mar 5 juillet 2022

Dinard. Les rocks stars anglaises dans l’objectif d’Evelyne Coutas

Surplombant la mer et les rochers de la Pointe de la Malouine, l’exposition Rock Star # photos Evelyne Coutas rayonnera depuis la Villa Les Roches Brunes, durant tout l’été 2022. Ce projet audacieux propose une immersion dans l’univers de l’image et de la musique anglaise en résonance avec le festival Dinard Opening.

Plus de 100 photographies, des tirages argentiques en noir et blanc pour la plupart, des impressions numériques dont certaines à échelle réelle, des vintages Cibachrome, nous feront découvrir la démarche artistique d’une photographe et l’explosion de ce phénomène musical des années 1976 à nos jours. Evelyne Coutas a photographié les artistes qui appartiennent désormais à la grande histoire du Rock : The Who, The Rolling Stones, Paul McCartney, Eric Burdon, Pink Floyd, Iggy Pop, Peter Gabriel ainsi que ceux qui ont émergé à partir des années 75: la mouvance de la scène punk, Ramones, Sex Pistols, Clash, Jam, Damned, Police… Elle les a suivis dans les grandes salles parisiennes et les festivals en France.

dinard exposition rockstar
Villa Les Roches brunes

Evelyne Coutas : portrait

Figure atypique de la photographie, Évelyne Coutas a toujours bousculé les codes en multipliant les expérimentations, le questionnement du réel et les mécanismes de représentation à une époque où la photographie en France n’était pas (encore) considérée comme un art. Dès les années 1976, ses études à l’École nationale des Beaux-Arts de Paris et à l’Université d’arts plastiques, ses rencontres et complicités avec des photographes et artistes comme Jean-Pierre Leloir, Michel Journiac, Floris Michael Neusüss, lui donnent le goût d’images décalées, de déclinaisons improbables du processus photographique. 

dinard exposition rockstar
Pink Floyd, Roger Waters Pavillon de Paris, 1977

Ainsi le Centre Georges Pompidou est-il sensible à ses propositions insolites et fait l’acquisition de Photogrammes issus d’une première étape de déconstruction du médium : la suppression pure et simple de l’appareil photo. Elle découvre en compagnie de Dominique Benoiste la scène Rock qui devient son théâtre de jeu photographique. Elle est publiée dans le fanzine français Sneakers et dans des magazines de Rock, français et internationaux.

L’exposition

Le choix des photographies par la commissaire de l’exposition renforce la démarche initiale de la plasticienne, où s’exprime l’énergie brute de la substance dégagée par les corps et leur rapport à l’espace. La scénographie de l’exposition se joue des paradoxes ; elle s’appuie à la fois sur la flamboyance et parfois l’outrance du Rock et la sérénité du faste discret et bourgeois de ce lieu qui domine la mer et sur le retour parfois nostalgique à l’Argentique et au Noir et blanc. Le visiteur découvrira ou redécouvrira la poésie et l’émotion produite par les tirages argentiques grâce à la magie et l’art de Diamantino Quintas qui forme des jeunes pour que cet art ne disparaisse pas totalement au profit du numérique.

dinard exposition rockstar
Blod Red Shoes, Steven Ansell, Laura-Mary Carter La Maroquinerie, Paris, 2019

Le visiteur découvrira également une technique photographique qui en son temps fut révolutionnaire, utilisée par Évelyne Coutas et introduite en France par Francis Gamichon, qui nous prête l’un des objectifs gigantesques provenant de son ancien Atelier Cibachrome.

dinard exposition rockstar
Diamantino Quintas, photo Évelyne Coutas

La mise en espace de l’exposition se veut immersive. Peu de textes, mais des citations, quelques paroles de chansons ponctuent le parcours à travers la villa où dominent le Noir, le Blanc et le Rouge, couleurs symboles du Rock’n’roll mises en lumière par le design graphique de Quadrat. Des guitares aussi, prêtées par le collectionneur breton Baï, des affiches, des pochettes de vinyles 45 et 33 tours, des pins et des billets de concert, un tourne-disque Teppaz… Et de la musique, bien sûr : les différentes séquences seront accompagnées par des assemblages sonores composés par le musicien Michel Constantin.

Le parcours muséographique se déroule en quatre séquences : La Déferlante anglaise (les Wings, Pink Floyd, David Bowie, les Kinks, les Rolling Stones, Marianne Faithfull), la Scène américaine (MC5, Patti Smith, The Ramones) l’Explosion punk (The Clash, The Police, The Jam, Damned) et Re-création : 3003-2020 (revisite d’archives et présentation de groupes émergents tels les Blood Red Shoes ou Temperance Movement).

dinard exposition rockstar

Exposition RockStar à la Villa Les Roches Brunes dans le cadre du Dinard Opening, du 9 juillet au 30 septembre 2022

1, allée des Douaniers ,35800 Dinard

Horaires :
Du mardi au dimanche,
11h-19h en juillet et août,
14h-19h en septembre

Tarifs :
Plein tarif : 6€
Tarif réduit : 4€ (résidents, jeunes 7-18 ans, solidarité (demandeurs d’emploi,
bénéficiaires minima sociaux, personnes en situation de handicap)
Gratuité : moins de 7 ans, professionnels (presse, ICOM,
guides-conférenciers, partenaires, accompagnants de groupes scolaires
ou établissements spécialisés, carte AGCCPF, maison des artistes.

Coffret-catalogue : 12€
Coffret-catalogue collector(avec photo dédicacée par l’artiste) : 40€
Affiche 40x60cm : 5€

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
couvert
10.9 ° C
13.7 °
8.3 °
87 %
2.1kmh
100 %
mar
22 °
mer
25 °
jeu
25 °
ven
27 °
sam
24 °

Surplombant la mer et les rochers de la Pointe de la Malouine, l’exposition Rock Star # photos Evelyne Coutas rayonnera depuis la Villa Les Roches Brunes, durant tout l’été 2022. Ce projet audacieux propose une immersion dans l’univers de l’image et de la musique anglaise en résonance avec le festival Dinard Opening.

Plus de 100 photographies, des tirages argentiques en noir et blanc pour la plupart, des impressions numériques dont certaines à échelle réelle, des vintages Cibachrome, nous feront découvrir la démarche artistique d’une photographe et l’explosion de ce phénomène musical des années 1976 à nos jours. Evelyne Coutas a photographié les artistes qui appartiennent désormais à la grande histoire du Rock : The Who, The Rolling Stones, Paul McCartney, Eric Burdon, Pink Floyd, Iggy Pop, Peter Gabriel ainsi que ceux qui ont émergé à partir des années 75: la mouvance de la scène punk, Ramones, Sex Pistols, Clash, Jam, Damned, Police… Elle les a suivis dans les grandes salles parisiennes et les festivals en France.

dinard exposition rockstar
Villa Les Roches brunes

Evelyne Coutas : portrait

Figure atypique de la photographie, Évelyne Coutas a toujours bousculé les codes en multipliant les expérimentations, le questionnement du réel et les mécanismes de représentation à une époque où la photographie en France n’était pas (encore) considérée comme un art. Dès les années 1976, ses études à l’École nationale des Beaux-Arts de Paris et à l’Université d’arts plastiques, ses rencontres et complicités avec des photographes et artistes comme Jean-Pierre Leloir, Michel Journiac, Floris Michael Neusüss, lui donnent le goût d’images décalées, de déclinaisons improbables du processus photographique. 

dinard exposition rockstar
Pink Floyd, Roger Waters Pavillon de Paris, 1977

Ainsi le Centre Georges Pompidou est-il sensible à ses propositions insolites et fait l’acquisition de Photogrammes issus d’une première étape de déconstruction du médium : la suppression pure et simple de l’appareil photo. Elle découvre en compagnie de Dominique Benoiste la scène Rock qui devient son théâtre de jeu photographique. Elle est publiée dans le fanzine français Sneakers et dans des magazines de Rock, français et internationaux.

L'exposition

Le choix des photographies par la commissaire de l’exposition renforce la démarche initiale de la plasticienne, où s’exprime l’énergie brute de la substance dégagée par les corps et leur rapport à l’espace. La scénographie de l’exposition se joue des paradoxes ; elle s’appuie à la fois sur la flamboyance et parfois l’outrance du Rock et la sérénité du faste discret et bourgeois de ce lieu qui domine la mer et sur le retour parfois nostalgique à l’Argentique et au Noir et blanc. Le visiteur découvrira ou redécouvrira la poésie et l’émotion produite par les tirages argentiques grâce à la magie et l’art de Diamantino Quintas qui forme des jeunes pour que cet art ne disparaisse pas totalement au profit du numérique.

dinard exposition rockstar
Blod Red Shoes, Steven Ansell, Laura-Mary Carter La Maroquinerie, Paris, 2019

Le visiteur découvrira également une technique photographique qui en son temps fut révolutionnaire, utilisée par Évelyne Coutas et introduite en France par Francis Gamichon, qui nous prête l’un des objectifs gigantesques provenant de son ancien Atelier Cibachrome.

dinard exposition rockstar
Diamantino Quintas, photo Évelyne Coutas

La mise en espace de l’exposition se veut immersive. Peu de textes, mais des citations, quelques paroles de chansons ponctuent le parcours à travers la villa où dominent le Noir, le Blanc et le Rouge, couleurs symboles du Rock’n’roll mises en lumière par le design graphique de Quadrat. Des guitares aussi, prêtées par le collectionneur breton Baï, des affiches, des pochettes de vinyles 45 et 33 tours, des pins et des billets de concert, un tourne-disque Teppaz… Et de la musique, bien sûr : les différentes séquences seront accompagnées par des assemblages sonores composés par le musicien Michel Constantin.

Le parcours muséographique se déroule en quatre séquences : La Déferlante anglaise (les Wings, Pink Floyd, David Bowie, les Kinks, les Rolling Stones, Marianne Faithfull), la Scène américaine (MC5, Patti Smith, The Ramones) l’Explosion punk (The Clash, The Police, The Jam, Damned) et Re-création : 3003-2020 (revisite d’archives et présentation de groupes émergents tels les Blood Red Shoes ou Temperance Movement).

dinard exposition rockstar

Exposition RockStar à la Villa Les Roches Brunes dans le cadre du Dinard Opening, du 9 juillet au 30 septembre 2022

1, allée des Douaniers ,35800 Dinard

Horaires :
Du mardi au dimanche,
11h-19h en juillet et août,
14h-19h en septembre

Tarifs :
Plein tarif : 6€
Tarif réduit : 4€ (résidents, jeunes 7-18 ans, solidarité (demandeurs d’emploi,
bénéficiaires minima sociaux, personnes en situation de handicap)
Gratuité : moins de 7 ans, professionnels (presse, ICOM,
guides-conférenciers, partenaires, accompagnants de groupes scolaires
ou établissements spécialisés, carte AGCCPF, maison des artistes.

Coffret-catalogue : 12€
Coffret-catalogue collector(avec photo dédicacée par l’artiste) : 40€
Affiche 40x60cm : 5€