L’exposition Dali à Nantes se déroule du 26 décembre 2017 au 31 mars 2018 à l’Hôtel La Rosière d’Artois. Belle occasion, après la réouverture du Musée d’arts de Nantes l’été dernier, de braquer les projecteurs sur le dynamisme culturel de la cité des Ducs de Bretagne. Unidivers a assisté à l’installation des premières œuvres et à la présentation de cette exposition par le maître des lieux Jean-Michel Moutot en compagnie de Julia Strauss, chargée de communication de l’Espace Dalí à Paris.

Un curieux ballet se jouait vendredi 22 décembre devant l’hôtel La Rosière d’Artois, lieu qui accueille l’exposition Dali pour une durée de trois mois, du 26 décembre 2017 au 31 mars 2018. Savamment orchestré par une équipe chevronnée, les bronzes, imposants parfois, encore entourés de leur chrysalide de plastique, et autres caisses trouvaient un par un leur place dans les pièces de l’hôtel.

dali nantes
Dali Saint georges et le Dragon© IAR Art Resources / Espace Dalí

Plus de 300, c’est le nombre d’œuvres composant la plus grande collection privée de France de Salvador Dalí. Constituée de sculptures, objets, mobilier, œuvres graphiques, elle appartient à un collectionneur privé, amateur d’art, qui est également éditeur d’art des bronzes de Dalí. Dans le cadre de la rénovation en 2018 de l’Espace Dalí où elle est habituellement présentée, la collection est déplacée pour la première fois en 25 ans.

Dali Noblesse du temps
Dali Dali Noblesse du temps © IAR Art Resources / Espace Dalí

On l’imagine facilement : nombreux étaient les lieux en lice pour accueillir la collection – dix villes au total. Après un examen des dossiers, c’est finalement l’hôtel La Rosière d’Artois de Nantes qui retient l’attention de l’équipe parisienne. Un choix motivé d’abord par la vitalité du contexte culturel nantais bénéficiant de l’élan impulsé par le Musée d’Arts de Nantes. D’autant que Nantes n’avait jusqu’à aujourd’hui jamais accueilli d’exposition Dali. Des qualités humaines et un professionnalisme ont entériné ce choix. L’hôtel particulier de La Rosière d’Artois – dont la construction remonte à 1870 – est depuis trois ans un espace dédié à la réception d’événements professionnels et privés. Pour Julia Strauss, ce lieu qui allie l’ancien et le moderne « avec beaucoup de style et de caractère » est en adéquation avec la personnalité de Salvador Dalí.

epo dali nantes
Dali Elephant spatial © IAR Art Resources / Espace Dalí

Cet « écrin d’inattendu », promesse de l’hôtel, ne pouvait rêver mieux qu’une exposition consacrée aux œuvres de l’artiste catalan, représentant majeur du mouvement surréaliste. Sans grand risque d’ailleurs à en croire Julia Strauss pour qui « tout le monde est sensible à Dalí ». Force est de constater que le nom du maître est souvent rattaché à des expositions dites « blockbuster », à l’image de la rétrospective Dalí en 2012 au Centre Pompidou de Paris.

exposition dali
Dali La Vénus spatiale © IAR Art Resources / Espace Dalí

Le parcours, différent de celui de l’Espace Dalí, est conçu en fonction des contraintes logistiques et sur un jeu d’échos d’une œuvre à une autre. Au-delà de son emblématique moustache, maintes fois immortalisée par Philippe Halsman, de sa publicité pour le chocolat Lanvin ou, encore, de ses tableaux les plus connus à commencer par La Persistance de la Mémoire (les Montres Molles), l’exposition met en exergue des aspects moins connus de son œuvre.

exposition nantes dali
Dali La vision de l’Ange © IAR Art Resources / Espace Dalí

Les grands leitmotivs dans l’œuvre de Dalí, traités selon plusieurs techniques, témoignent de son éclectisme. Ces œuvres résultent notamment de la mise au point par l’artiste de la « méthode paranoïaque-critique » qui fonctionne par associations d’images. Pour le torse féminin de La Vénus spatiale (1977), Dalí emprunte à la statuaire antique et substitue une montre molle à la tête. Les deux fourmis sont là pour rappeler sa phobie des insectes tandis que l’œuf, à la section du corps, signifie le renouveau autant que la dualité dur / mou, présente chez le homard et l’escargot, autres motifs de l’univers dalinien. Hybridation des animaux également avec L’Éléphant Spatial (1980), aux oreilles de chauve-souris, une queue de cochon et une barbe de chèvre. Vision onirique d’un éléphant monté sur échasses, déjà présent dans le tableau La Tentation de Saint Antoine (1947), entre fragilité de l’équilibre et démesure. Autre créature hybride, le personnage mythologique du Minotaure (1981) à la tête de taureau-loup et au corps de femme, érigé sur son socle dont les silhouettes qui y sont représentées semblent imiter la pose.

