BRETAGNE CORONAVIRUS. LES COURBES CHUTENT

Coronavirus en Bretagne : point de situation sanitaire et mesures destinées à freiner la propagation du virus. Point de situation sanitaire du 26 11 2020

Les points sanitaires sont communiqués le lundi, le mercredi et le vendredi. La dynamique de dépistage est précisée le mercredi. Les données relatives aux EHPAD sont intégrées le vendredi. Le suivi des cas confirmés est élaboré à partir des données de Santé Publique France, qui comptabilisent les résultats des analyses (test PCR) effectuées par les laboratoires publics et privés.

La Bretagne enregistre 436 cas positifs supplémentaires au cours de ces dernières 48h1.

Le taux d’incidence2 s’élève désormais à 64,3 cas pour 100 000 habitants au niveau régional avec un taux de positivité3 de 7,1 %.

La baisse du taux d’incidence observée au niveau régional depuis plusieurs jours se poursuit.
Les données relatives aux prises en charge hospitalières se stabilisent avec néanmoins un nombre encore important de patients hospitalisés, tandis que le nombre de décès à déplorer continue de progresser.

Pour sauver des vies, nous devons rester solidaires face au virus : continuer à faire preuve d’une vigilance collective, respecter les gestes barrières et le port du masque, dans la sphère publique comme dans la sphère privée, et respecter le confinement qui s’avère efficace pour freiner la circulation de la Covid.
L’épidémie peut encore repartir. Nous devons maintenir nos efforts tant que la pression sur les établissements hospitaliers ne sera pas très fortement redescendue.

Prise en charge des patients Covid-19 à l’hôpital en Bretagne

·        593 hospitalisations en cours (-601) dont 89 (-41) en service de réanimation.

·        depuis le début de l’épidémie,
2 698 patients hospitalisés ont regagné leur domicile (+741) ;

521 patients sont décédés (+161).

Dynamique de dépistage

Les tests sont au cœur de la stratégie gouvernementale de lutte contre le virus, afin d’isoler rapidement les personnes testées positives et contacts, pour casser au plus vite les chaînes de contamination.

Depuis le 4 mai 2020, 990 259 tests PCR ont été réalisés en Bretagne, dont 47 586 du 16 au 22 novembre 2020, soit une baisse de 23,5 % par rapport à la semaine précédente.

La Bretagne compte actuellement 69 clusters (+31), en cours d’investigation par l’ARS Bretagne :

·        17 dans les Côtes d’Armor (4 en milieu professionnel, 2 en milieu scolaire et universitaire, 5 en établissement de santé, 1 en établissement pour personnes handicapées et 5 en EHPAD) ;

·        13 dans le Finistère (2 en milieu professionnel, 2 en milieu scolaire et universitaire, 2 en établissement de santé, 6 en EHPAD et 1 en sphère privée) ;

·        22 en Ille-et-Vilaine (2 en milieu professionnel, 3 en établissement de santé, 3 en établissement pour personnes handicapées, 6 en EHPAD, 2 en milieu scolaire et universitaire et 6 en sphère privée) ;

·        17 dans le Morbihan (1 en milieu professionnel, 4 en milieu scolaire et universitaire, 3 en établissement de santé, 6 en EHPAD et 3 en sphère privée).

 

 

 

click and collect covid

4 Commentaires

    • Bonjour Edouard,
      En épidémiologie l’incidence d’une maladie est une mesure de l’état de santé d’une population dénombrant le nombre de nouveaux malades sur une période donnée. Le taux d’incidence est calculé en rapportant l’incidence à la taille de la population considérée, toujours sur une période donnée.
      Etant donné le confinement et l’interdiction de circuler d’une région à l’autre, un taux d’incidence régional se révèle un indicateur territorial intéressant dans la gestion de l’ensemble. Quant aux taux d’incidence métropolitains, ils pourraient être utiles pour la mise en place de confinements ciblés peu pou prou sévères (par exemple, Brest et Saint-Etienne présentent deux circulations factuellement différentes).
      Bonne journée,
      Unidivers

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici