L’Embellie à la Bernerie-en-Retz (Café-librairie en Bretagne)

dans la rubrique Littérature, Nantes.

l'embellie la Bernerie-en-Retz

Publié le 09 Août 2016

À la Bernerie-en-Retz l’Embellie est un café-librairie situé au 13, rue Jean Duplessis. Animé par Éloïse Boutin, vous y trouverez douceur et bien-être ! Qu’on ne s’y trompe pas : l’endroit ne relève pas de la cafédomancie, l’art de lire l’avenir dans le marc de café. Ce bel espace fait commerce de livres et vous offre de les lire posément autour d’une boisson ou d’un en-cas

« Lire, c’est boire et manger » (Victor Hugo)

Au coeur du Pays de Retz, pays de terrifiantes légendes, il fait bon écouter l’histoire d’Éloïse Boutin. La jeune libraire a ouvert l’Embellie et, comme dans les contes, son prince charmant l’a rejointe.

embellie_la Bernerie-en-Retz_cafe-librairie (3)U. : Pourquoi avoir décidé d’ouvrir un café-librairie ?

Éloïse Boutin pour L’Embellie : Après avoir été salariée d’une librairie de la région parisienne pendant six ans, je souhaitais créer un lieu de partage autour du livre. Cette double activité génère plus de convivialité.

U. : Pourquoi à La Bernerie ?

embellie_la Bernerie-en-Retz_cafe-librairie (8)L’Embellie : originaire de Saint-Brévin-les-Pins, j’ai cherché à m’établir côté atlantique. Pendant deux ans. Quand une opportunité s’est présentée à La Bernerie, j’ai découvert qu’il n’y avait aucune librairie indépendante dans le secteur. Une étude de marché a confirmé le bien-fondé de ce projet ici.

U. : Pourriez-vous décrire la maison qui l’accueille ?

embellie_la Bernerie-en-Retz_cafe-librairie (4)L’Embellie : Cette bâtisse est l’ancien garage et débarras d’une maison. L’emplacement face aux halles et au marché était top, mais il fallait beaucoup d’imagination – et un bon architecte – pour le transformer intelligemment. Elle comporte deux pièces et une mezzanine qui au départ me servaient de bureau et où pour faire face à l’affluence, j’ai fait une extension de la partie salon de thé.

U. : Quel genre de librairie est-ce ?

l'embellieL’Embellie : l’Embellie est généraliste : littérature, BD, jeunesse, beaux livres, régional… Nous essayons de privilégier les petites maisons d’édition et de ne pas insister sur ce que les grandes surfaces mettent en tête de gondole. Notre stock est important : 8000 livres !

U. : Que servez-vous côté café ?

L’Embellie : Des boissons fraîches et chaudes non alcoolisées. Là aussi, on essaie de se démarquer en proposant des produits de qualité, régionaux quand c’est possible. Les jus de pomme artisanaux viennent de La Chapelle sur Erdre, en région nantaise. Des fruits, des fruits, rien que des fruits, pas de sucre ajouté, pas d’additifs, jus de Pomme, Pomme-Fraise, Pomme-Citron, Pomme-Pêche ou Pomme-Coing. En été, les clients apprécient notre thé glacé maison. Nos pâtisseries aussi sont home made. Celle qui cartonne est incontestablement le gâteau nantais.

U. : l’Embellie propose-t-elle des animations ?

l'embellie la Bernerie-en-Retzl’Embellie : Oui, tout au long de l’année, mais nous envisageons limiter celles de l’été. Les rencontres avec les auteurs alternent avec le café-philo, les lectures, les ateliers contes pour enfants, et les soirées jeux – nous vendons aussi des jeux de société. Par ailleurs, j’accueille une dizaine d’expos par an : photo, peinture, calligraphie… Que des coups de cœur !

U. : Quel est votre meilleur souvenir lié à ce lieu ?

L’Embellie : L’arrivée de mon compagnon (rires) ! J’ai commencé seule, mais face à l’ampleur de la tâche, Simon m’a rejoint. Cuisinier de formation, il s’occupe des gâteaux. Il apporte aussi son éclairage pointu sur la BD.

peter mayU. : Quel livre recommandez-vous pour cet été ?

L’Embellie : Au moins deux ! La Pâtissière de Long Island, de Sylvia Lott (éd. Piranha). Superbe roman dont l’action se situe à New York dans les années 30 sur fond de prohibition. Et Les Disparus du phare de Peter May (éd. Du Rouergue). J’aime beaucoup cet auteur qui a l’art de rendre palpables les ambiances d’Écosse. On ne le lâche pas !

U. : Quel rapport entretient l’Embellie avec les habitants et les institutions ?

L’Embellie : Le bouche-à-oreille a fonctionné à merveille. Je travaille bien avec les bibliothèques et les écoles d’ici. Par contre, je dois dire que la double activité est un « problème » pour les banques et certaines collectivités qui aiment ranger les gens dans des cases. Pour le crédit et les subventions, c’est un casse-tête. Mais il y a toujours une Embellie. Un vrai plaisir !

l’Embellie, café-librairie, la Bernerie-en-Retz

l’Embellie
13, rue Jean Duplessis
la Bernerie-en-Retz (44)
Tél. : 02 40 82 48 04

calibreizh« Lire, c’est boire et manger. L’esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas. » Mais rien ne vous empêche de faire les deux en même temps au l’Embellie de la Bernerie-e
n-Retz comme en Bretagne qui est la région de France qui regroupe le plus de cafés-librairies. L’histoire a débuté en 1993 avec l’ouverture du Caplan à Guimaëc. Le phénomène a pris depuis de l’ampleur, au point qu’une Fédération des cafés-librairies de Bretagne s’est formée en 2006.

 

L’Embellie à la Bernerie-en-Retz (Café-librairie en Bretagne) was last modified: août 9th, 2016 by Marie-Christine Biet