Dali Homme Oiseau
Dali Homme Oiseau © IAR Art Resources / Espace Dalí

Aux sculptures en bronze répondent les œuvres graphiques, autre part importante de l’exposition. Elles révèlent toute l’érudition de Dalí et son goût pour les grands textes de la littérature : de la Bible à Romeo et Juliette en passant par la Divine Comédie de Dante. Un ensemble de onze lithographies consacré à Alice au Pays des Merveilles (1969) présente la rencontre de l’univers merveilleux de Lewis Carroll avec celui de Dalí. Le personnage d’Alice d’ailleurs transposé dans la tridimensionnalité avec un bronze de 1977.

nantes dali
Dali Alice au pays des merveilles © IAR Art Resources / Espace Dalí

Dalí nourrissait de plus une fascination pour les mathématiques et les sciences, la psychanalyse de Freud notamment dont il étudia le corpus. Dalí illustrera également L’Alchimie des Philosophes (1975), recueil de textes d’alchimistes parus entre les IIe et XVIIe siècle.

expo dali nantes
Julia Strauss et Jean-Michel Moutot

S’ajoute enfin une série d’objets dont le très iconique Canapé lèvres de Mae West (1974) dont la forme reprend celle des lèvres pulpeuses de l’actrice hollywoodienne.

exposition dali nantes

Un atelier d’artistes prend place dans le jardin de l’hôtel durant le temps de l’exposition. Les artistes sont invités à créer en s’inspirant de ce cadre des plus stimulants. Une série d’ateliers créatifs à destination des enfants est également organisée le mercredi. Ces ateliers autour de l’œuvre de Dalí proposent de s’essayer à la technique du modelage, s’exercer au cadavre exquis ou encore à la technique de l’anamorphose.

expo dali nantes

Autre surprise à venir : l’installation Cours Cambronne d’une version de près de 4 mètres de La Vénus Spatiale. De quoi ravir les passionnés de Dalí. Après Londres, Shanghai, Pékin, Nantes aura désormais elle aussi sa version monumentale d’une œuvre de Dali.

Hôtel La Rosière d’Artois
Hôtel La Rosière d’Artois

 

Nantes exposition Salvador Dali, du 26 décembre 2017 au 31 mars 2018, Hôtel La Rosière d’Artois 35 rue de la Rosière d’Artois Nantes. 02 49 44 65 35

Horaires : Du lundi au dimanche : 10h30 – 19h30
Nocturne le jeudi et le vendredi : 9h – 22h30

Tarifs : 12 euros visite guidée / 8 euros plein tarif / 6 euros tarif réduit

contact@larosieredartois.com www.expodalinantes.fr

 expo dali la rosiere nantes

4 Commentaires

  1. Samedi 30.12. visite guidée à 10h30
    C’est une très belle manière de mieux connaître l’oeuvre de Dali et de la mettre en relation, d’une part, avec son itinéraire personnel et, d’autre part, avec les acteurs du mouvement surréaliste.
    La Rosière d’Artois est en effet un très bel écrin pour cette exposition.
    Merci à notre duo de guides d’avoir fait vivre pour nous les oeuvres présentées.

  2. La collection est sublime – sa présentation dans de telles conditions est absolument honteuse! Les œuvres sont mal ou pas du tout mis en lumières, s’entassent de manière impraticable, l’accroche est plus que mal soignée, les fiches comportent nombre de fautes d’impression et de frappe etc etc – voilà notre monde où n’importe quel yaourt est mieux mis en valeur dans n’importe quel supermarché qu’une sublime collection d’un des artistes majeurs du XXième siècle – tout est donc possible??

  3. L’hôtel de la Rosière d’Artois est certes un bel endroit mais il est regrettable que la ville de Nantes n’ait pas trouvé un lieu plus adéquat pour une exposition de cette importance. Les salles sont trop petites, c’est la bousculade, et les œuvres n’ont pas la mise en valeur qu’elles méritent.

  4. Je vois que certains ont quand même eu de la chance. Moi, j’ai fait le déplacement pour des prunes jeudi dernier. Portes closes. Inadmissible.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom