Une bibliothèque vivante ? N’entendez pas par cette appellation l’idée d’une bibliothèque simplement animée ou accueillante. Migrant’Scène, le festival de la Cimade, a mis en oeuvre le jeudi 24 novembre 2016, avec les Champs Libres et des élèves de l’IEP, ce concept novateur où les livres sont des humains. Retour sur une journée marquée par le récit.

bibliothèque vivanteLe festival Migrant’Scène existe à l’échelle nationale depuis 2006. Le voilà présent désormais dans plus de 50 villes de France. Son but ? Parler des migrations. En 2016 ? Un thème fédérateur : « D’ici et d’ailleurs : ensemble ». Du 12 novembre au 4 décembre, ce « festival engagé » propose expositions, performances, débats, spectacles ou encore concerts. A Rennes, le festival Migrant’Scène a notamment trouvé une manière originale de parler des migrants : la bibliothèque vivante.

bibliothèque vivanteLe concept vient du Danemark. Son principe ? Une personne se propose à énoncer son récit, une autre s’engage à l’écouter, voire à amorcer un dialogue. Survient donc l’idée d’un homme-livre. Pas question pour autant que la peau de ces intervenants se tanne jusqu’à devenir cuir de reliure. L’intérêt de cette initiative questionne la notion de support et travaille sur l’accessibilité, l’ouverture, le partage. Pour cet événement, les Champs Libres arbitre la séance.

bibliothèque vivante Il faut savoir que la bibliothèque de Rennes a été la première en France à utiliser ce concept danois. Depuis 2013, une fois par an, pour la semaine sur la santé malade, les Champs Libres organise, à l’étage Vie du Citoyen, une bibliothèque vivante. Christine Cordonnier, bibliothécaire, nous explique que la mise en place de ce dispositif demande de la prudence : il convient de faire en sorte que l’événement ne prenne pas un aspect voyeur.

bibliothèque vivanteChoisir le thème des migrants pour une bibliothèque vivante présente un double intérêt : les récits de migrants, autobiographiques, s’incarnent dans le dialogue et comblent le fossé qui existe entre l’écoutant et l’homme-livre. Les bénévoles de la Cimade étaient accompagnés par des élèves de l’IEP de Rennes qui font partie d’un module sur ce sujet. Au total, dix personnes livresques, dont quelques auteurs, ont proposé leur récit. De 15 à 18 heures, les usagers se sont pressés pour les écouter. A noter que la prochaine bibliothèque vivante aura lieu le 9 février aux Champs Libres en partenariat avec les éditions Histoires ordinaires et l’IEP de Rennes. Voilà sans doute une littérature qui attend son chef-d’oeuvre !

La bibliothèque vivante a eu lieu aux Champs Libres le 24 novembre 2016 dans le cadre du festival Migrant’Scène.

Voir le programme de Migrant’Scène

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom