : Bertrand
Jean-Hugues Anglade : Simon
Philippe Katerine : Thierry
Félix Moati : John
Mélanie Doutey : Clem
Leïla Bekhti : Amanda
Thamilchelvan Balasingham : Avanish
Marina Foïs : Claire
Noée Abita : Lola
Alban Ivanov : Basile
Claire Nadeau : la mère de Laurent
Benoit Déprez : un membre du public
Maximilien Poullein : Speaker
Erika Sainte : Diane
Pierre Pirol : Benoît Jacquot
Jonathan Zaccaï : Thibault
Ian McCamy : le coach d’anglais
Guillaume Cloud Roussel : le fils de Bertrand et de Claire

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom