Jeunes ados ou jeunes adultes, vous aimeriez lire un peu plus, mais la lecture vous paraît parfois ennuyante et vous êtes en panne d’inspiration ? Venez découvrir Miss Book aux Champs Libres de Rennes lors des Jardins d’Hiver du 2 au 4 février 2018, vous ne serez pas déçus, c’est sûr ! Avec son humour contagieux, la team de la chaîne YouTube Miss Book (Charlotte, Émilie et Nawal) parle aussi bien d’Harry Potter que de Boris Vian en donnant sacrément envie de « se poser » sur son canapé et de se perdre dans les pages d’un bon roman. La littérature, c’est fun !

L’équipe de Miss Book est composée de Nawal Stouli, fondatrice de la chaîne YouTube et également responsable du pôle digital d’une société de production, Émilie ou Miloche, comédienne et vous (Charlotte Robb) qui êtes la directrice artistique de la chaîne. Nawal n’aimait pas vraiment lire quand elle était enfant puis elle s’est mise à la lecture plus tard… Avez-vous toutes les trois un rapport à la littérature semblable ?

Charlotte Robb de Miss Book : Effectivement, Nawal et moi-même avons créé Miss Book ensemble fin 2014, sur l’initiative de Nawal qui voulait développer une chaîne Youtube humoristique, pour donner envie de lire aux jeunes. C’est en développant le personnage de Miss B que j’ai pensé à ma pote Émilie, comédienne en herbe et passionnée de littérature. Elle a accepté le défi et le trio est né !

On a toutes les trois un rapport différent à la littérature et des goûts assez variés, qui se complètent. Émilie a toujours aimé lire, elle a d’ailleurs fait des études de littérature composée à la Fac. Elle est plus branchée romans classiques et historiques. Pour Nawal, en effet : sa passion pour la lecture s’est déclenchée plus tard, lorsque les bonnes personnes ont su la guider. Je dirais qu’elle lit de tout, du Manga aux grands classiques en passant par les livres bien-être et le roman social ! Enfin, pour moi c’est presque l’inverse. Petite, je lisais énormément et c’est adulte que je me suis éloignée de la littérature. Je reprends le droit chemin grâce à la chaîne, petit à petit ! Et côté genres, j’ai l’âme d’une Geek : BD, Fantasy et polar !

miss book
Charlotte Robb de Miss Book

Qu’est-ce qui vous a donné envie de lire et vous motive dans la lecture aujourd’hui ?

Charlotte Robb de Miss Book : On pense sincèrement, toutes les trois, que la littérature agrandit l’âme et nous ouvre au monde. Je pense que c’est un excellent moyen d’aiguiser son esprit, de se former à tout âge et d’être mieux aguerri pour avancer dans la vie. C’est pour ça qu’on est très fières de travailler depuis trois ans sur ce projet, pour (re)donner l’envie de lire aux jeunes et aux moins jeunes. Et puis les romans, quels qu’ils soient, ça fait voyager, ça fait rêver, réfléchir… Comment s’en passer ?!

Comment sélectionnez-vous les livres que vous présentez ?

Charlotte Robb de Miss Book : Nos choix de livres se font selon nos goûts, nos envies du moment ou l’actualité (sociale, politique, littéraire…). On essaye de varier au maximum pour représenter une palette assez large de la BD au roman historique, en passant par les grands classiques, les livres jeunesse, les polars ou la fantasy. Quand on propose une œuvre ultra connue comme Harry Potter ou le Petit Prince, on essaye ensuite de faire découvrir une perle qui l’est moins. Il peut aussi y avoir une stratégie derrière nos choix, car, on ne va pas le cacher, les chiffres ne mentent pas : une œuvre connue aura toujours plus de visibilité qu’un auteur indépendant peu connu. Et même si Miss Book a aussi pour vocation de faire découvrir des auteurs méconnus, notre démarche a un sens si on fait d’abord des vues !

Concernant la réalisation des épisodes, est-ce que chacune d’entre vous participe à la création des scénarios ou vos rôles sont bien distincts ? Combien de temps nécessite la réalisation d’un épisode ?

Charlotte Robb de Miss Book : Nawal et moi écrivons à quatre mains depuis la création de la chaîne. Et même si je m’investis de plus en dans l’écriture des textes, c’est toujours important d’échanger autour des dialogues qui sont écrits au cordeau, d’autant plus que Nawal est une des lectrices principales de la chaîne. On va dire que je gère les gags et elle gère la partie critique. Notre binôme fonctionne super bien, c’est comme un ping-pong : les idées fusent et on bénéficie de l’objectivité de l’autre sur telle ou telle vanne en sachant que j’ai le montage en tête dès l’écriture ; le rythme est très important, le phrasé aussi, chaque mot est choisi avec soin. Sur le tournage, il faut que ce soit fluide, compréhensible, drôle et percutant. On improvise jamais, sauf pour certains personnages secondaires comme le Jeune ou la Snob où parfois, la spontanéité du moment marche mieux que les mots qui avaient été écrits.

Il faut compter une bonne journée d’écriture par épisode. Ensuite, on tourne chez moi, à Paris dans le 17e. Selon la longueur des textes (entre 5 et 7 pages), en comptant l’installation du décor et du matériel technique, il faut compter trois heures de tournage environ. Émilie interprète le personnage principal, la présentatrice, Nawal et moi les personnages secondaires. Sur le plateau, c’est moi qui dirige le jeu et mets en scène, même si chacune a toujours son mot à dire. Enfin, le montage, que je fais sur Final Cut Pro. Là, il faut compter 2 jours. Donc pour un épisode, de l’écriture au montage, c’est 3 jours et demi de travail.

Votre idée de réaliser une web-série dédiée à la critique littéraire est née à la suite d’un constat : la communication numérique en littérature n’est pas toujours adaptée et efficace. Vous ne vous reconnaissez pas dans la plupart des booktubeuses et avez envie de faire autrement. En quoi Miss Book se différencie-t-elle des autres chaînes YouTube qui parlent littérature ?

Charlotte Robb de Miss Book : Je pense qu’on se différencie très clairement par notre mise en scène, notre écriture et notre montage rythmé, notre galerie de personnages, notre humour et notre style visuel. À l’image de nos camarades du Mock ou de la Brigade du Livre qui proposent eux aussi des concepts qu’on adore, on revendique une approche originale de la critique de livre, pour démocratiser le genre et dépoussiérer les codes. Vous noterez d’ailleurs un de nos choix initiaux : pas de Young adult ! (Unidivers : livres destinés aux ados ou jeunes adultes voire à tout âge suivant les goûts comme Hunger Games ou Twilight).

miss book

Les différents scénarios mettent en scène de façon humoristique des jeunes femmes. Votre public (25 000 abonnés) est-il essentiellement féminin ?

Charlotte Robb de Miss Book : Étrangement… Non ! Et ça nous fait très plaisir. Si on regarde les chiffres, depuis la création de la chaîne et surtout ces derniers temps, on est à 50-50 ! Alors que le milieu booktube regorge de nanas, il faut croire qu’on arriver à attirer les mecs, en espérant que ça ne soit pas juste pour les collants sexy de Miss B. Je pense que l’humour et le rythme contribuent à ça, et aussi le fait qu’on propose une grande variété de genres. D’ailleurs, c’est très subjectif, mais j’ai développé certains des personnages secondaires comme étant des hommes. L’intello et le jeune, par exemple.

Sur quel livre portera votre prochain épisode ?

Charlotte Robb de Miss Book : On vient de sortir une vidéo sur un Manga, Black Clover, en partenariat avec son éditeur français, Kazé. Je ne connais pas encore le sujet de notre prochain épisode, mais ce qui est certain, c’est que notre PAL (Pile A Lire) n’a jamais été aussi longue !

JARDINS D’HIVER : WEEK-END LITTÉRAIRE AUX CHAMPS LIBRES (PROGRAMME)

 

MISS BOOK A JARDINS D'HIVER

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom