Excellente surprise que ce résumé des Ancien et Nouveau Testaments en bande dessinée ! Loin d’une cinquantaine de pages caricaturales qui interpréteraient allègrement les textes, voire proposeraient un embrigadement en bonne et due forme, la Bible en BD présente 357 pages très fidèles aux textes originels bien que les auteurs aient dû, légitimement, privilégier certains passages et en exclure d’autres. L’objectif : synthétiser plusieurs milliers de pages en une BD accessible aux petits comme aux grands… Le lecteur traverse plusieurs milliers d’années qui commencent à la création de la Terre et se poursuivent après la mort de Jésus. Une mise en image plutôt réussie, bien qu’un peu violente.

 

L’histoire relatée dans la Bible est ce qu’elle est : immémoriale, religieuse, sacrée, transmise depuis des siècles et… d’auteur inconnu (non, Dieu n’a pas écrit la Bible, tout au plus a-t-il gravé les Tables de la Loi !). On ne peut donc pas juger du contenu de cette BD, au risque de tomber dans la critique théologique du Livre.

Bien que l’objectif affiché soit la diffusion de la Bible, force est d’admettre que c’est intelligemment fait : les annotations portées sur chaque page permettent de retrouver, dans la Bible, les passages qui ont inspiré les auteurs, et les citations sont d’une grande exactitude. L’histoire n’est pas travestie. Et Dieu et ses prophètes ne sont pas montrés sous leur meilleur jour.

En revanche, même si l’Ancien Testament n’est pas, contrairement aux Évangiles, un modèle de non-violence, le trait est parfois insistant sur le Dieu vengeur qui prend de loin l’ascendant sur le Dieu d’amour. Cela peut braquer les lecteurs non avertis et surprendre les enfants tout comme les adultes qui n’ont jamais lu la Bible. Les illustrations s’inspirant des Comics des années 1950, les images sont parfois un peu crues et manquent de douceur : on aurait aisément pu imaginer Jézabel se faisant dévorer par les chiens sans avoir sous les yeux des images aussi réalistes. Le risque d’avoir transformé les textes de la Bible en BD est de laisser les enfants seuls face à un texte difficile à appréhender. Ces derniers pourraient être décontenancés (tout comme certains adultes) par la violence qui émane de la BD alors qu’on leur prône que Dieu est bon et amour au quotidien.

Voilà cependant une mise en image réussie de textes fondateurs des trois religions révélées, et dont l’histoire imprègne encore fortement notre société judéo-chrétienne. Sans vouloir faire acte de prosélytisme, on ne peut qu’en conseiller la lecture pour étoffer sa culture générale et s’ouvrir aux autres religions. Les auteurs ont en effet été bien inspirés en disséminant des messages fraternels et pacifiques, rappelant par exemple que juifs et musulmans sont cousins !

A lire si…vous vous interrogez, en cette période de Noël, sur l’histoire de la religion chrétienne… ou tout simplement, vous désirez la découvrir… vous souhaitez que vos enfants découvrent la Bible de façon adaptée à leur âge : à partir de 8 à 10 ans. Un conseil : accompagnez-les dans leur lecture.

La Bible en BD, Mickaël Pearl, Salvator, septembre 2009, 312 pages, 22 €

Un commentaire

  1. Il existe aussi une bible en Manga (5 tomes) très intéressante et grand succès en librairie, plus de 150 000 exemplaire vendus.
    Le Tome 5 à paraître en octobre 2012.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom