ERRATA #1 AU JARDIN MODERNE : RETROSPECTIVE PSYCHEDELIQUE D’UNE ANNEE D’EXPOS ERATO

En 2017-2018, l’association Erato a organisé de nombreux concerts et expositions sur la thématique La Transe dans le Rock. Du 11 octobre au 9 décembre 2018, le Jardin Moderne accueille l’exposition Errata #1 afin de clôturer cette saison. L’exposition offre un retour artistique sur une année d’expositions. Une rétrospective qui semble manquer de la confiance de son hôte… or que de talent elle ne manque pas !

expo jardin moderne
Concert inaugural

En flânant du côté de l’Alex’s Tavern, du Ty Anna ou encore du Bar’hic, auriez-vous entendu les arias harmonieux de Djiin, Mars Red Sky ou encore Wurm (…) ? En vous approchant, auriez-vous remarqué les œuvres plastiques et visuelles d’artistes tels que Tristan Gaudin, Océane Gachet, Morgane (…) ? Alors vous êtes sans doute tombés sur un événement de l’association Erato. Cette association culturelle rennaise cherche à

Associer les arts plastiques aux arts musicaux dans le but de plonger le public dans une ambiance synesthésique.

Psychédélisme assuré ! Pour parvenir à ses objectifs artistiques, elle a consacré sa saison 2017-2018 à l’organisation de concerts accompagnés d’expositions. En clôture de cette saison riche en images et en sons, elle en propose sa rétrospective, sous forme d’exposition transversale mêlant photographies, peintures et illustrations.

expo erato

Toutefois, arrivé dans la salle du Jardin Moderne, difficile de s’y retrouver. Un éclairage bancal, pas de guide ni de cartels explicatifs des œuvres, ni même le nom des artistes auprès des cadres. Bien difficile par exemple de vous communiquer le nom de l’artiste qui réalise ces imaginatives peintures (ci-dessous) surréalistes, représentant des êtres humanoïdes dans leurs rapports tout émotifs avec le monde coloré et perturbant qui les entoure. Ni de l’artiste qui revisite d’un œil politique l’Origine du monde de Gustave Courbet (ci-dessus), évoquant la dévitalisation qui sévit au sein de la représentation de la vie elle-même dans nos sociétés – après recherche, il s’agirait de Marjolaine Lebreton, alias Gaïa, la coprésidente d’Erato ! Pas faute d’avoir essayé auprès du personnel présent. Difficile également de retrouver l’ambiance synesthésique promise par l’association. Ce n’est pourtant pas le potentiel artistique qui manque.

expo psychéLes thématiques de l’exposition sont celles des univers parallèles, des sensations, de la réalité revisitée. Revisitée par la subjectivité des artistes plasticiens exposés, tous sculpteurs du temps et du monde qui est le nôtre, qu’ils tordent et transforment selon leur instinct. L’exposition réussit son pari de joindre des artistes aux formes d’expressions différentes, mais aux travaux complémentaires sur le mode de pensée. Des œuvres originales, vivantes et colorées tout en étant empreintes de violences et d’étranges fascinations. Deux sous-thématiques récurrentes apparaissent que sont la féminité et l’architecture urbaine. Le corps féminin est très présent dans sa représentation et la violence qui lui est faite.

expo erato

Sont également à découvrir les affiches qui furent proposées par Erato tout au long de la saison pour représenter leurs événements. Là encore, le travail proposé est intéressant, mais la mise en exposition ne favorise pas la sensibilité au sujet (faible éclairage, pas de cadre, pas de présentation du travail). Pourtant, par leur rapprochement au sein de cette exposition, c’est tout un pan du traitement de l’image mêlant l’artistique et le médiatique qui pourrait être mis en valeur.

Errata #1 jouit donc de savoir-faire, mais manque de faire-savoir et surtout de savoir-faire-voir. Espérons qu’un plus honorable destin attend ces œuvres et ces artistes anonymes dont le travail mérite meilleure exhibition. Le spectateur aura alors sans doute la joie de joindre le beau à l’agréable.ERRATA 1 JARDIN MODERNE RENNES

 

Rennes Errata #1, jusqu’au 9 décembre 2018 au Jardin Moderne, entrée gratuite.

ORGANISATEURS :
Association Erato (Rennes) • label Wezee records (Paris)

OÙ ?
Jardin moderne (Rennes), 11 RUE DU MANOIR DE SERVIGNÉ, 35000 Rennes

QUAND ?
Jusqu’au 9 DÉCEMBRE 2018

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom