L’exposition Mon pays, je l’invente – la Bretagne dans l’objectif de Thersi se déroule à la Galerie la Chambre claire de l’Université Rennes 2 du 23 janvier au 23 mars 2018. En partenariat avec l’association des Amis de Thersi, le service culturel de l’Université  consacre une exposition au photographe breton Michel Thersiquel. À travers une série de portraits noir et blanc, artistes, paysans, artisans forment, côte à côte, une Bretagne aux multiples visages.

Michel Thersiquel
Michel Thersiquel dit Thersi

Jean-Michel Le Boulanger, premier vice-président de la Région Bretagne, chargé de la culture et de la démocratie régionale, Olivier David, président de l’Université Rennes 2 et Marcel Le Lamer, président de l’association des Amis de Thersi inauguraient hier midi l’exposition consacrée à Michel Thersiquel qui se tient à la Chambre claire jusqu’au 23 mars.

expo Thersi rennes

C’est son séjour de huit ans à Pont-Aven, qui va transformer Michel Thersiquel en Thersi. En 1966, il s’installe, près du pont. Sous les toits, une verrière orientée nord-ouest. C’est là que ce fils de photographe-horloger de Bannalec va produire les portraits qui immédiatement vont le rendre célèbre. C’est dans la cité des Peintres, au frottement des chanteurs-écrivains-poètes en pleine création, qu’il se forge une solide culture artistique. Et qu’il se construit un style, un nom et un renom. Encensé par ses pairs tout jeune, des expos vont suivre, en Bretagne, à Paris et à l’étranger.

photo Thersi

Pendant plus de quarante ans, Thersi va magistralement photographier la matière bretonne en plein renouveau. Les artistes, ses amis, bien sûr, mais aussi et surtout les humbles, les oubliés de l’histoire : paysans, marins-pêcheurs, artisans, dames du pays bigouden… Des milliers de témoignages, une inouïe saga de son pays.

THERSI

 

Michel Thersiquel ne s’est jamais laissé enfermer dans un localisme étroit, une mystification touristique ou un passéisme mélancolique. « Mon pays, je l’invente », écrivait le poète Xavier Grall. Thersiquel aussi ! Qui pourrait ajouter : et je construis son avenir en célébrant son remuement présent. Et encore : je vois l’universalité de l’humaine condition dans la célébration de sa culture propre. Ainsi, oui, « Bretagne est univers », comme le clamait Saint-Pol-Roux, le poète de Camaret.

photo Michel Thersiquel

Infos pratiques : Exposition Mon pays, je l’invente, la Bretagne dans l’objectif de Thersi, 23 janvier au 23 mars 2018, Galerie la Chambre claire (hall du bât. Présidence, campus Villejean, Université Rennes 2).

Un petit catalogue est édité par le service culturel à cette occasion avec des textes de Jean-Michel Le Boulanger et Marcel Le Lamer.

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h.

THERSI
Marie-Jeanne LE GUELLEC, épouse BRIEC, « Ar Menez ». Pouldreuzic

 

THERSI : L’ÂME A L’ŒIL
Disparu à 63 ans, Michel Thersiquel laisse une œuvre de plus de quarante ans et plus de 70 000 clichés en héritage. Une œuvre construite les yeux dans les yeux.
Fils d’un photographe-horloger de Bannalec, Michel met très tôt les mains dans les fixateurs et autres bains, avant de faire des études d’horloger. Mais il retourne rapidement dans la chambre noire après un passage dans le pays bigouden chez Nicole et Félix Le Garrec. De ses débuts d’horloger, il gardera la précision et un haut niveau d’exigence comme aime à le souligner, le journaliste Yves Quentel : « L’exigence. Si je dois retenir un seul mot de Thersi, c’est celui-là. Il choisissait sa lumière et faisait poser les gens. »
En 1966, il ouvre une galerie à Pont-Aven et devient l’ami de Xavier Grall, Glenmor et Georges Perros. Comme eux, il ne veut pas d’une Bretagne carte postale et se démarque des images convenues et folkloriques. Il se plonge dans le quotidien de ses sujets à la recherche de la vérité des visages et des gestes. Il ne prend jamais les gens de dos. « Le peuple mérite d’être regardé de face, en face. Sans affront, sans effronterie. Les anonymes ont le droit de nous offrir leurs désarrois et leurs bonheurs », comme le souligne son ami Marcel Le Lamer.

Texte de la biographie :

THERSI
ASSOCIATION DES AMIS DE MICHEL THERSIQUEL
au Port-musée – Place de l’enfer – 29100 Douarnenez

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom