COVID BRETAGNE COURBES EN FORTE BAISSE : 46 CAS POUR 100 000 HABITANTS

Coronavirus en Bretagne 13 06 2021 : point de situation sanitaire et mesures destinées à freiner la propagation du virus.

  • La Bretagne enregistre 1369 cas positifs supplémentaires depuis le 4 juin.

    Le taux d’incidence2 s’élève désormais à 46,7 cas pour 100 000 habitants (-22,1 points1) au niveau régional avec un taux de positivité3 de 1,9 %.

    L’amélioration des indicateurs sanitaires se poursuit. Il est néanmoins essentiel de maintenir le respect des gestes barrières 

    Prise en charge des patients Covid-19 à l’hôpital en Bretagne

    ·       429 hospitalisations en cours (-441), dont 43 (-61) en service de réanimation

    ·       depuis le début de l’épidémie :
    7 840 patients hospitalisés ont regagné leur domicile (+861) ;

    1 635 patients sont décédés (+81).

    Point de situation EHPAD (données cumulées depuis le 1er mars 2020) :

    ·       837 épisodes COVID-19 ont été déclarés en EHPAD (+31);

    ·       334 résidents y sont décédés (sans évolution1).

    Dynamique de dépistage

    Les tests sont au cœur de la stratégie gouvernementale de lutte contre le virus, afin d’isoler rapidement les personnes testées positives et contacts, pour casser au plus vite les chaînes de contamination. Depuis le 4 mai 2020, 2 994 140 tests PCR ont été réalisés en Bretagne, dont 78 525 du 2 au 8 juin, soit une baisse de -7,8 % par rapport à la semaine précédente.

    La Bretagne compte actuellement 39 (-291) clusters en cours d’investigation par l’ARS Bretagne :

    ·       6 dans les Côtes d’Armor (1 en milieu professionnel, 1 en établissement de santé, 1 en EHPAD et 3 en sphère privée) ;

    ·       11 dans le Finistère (2 en milieu professionnel, 5 en milieu scolaire et universitaire, 1 en EHPAD et 3 en sphère privée) ;

    ·       14 en Ille-et-Vilaine (1 en milieu professionnel, 9 en milieu scolaire et universitaire, 1 en établissement de santé, 3 en sphère privée) ;

    ·       8 dans le Morbihan (1 en milieu professionnel, 4 en milieu scolaire et universitaire et 3 en sphère privée).

    Dynamique de vaccination

    La couverture vaccinale de la population bretonne est de 47,4 % (au moins une dose tous âges confondus) Au 10/06, 2 357 812 injections ont été effectuées

    ·       481 153 dans les Côtes d’Armor

    ·       660 648 dans le Finistère

    ·       663 101 en Ille-et-Vilaine

    ·       552 910 dans le Morbihan

 

 

 

 

 

 

7 Commentaires

    • Bonjour Edouard,
      En épidémiologie l’incidence d’une maladie est une mesure de l’état de santé d’une population dénombrant le nombre de nouveaux malades sur une période donnée. Le taux d’incidence est calculé en rapportant l’incidence à la taille de la population considérée, toujours sur une période donnée.
      Etant donné le confinement et l’interdiction de circuler d’une région à l’autre, un taux d’incidence régional se révèle un indicateur territorial intéressant dans la gestion de l’ensemble. Quant aux taux d’incidence métropolitains, ils pourraient être utiles pour la mise en place de confinements ciblés peu pou prou sévères (par exemple, Brest et Saint-Etienne présentent deux circulations factuellement différentes).
      Bonne journée,
      Unidivers

  1. Bonjour !
    Je constate que le % de décès de la Covid 19 en Bretagne depuis le début de l’épidémie en Mars 2020, est de 0,00031. Ce que les médias et les instances médicales ont oublié, c’est le rapport établi en mai 2020 par des scientifiques italiens sur la propagation du virus après une enquête réalisée dans toute l’Europe :  » Le taux de pollution est un des facteurs majeurs de sa propagation. Rien d’étonnant que les grandes métropoles soient plus touchées que les côtes maritimes balayées par des vents océaniques constants.

    Cordialement

  2. Bonjour !

    Le taux d’incidence au 26/03/2021 = 166 / 100 000 soit : en % : 0,00166
    en un mois le taux d’incidence a augmenté de 56% sans pour cela être encore dramatique.

    Je ne suis pas étonné de cette augmentation. Je constate un relâchement des comportements quelques soit le lieu où je me trouve. A l’accès aux grandes surfaces, à peine 30% des gens se lavent les mains avant d’entrer et personne ne se les lavent en sortant.

    Sur les sentiers côtiers même avec des panneaux communaux demandant impérativement le port du masque, à peine 20% des gens le portent. Lorsque vous interpellez un groupe de personnes ne le portant pas, ils vous envoient vous faire voir ailleurs. Où est le civisme et la prévention ? Pas étonnant que le virus progresse.

    Cordialement

    ch……… .

    • Le masque sur les sentiers est une aberration. Comprendre c’est désobéir. On va a la mer pour décompresser et respirer. Et vu le faible taux de malades ça n’a aucun sens même en ville en Bretagne du moins. Normal que les gens vous envoient paître.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici