Avril et le monde truqué est un film animé des réalisateurs Franck Ekinci et Christian Desmares. Récemment couronné à l’occasion du festival d’animation d’Annecy, il a obtenu le Cristal d’argent. Soucieux de ne pas laisser notre lecteur se faire distancer par l’actualité et lui permettre de briller lors des conversations entre exégètes du cinéma, il est indispensable de savoir que Avril et le monde truqué est une « uchronie steampunk ». Ah, mais ! très bien avis

 

avril et le monde truqué

Soyez tranquilles, pas question de vous laisser dans l’expectative, « uchronie » se définit comme une reconstruction fictive de l’histoire à partir de la modification d’un élément passé. Quant à steampunk, – littéralement punk à vapeur –, l’expression réfère à une ambiance marquée par un monde industriel déshumanisé ou règnent le charbon et la vapeur.

Les décors nous conduisent ainsi dans un Paris de la fin du XIXe siècle. On ne peut s’empêcher de penser à Gustave Eiffel, aux entrées de métro créées par Hector Guimard – mais tout cela mâtiné de fantasmagorie, à la façon d’un Jules Vernes et de son Nautilus, véritable cathédrale de poutres entrelacées et puissamment rivetées. Pour ce qui concerne l’aspect uchronique, l’histoire se situe en 1941, alors que la France est dirigée par Napoléon IV, elle ne connaît pas l’électricité ainsi que toute une gamme de progrès qui sont l’apanage de notre riante époque. La population vit dans une ambiance totalitaire…

avril ou le monde truquéNotre jeune héroïne, Avril, est à la recherche de ses parents, mystérieusement disparus, comme beaucoup de savants, ; on ignore ce qu’ils ont pu devenir. Elle même scientifique, elle est assistée d’un chat : produit de manipulations génétiques, il a comme divertissante particularité de savoir parler comme un être humain. Bien sûr, nous ne vous raconterons pas toute l’histoire, soucieux de ne pas dévoiler l’intrigue et ses nombreux rebondissements, notre conseil sera de vous recommander d’aller vous faire votre propre opinion sur ce remarquable travail qui mérite un petit cocorico d’orgueil tant la facture en est soignée.

avril et le monde truquéDés les premières images, le climat particulier des dessins de Tardi, créateur de notre très fameuse Adèle Blansec apparaît comme une évidence. Rien de vraiment étonnant puisqu’il est à l’origine de cette réalisation qui a tout de même demandé près de sept années de réflexion. Le scénario a connu près de dix moutures différentes avant d’aboutir à sa version actuelle. Le résultat est réellement satisfaisant. Le spectateur est tenu en haleine et sa curiosité toujours stimulée ne laisse rien passer des personnages, des événements ou des décors qui lui sont proposés. Pour le doublage, la production n’a pas été chiche ; ce n’est rien moins que Marion Cotillard,(Avril), le vénérable et très talentueux Jean Rochefort (Pops), le facétieux Philippe Katrine et le truculent Bouli Lanners (Pizoni) qui prêtent leurs voix aux protagonistes. Franchement, c’est assez réussi et les une heure et trente-six minutes de la projection se déroulent sans que le spectateur ne ressente un instant de lassitude ou d’ennui.

Annoncé pour un public large à partir de 10 ans, Avril nous paraît beaucoup plus indiqué dans la gamme adolescents à adultes car elle pose un certain nombre de questions sous-jacentes, comme la responsabilité du savant face à sa création, entre autres. En tout cas, ce film pensé comme un hommage à Tardi et à son univers particulier toujours assez noir, mérite l’attention du public, il a déjà été couronné, mais bien entendu rien ne vaut la faveur des spectateurs !

 

Avril et le monde truqué film d’animation, 4 novembre 2015, 1h45, Cristal d’argent, Annecy 2015

Voix : Marion Cotillard, Philippe Katerine, Jean Rochefort …
Scénario : Franck Ekinci, Benjamin Legrand, d’après une bible graphique originale de Jacques Tardi

Film d’animation Avril et le monde truqué : une fable onirique et industrielle was last modified: novembre 25th, 2015 by Thierry Martin

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom