Lauriane Lagarde est l’une des scénaristes lauréates du concours de scénarios de courts métrages ESTRAN 6. Son film, produit par Thomas Guentch, a été tourné en mai sur la dalle Kennedy à Rennes-Villejean. Sixième édition d’un concours qui existe depuis plus de 15 ans afin de promouvoir de jeunes talents bretons, Estran a été créé par l’association Côte Ouest (organisatrice du festival européen du film court de Brest).

 

tournage-villejean_estran6_kennedyLa population de Villejean a assisté pendant quelques jours à un spectacle qui de toute évidence a piqué sa curiosité, le tournage d’un film dont l’action se passe dans ce quartier populaire où gens de toutes origines et étudiants ont élu domicile et partagent au quotidien une hétéroclite convivialité.

ESTRAN 6 représente une évolution, car derrière le travail de création est sous-tendue la constitution d’un tissu professionnel régional par l’élaboration de courts-métrages en commun. Le projet actuel est porté par l’association films en Bretagne.

Ce sont près de 80 scénarios qui ont été écrits par de jeunes artistes et étudiés par un comité de professionnels pour ensuite aboutir à une sélection de quatre lauréats. Pour ne pas trop embrouiller le lecteur, qu’il sache que chaque Lauréat est « chapeauté » par un producteur émergent, lequel l’est également par un producteur confirmé.
kennedy-villejean_tournage_estran6

Fort de cette sélection, le trio doit mener à bien l’élaboration d’un travail d’environ dix minutes et c’est celui de Lauriane Lagarde qui a été tourné à Villejean, sur la dalle Kennedy.

Titulaire d’un master professionnel de réalisation de documentaires de création (CREADOC) à Angoulême (Université de Poitiers), elle est déjà l’auteure de « Sur la dalle » en 2010 (Coproduction Vivement Lundi ! / TV Rennes 35)
Le projet de Laurianne s’intitule « A l’horizon » et raconte la vie de Camille, une adolescente de 17 ans, tenaillée par son envie d’être maternée et l’inéluctable désir d’indépendance, situation qui pourrait en elle même résumer l’adolescence. Pour donner vie à ce projet, un casting a été organisé : il a permis de sélectionner deux jeunes actrices confirmées dans ce métier en la personne de Armande Boulanger, 19 ans déjà vue dans la série les Revenants, et Jisca Kalvanda, 21 ans, laquelle, après ce tournage s’est envolée vers Cannes et son festival pour défendre « Divines » de Houda Benyamina.

estran6_tournage-villejean-kennedy_mai-2016

Le public breton aura l’occasion de voir ces 4 courts métrages sur les réseaux locaux puisqu’ils seront diffusés sur FR3 Bretagne, TVR TEBEO TEBESUD, ainsi qu’à l’occasion du festival de film court de Brest lors de l’édition 2016. C’est dans les salles obscures de l’association de diffusion Cinéphare que vous pourrez les voir confortablement installés.

Mais tout cela doit coûter de l’argent ? Bien sûr, la question financière revient inéluctablement sur le tapis et c’est au fond assez normal, aussi la réponse doit l’être tout autant. La région Bretagne intervient financièrement, elle est en cela assistée des chaînes citées précédemment, du département du Finistère, des associations Breizh film fund, Cinéphare, RADI Bretagne ainsi que du crédit coopératif et d’autres intervenants dont la liste évolue au fur et à mesure de l’intérêt suscité. Cette manne n’est pas traitée à la légère et chaque producteur se doit de respecter le budget qui lui est imparti.

tournage_kennedy_villejean_estran6_mai-2016Pour le film de Lauriane Lagarde, c’est le Rennais Thomas Guentch, créateur de la société 5J productions devenue récemment Les Films de l’Heure Bleue (avec deux nouveaux producteurs, Brewenn Hellec et Corto Fajal) qui tient avec fermeté les cordons de la bourse. Assez adroitement, il a choisi les habitants du quartier pour figurants : skateurs ou danseurs de hip-hop du cru évoluent devant la caméra avec beaucoup de spontanéité. Pas du tout incommodés, les habitants du quartier sortent des immeubles ou circulent sans se soucier le moins du monde de l’œil de la caméra, conférant aux scènes tournées un naturel absolu.

Le troisième larron de ce trio créateur est le producteur expérimenté Fred Prémel de Tita Productions qui accompagne le projet.

estran6_scenarios_courts-metragesVoilà vous savez tout des événements cinématographiques rennais, il ne vous reste plus qu’à attendre la sortie de ces quatre courts métrages. Ce qui est à retenir de tout cela, c’est l’énergie et la créativité de tels projets. Menés avec sérieux ils contribuent à former de jeunes auteurs aussi bien que des techniciens de qualité qui viendront densifier un réseau de professionnels compétents en région Bretagne, et c’est un enjeu important, plus que cela c’est essentiel.

Estran 6, films en Bretagne, concours de scénarios de courts métrages

******************************

Les étapes d’Estran 6 :

Jusqu’à fin septembre 2015 : dépôt des dossiers de productions pour les demandes de financement.
Fin 2015— début 2016 : préparation des tournages / castings / rencontre avec les techniciens.
Avril-Mai 2016 : tournage des quatre courts métrages.
Eté 2016 : postproduction.
Novembre 2016 : avant-premières.

*

estran 6
De gauche à droite : Clémence DIRMEIKIS, Lauriane LAGARDE, Germain HUARD, Claire BARRAULT

Les quatre auteurs retenus :

Clémence Dirmeikis pour Danse, poussin

Germain Huard pour Jusqu’à ce que la mort nous sépare

Claire Barrault pour T’es con Simon 

Lauriane Lagarde pour A l’Horizon.

 

Estran 6
De gauche à droite : Marc Bellay (Yeti Productions), Amélie Quéret (Respiro Productions), Thomas Guentch (5J Productions) et Jean-Philippe Lecomte (Mille et Une Films)

Les quatre jeunes producteurs :

Marc Bellay

Thomas Guentch

Jean-Philippe Lecomte

Amélie Quéret.

 

estran 6
De gauche à droite : Olivier Bourbeillon (Paris-Brest Productions), Anne Sarkissian (Iloz Productions), Gilles Padovani (Mille et Une Films) et Fred Prémel (Tita Productions)

 

 

Les producteurs expérimentés qui accompagnent les projets.

 

Après montage, les films, d’une durée de dix minutes, seront présentés au Festival européen du film court de Brest. Puis, diffusés fin 2016 sur France 3 Bretagne, TVR, Tébésud et Tébéo.

Photos du tournage à Rennes-Villejean : Yves-Marie Geffroy.

Mado LE FUR, coordinatrice ESTRAN : estran@filmsenbretagne.org

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom