Chouans Bignan

L’exposition de l’été 2023, intitulée Chouannerie et Religion au Royaume de Bignan, sera inaugurée le samedi 8 juillet à 11h à la Maison des Chouans au village de  Kerdel, sur la commune de Bignan dans le Morbihan. A travers cette exposition, le public retrouvera l’histoire des prêtres du royaume de Bignan complétée par des conférences et des projections de films. En parallèle, Jean-Pierre Le Brazidec, président de l’association Pierre Guillemot et ses membres invitent le public à fêter aussi les 10 ans de la rénovation de ce lieu historique. 

Maison des Chouans - Bignan
Pierre Guillemot, en haut à gauche en médaillon

La Maison des Chouans du XVIIe siècle a été entièrement aménagée et rénovée par l’Association Pierre Guillemot. Avec sa toiture en chaumes et son mobilier breton, elle est l’exemple typique du patrimoine rural de l’époque. Chaque année, elle accueille une exposition sur un thème différent. Au 1er étage de la Maison des Chouans, est exposée la vie quotidienne de la population au 18e siècle, la généalogie de Pierre Guillemot et des portraits de Georges Cadoudal, les chefs les plus populaires de l’insurrection paysanne morbihannaise. Unidivers revient sur cette période tourmentée de l’histoire de France.

Histoire : Plus connue et plus étroitement liée à la Vendée, la Chouannerie a cependant touché d’autres territoires à l’ouest du pays : en Bretagne, en Normandie et en Anjou. Elle fût une guerre civile où Républicains et Royalistes se sont opposés et ont enflammé la France pendant la Révolution française. La première tentative d’insurrection est d’ailleurs menée par les Bretons en 1791, l’objectif étant de défendre la monarchie et de rétablir les lois et coutumes particulières de la Bretagne qui avaient été supprimées dès 1789.

Pierre Guillemot : un chef Chouan qui s’illustre dans le Morbihan  : 

Le 1er novembre 1759, Pierre Guillemot vient au monde dans la ferme de Kerdel à Bignan, la maison de ses parents qui sont cultivateurs et meuniers. Une fois marié, Pierre Guillemot s’installe à Plumelec (56) à moins de 20 km. Instruit et aisé, il est élu procureur-syndic dans sa commune. En 1792, il a 33 ans et revient exploiter la ferme familiale à Bignan. Mais 2 ans plus tard, alors qu’il est en contact avec des officiers vendéens, il soulève tout le secteur de Bignan. Il doit fuir avec sa famille. Sa ferme à Kerdel est pillée et vendue comme bien national.

Pierre Guillemot devient vite le Roi de Bignan, un des principaux chefs militaires chouans morbihannais et un des chefs les plus populaires de l’insurrection paysanne, après Georges Cadoudal. Ses batailles sont nombreuses : Bataille de Saint-Bily, de Locminé (deux fois : en 1796 et 1799), de la Tour d’Elven, du Mont-Guéhenno, du Pont du Loc’h. En 1800, Pierre Guillemot est nommé adjudant général de l’armée royale commandant le Morbihan. Trahi le 13 mai 1804 par un espion du préfet Joseph Jullien de Bidon, le Roi de Bignan est arrêté à Plaudren. Il est jugé, puis fusillé le 5 janvier 1805 à Vannes, à l’âge de 45 ans.

 Quand l’association Pierre Guillemot, fondée par Antoine Guillemot en 1990, achète trois ans plus tard la maison natale du chef Chouan Pierre Guillemot à Bignan, elle est hélas en ruine. Il faudra aux membres et aux bénévoles 17 ans de travaux de rénovation, pour pouvoir procéder à son inauguration en 2010 et l’ouvrir au public pour la première fois, à l’été 2012. 

D’autres travaux ont encore été réalisés. Jusqu’en 2015, seul un niveau était accessible aux visiteurs. Cette année-là, le premier étage est aménagé de manière à augmenter l’espace d’exposition. En 2018, ce sont les statues et le calvaire qui sont installés et l’année d’après, la scénographie dédiée à l’exposition du rez-de-chaussée est améliorée. Les derniers travaux en 2020 et 2021 ont concerné la réfection du sol du rez-de-chaussée. En terre battue jusqu’ici, il était exposé aux intempéries et se transformait en poussière par temps sec, et en boue les jours de pluie, difficile pour l’association d’accueillir les visiteurs dans de telles conditions, souvent impraticables. Devant un tel constat, la pose d’une dalle en béton, plus propre et plus solide a été effectuée. Le rez-de-chaussée étant composé d’une partie exposition et d’une partie habitation, les bénévoles ont dû démonter puis sortir les meubles et les objets anciens qui occupaient la pièce, pour pouvoir les mettre à l’abri et en sécurité, pendant les travaux. La municipalité de Bignan a apporté un soutien important à l’association dans cette opération. Le chantier Nature et Patrimoine du Centre Morbihan Communauté, dirigé par Jean-Philippe Billerey, est intervenu pour retirer sept tonnes de  terre et pour l’évacuer. D’autres travaux ont été réalisés, tel le nettoyage des statues, du calvaire, des murs et de la clôture de la maison. La Maison de Kerdel est maintenant un écomusée à visiter…

Infos pratiques

La Maison des Chouans village de Kerdel à Bigan (56)

Tél. : 06 64 65 28 93

Mail : associationpierreguillemot@gmail.com 

Ouvert au public le samedi et le dimanche, de 14h à 18h

 à partir du samedi 8 juillet au vendredi 1er septembre 2023, ainsi que le dimanche 10 septembre et le samedi 16 et dimanche 17 septembre 2023 :  de 14h à 18h pour les Journées Européennes du Patrimoine.

Pour les groupes : 15 personnes minimum,  du 1er samedi de juillet au 15 octobre 2023, sur rendez-vous.

Entrée libre, visite libre ou accompagnée

Article précédentBelle-Ile-en-Mer. Le festival Lyrique-en-Mer célèbre ses 25 ans
Article suivantRennes. Projet Building, Rapsodie pour chalumeau et clarinette basse, un duo inédit
Martine Gatti
Martine Gatti est une jeune retraitée correspondante de presse locale dans le pays de Ploërmel depuis bien des années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici