Du 16 octobre 2020 au 3 janvier 2021, le musée des Beaux-arts de Rennes plonge ses salles d’expositions temporaires dans l’art aborigène d’Australie Méridionale. Un art coloré, chatoyant et mystérieux. L’exposition Kulata Tjuta présente 34 artistes aborigènes autour du projet du même nom. Cette exposition s’inscrit dans le contexte d’un programme d’échanges entre la région Bretagne et l’Australie Méridionale, portée par le Conseil régional de Bretagne et plusieurs musées du territoire.

expo kulata tjuta rennes

28 peintures de grands formats, 32 photographies, 10 sculptures… et des vidéos. Pour la première fois, le musée des Beaux-arts de Rennes invite le public à découvrir les œuvres inédites de 34 artistes aborigènes du pays d’Anangu Pitjantjatjara Yankunytjatjara (APY). L’exposition Kulata Tjuta, (littéralement « beaucoup des lances »), « ne prétend pas donner les clefs de compréhension d’un art Aṉangu d’une infinie profondeur historique, d’une grande complexité sémantique, dont le rapport au temps et à l’espace ne peut pas être appréhendé à travers le seul filtre de notre mode de pensée occidental », écrit le directeur du musée des Beaux-arts de Rennes Jean-Roch Bouiller dans le dossier de presse. Elle se veut une plongée dans l’art aborigène d’Australie Méridionale, « une confrontation directe aux œuvres d’artistes aborigènes contemporains et des pistes de réflexion sur leur statut, leur fonction, leur valeur artistique et la manière dont on pourrait audacieusement les comparer à d’autres œuvres plus familières. »

« En réfléchissant aux Kuḻaṯa et en assistant à leur fabrication en aussi grand nombre, nous avons imaginé une nouvelle façon de les intégrer dans nos œuvres d’art. Nous avons observé la force et la puissance qui se dégageaient de tous ces Kuḻaṯa et autres armes qui s’empilaient dans notre centre d’art. Nous avons commencé à réfléchir à la salle d’une galerie remplie de lances, des milliers de lances, une pour chaque homme Aṉangu des APY Lands, des milliers », Frank Young, Ancien de la communauté Aṉangu et artiste, Mimili

expo kulata tjuta rennes
Tuppy Goodwin

Le projet Kulata Tjuta

Le projet culturel Kuḻaṯa Tjuṯa est une série d’installations artistiques, enracinées dans des traditions, connaissances et compétences ancestrales, qui a pour but de pérenniser la vitalité du pays et de sa culture.

Ce projet évolutif vise à perpétuer les compétences en matière de fabrication et de sculpture des Kuḻaṯa (lances) à travers les générations. Sa création officielle remonte à 2010 au Tjala Arts Centre, dans la communauté d’Amata. Cette année-là, nombre d’artistes Pitjantjatjara ont conçu le projet sous la direction de Willy Kaika Burton (vers 1941, Pitjantjatjara). En 2013, des chefs de file Aṉangu de toute la région ont commencé à se joindre au projet et les Anciens ont décidé d’en confier la direction à un Conseil d’administration dans lequel un artiste reconnu représenterait chaque centre d’art. Le conseil compte désormais plus de 200 hommes Aṉangu représentant trois générations, originaires des APY Lands (pays Aṉangu des Pitjantjatjara et Yankunytjatjara).

À ce jour, cinq réalisations artistiques majeures ont été produites en partenariat avec des institutions ou musées australiens, dont la National Gallery of Australia, l’Université Monash et l’AGSA (Art Gallery of South Australia) : Adélaïde Biennal ou encore le festival TARNANTHI en 2015 et 2017. Les propositions prennent la forme d’installations multidisciplinaires à grande échelle et intègrent des spectacles cinématographiques, sonores et vivants.

« La lance symbolise notre culture… c’est elle qui nous fait vivre. Nous enseignons à nos jeunes le savoir des lances pour perpétuer le savoir-faire et la culture. Les lances peuvent protéger le pays, comme elles l’ont toujours fait au temps de nos grands-pères et de nos ancêtres », Mumu Mike Williams, Ancien de la communauté Aṉangu et artiste, Mimili

Les centres d’arts du pays APY

Tous les artistes exposés vivent dans le pays APY de l’État de l’Australie Méridionale, à son extrémité nord-ouest et à proximité des deux territoires du Nord et de l’Ouest. Les deux langues principalement parlées sont le Pitjantjatjara et le Yankunytjatjara, dans lesquels le terme Aṉangu les désigne. Les communautés du pays APY se retrouvent dans des centres d’art dynamiques, également lieux de rencontres culturelles où les traditions et la culture sont célébrées et maintenues, et transmises aux jeunes générations par leurs Aînés. Il s’agit d’un modèle élargi de l’atelier d’artistes où les habitants se rencontrent pour travailler ensemble, de manière tant collaborative que singulière. Il est remarquable que plus de 500 artistes Aṉangu parviennent à créer et commercialiser leurs œuvres à travers ces centres d’art.

expo kulata tjuta rennes

« Aujourd’hui, le projet Kuḻaṯa Tjuṯa est bien vivant dans les APY Lands. Le projet offre à de jeunes gens, comme moi, une nouvelle façon de célébrer et de partager le Tjukurpa. Nous apprenons l’art du bois, mais aussi le chant et la danse qui accompagnent cette pratique culturelle essentielle », Kamurin Young, chef de file émergent, artiste et interprète, Amata

Initialement conçu de manière plus ambitieuse, ce projet impliquait la présence des artistes Aṉangu à Rennes et leur participation à la scénographie de l’exposition. La crise sanitaire mondiale nous a contraints de la présenter aujourd’hui dans une version réduite, s’appuyant sur la seule force des œuvres elles-mêmes, présentées « à l’occidentale ».

  • expo kulata tjuta rennes
  • expo kulata tjuta rennes
  • expo kulata tjuta rennes
  • expo kulata tjuta rennes
  • expo kulata tjuta rennes
  • expo kulata tjuta rennes

Ce projet est présenté grâce au soutien du gouvernement d’Australie Méridionale, de l’APY Centre Collective ainsi que de la Art Gallery of South Australia par le biais du festival Tarnanthi : Festival of Contemporary Aboriginal and Torres Strait Islander Art et de BHP son partenaire principal, en partenariat avec le Musée des Beaux-arts de Rennes.

Du 16 octobre 2020 au 3 janvier 2021 – Exposition Kulata Tjuta

Musée des Beaux-arts, 20 quai Émile Zola 35000 Rennes
Tel. : 02 23 62 17 45

INFORMATIONS PRATIQUES

CONTACT
Accueil et renseignements
02 23 62 17 45 / museebeauxarts@ville-rennes.fr


GROUPES ET SCOLAIRES
Réservation pour les groupes à partir de 10 personnes et pour les groupes scolaires :
par téléphone 02 23 62 17 41 ou par mail mba-reservations@ville-rennes.fr
lundi : 8h30 – 12h
mardi : 13h45 -16h15
mercredi : 8h30 -12h
jeudi : 8h30 -12h et 14h30 -16h15
vendredi : 8h30 -12h et 13h45 -16h15


HORAIRES D’OUVERTURE
Du mardi au vendredi : 10h – 17h
Samedi et dimanche : 10h – 18h
Fermé le lundi et les jours fériés


TARIFS
Tarif plein : 6€ – Tarif réduit : 4€
Gratuit sous certaines conditions et pour les moins de 18 ans.
Gratuit pour tous, les 1ers dimanches du mois.


ACCÈS
Métro A arrêt République
Bus arrêt « Musée beaux-arts » : C4, C6, 40ex, 50, 64, 67, N
Bus arrêt « Lycée Zola » : 12
Vélo STAR : station avenue Janvier
Places pour vélo devant le musée
Stationnement réservé aux personnes en situation de handicap, rue Léonard de Vinci

Le musée est accessible aux personnes à mobilité réduite. Rampe d’accès, ascenseur et bancs sont à votre disposition. Des cannes sièges sont prêtées sur simple demande à l’accueil pour les visites commentées.


Désormais les collections permanentes sont gratuites.
Les collections temporaires sont accessibles sous réserve d’un droit d’entrée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici