La bande dessinée chinoise est rare en France. Quand une série consacrée à un Dalaï-Lama rencontre un certain succès, Unidivers ne peut que s’y intéresser. Rencontre avec deux magnifiques BD et un très jeune auteur chinois talentueux et prometteur.

BD SIXIEME DALAI-LAMA

Nous sommes au Tibet à la fin du XVIIe siècle. Pour des raisons politiques et de luttes de pouvoirs, la mort du cinquième Dalaï-Lama a été cachée pendant 15 ans. Ce secret révélé, l’empereur disposant du pouvoir temporel, exige que soit retrouvée la réincarnation en sixième Dalaï-Lama de celui qui « a quitté son enveloppe charnelle ». Le destin désigne un jeune homme de 14 ans, Lobsang Richen, qui vit à Tawang au sud du Tibet, préoccupé du bien-être de ses parents, pauvres paysans, lui même vivant en parfaite harmonie avec la nature avec laquelle il dialogue, amoureux d’une superbe jeune fille Makye Ame, fille du seigneur du lieu.

BD LE SIXIEME DALAI-LAMA

La BD oscille ainsi entre deux mondes: celui des luttes politiques intestines entre le Tibet et la Mongolie et l’innocence d’un jeune homme qui ignore tout du destin que des hommes vont tracer pour lui. Cette histoire peu connue en France, mais mythique en Chine,est l’occasion pour le jeune dessinateur Zhao Ze de démontrer son talent. Dans de grands dessins muets, on assiste à d’immenses festivités bouddhiques, qui sont peintes pour le seul plaisir des yeux. Dans ces pleines pages, les couleurs se répondent dans un festoiement de rouges, d’ors étincelants. Plongées, contre plongées, autant de techniques utilisées pour dévoiler certainement une probable attirance pour cette religion. La même fascination s’exerce pour illustrer la nature et la naissance d’une passion amoureuse, qui sous la forme d’une douce naïveté voulue, n’est pas sans rappeler les illustrations enfantines. Les adolescents ont le visage émerveillé de poupons innocents. Ainsi éclate sous le pinceau inspiré l’opposition entre les mondes de pouvoir, sombres et clos, et l’innocence juvénile d’un amour pur et naturel. Au fur et à mesure de la lecture, le malaise grandit, provoqué par l’impossibilité pour un jeune homme d’échapper à un destin qu’il ne souhaite pas, mais auquel il devra se plier. Le conte enfantin devient alors une histoire d’adultes.

BD LE SIXIEME DALAI-LAMA

Pour mieux comprendre cette histoire hors norme et peu connue en France, Unidivers a rencontré le dessinateur Zhao Ze , petit jeune homme timide, à qui la traductrice écrit en français les prénoms des dédicaces, prénoms qu’il copie minutieusement comme un enfant recopie son premier alphabet. Voix timide comme celle d’un jeune écolier.

Zhao Ze
Zhao Ze (dont le surnom est Chao Fan – Riz sauté)

Unidivers : Comment se fait-on connaître comme dessinateur en Chine quand on a 23 ans?

Zhao ZE: j’ai participé à un concours organisé par une agence de Bd qui s’appelle « Dongmanker ». J’ai eu la chance d’en être le lauréat et de recevoir ensuite une chronique très positive dans un grand journal chinois. Depuis je suis assez connu dans mon pays.

BD LE SIXIÈME DALAÏ-LAMA

: Et la publication française?

Zhao ZE: ce sont les éditions Dongmanker qui ont contacté les éditions Fei.

BD SIXIEME DALAI-LAMA

: Est-ce votre première publication ?

Zhao ZE: non j’avais déjà réalisé un « one shot » « Les paroles du chasseur de serpent », inspiré d’un texte d’un écrivain de la dynastie Tang. Mais le sixième Dalaï-Lama est mon premier succès.

BD LE SIXIÈME DALAÏ-LAMA

: Vous évoquez le Tibet, le bouddhisme dans votre BD. N’est-ce pas un sujet trop sensible pour le lecteur chinois?

Zhao ZE: en fait ce n’est pas l’éventuel sujet politique qui m’a inspiré et les histoires de pouvoirs évoquées dans la BD sont très secondaires. Lobsang Rinchen est très connu en Chine, mais surtout en tant que grand poète et son destin reste unique. C’est le seul Dalaï-Lama qui n’a pas été moine. C’est cet aspect historique que j’ai privilégié. Le sujet du Dalai-Lama  actuel, qui est le quatorzième, peut effectivement avoir aujourd’hui une connotation politique plus sensible. Pas Lobsang Rinchen. Et puis il y a cette amitié, qui devient de l’amour, avec la jeune Makye Ame. Cette histoire « romantique » (sourires) est aussi unique. J’ai aimé l’illustrer.

BD LE SIXIÈME DALAÏ-LAMA

: Quelle est votre relation personnelle au bouddhisme?

Zhao ZE : je ne suis pas moi-même bouddhiste, mais la philosophie bouddhiste m’intéresse. Un autre aspect de l’histoire que je raconte m’a aussi passionné comme dessinateur.

BD SIXIEME DALAI-LAMA

: lequel ?

Zhao ZE : j’ai été très attiré par les rituels, les fêtes qui graphiquement sont très intéressantes. Et les costumes, les étoffes, les couleurs sont un vrai bonheur pour un illustrateur.

BD LE SIXIÈME DALAÏ-LAMA

: quelle technique utilisez-vous?

Zhao ZE : je travaille tout d’abord le noir avec un pinceau spécial chinois et de l’encre chinoise. Puis j’utilise l’aquarelle comme tout dessinateur.

BD LE SIXIÈME DALAÏ-LAMA

: Pas d’autres secrets?

Zhao ZE : si (sourires). Je complète mes dessins, notamment pour rehausser les couleurs des costumes, ou les paysages, avec de la peinture de couleur or.

BD SIXIEME DALAI-LAMA

: les deux premiers tomes sont parus. Quand sera publié le troisième et dernier ouvrage?

Zhao ZE: j’ai déjà terminé 18 pages du tome 3. Le dernier tome devrait donc paraître en avril 2018.

Propos recueillis au Festival Quai des Bulles de St Malo sur le stand des éditions Fei. Merci à la jeune et gentille traductrice.

BD Le sixième Dalaï-Lama de Guo QIANG et Zhao ZE. Editions Fei, deux tomes sont déjà parus, 19€ chacun.

BD LE SIXIÈME DALAÏ-LAMA
Tome 1 sur 3
Auteur Guo Qiang
Dessinateur : Zhao Ze
Traducteur : Nicolas Henry & Si Mo
Date de parution : 19/08 /2016
Prix public : 19 €
Pagination : 112 pages, couleur
Format : 19,3 x 27,5 cm
Diffusion : Media Diffusion
Distribution : MDS
ISBN : 978-2-35966-248-1

Sixième Dalaï-Lama (Le)
Titre : Tome 2
Tome : 2
Identifiant : 313982
Scénario : Guo, Qiang
Dessin : Zhao, Ze
Couleurs : Zhao, Ze
Dépot légal : 09/2017 (Parution le 22/09/2017)
Estimation : non coté
Editeur : Fei

Dans un grand roman graphique en 3 tomes, Zhao Ze nous raconte la vie fascinante de Tsangyang Gyatso (1683-1706), le seul dalaï-lama à avoir refusé une vie de moine ordonnée. Personnage historique et mythique, le 6e dalaï-lama est déchiré entre son amour pour Makye Ame, la fille du chef de son village et sa destinée religieuse. Ces affaires religieuse entraînent aussi un conflit politique et une guerre entre le Tibet et la Mongolie de l’époque. Zhao Ze dépeint le Tibet avec une sensibilité hors du commun, et nous envoûte du charme mystérieux du bouddhisme…

Librairie et galerie Fei :
1 rue Frédéric Sauton
75005 Paris
01 75 77 21 71
du mardi au vendredi de 10h à 19h
le samedi de 12h à 20h
librairie[@]editions-fei.com

Créées en 2009 par XU Ge Fei, une jeune Chinoise passionnée par la culture de son pays d’origine et celle de la France, les Éditions Fei ont pour but de faire découvrir aux lecteurs occidentaux les créateurs de bandes dessinées chinoises trop longtemps méconnus par le public.

EnregistrerEnregistrer

Le duel Anquetil Poulidor sur les pentes du Puy-de-Dôme en 1964, les photos de Gilles Caron dans le Quartier latin en Mai 68, la peur des images des Sept boules de cristal de Hergé, les Nus bleus de Matisse sur un timbre poste, Voyage au bout de la Nuit de Céline ont façonné mon enfance et mon amour du vélo, de la peinture, de la littérature, de la BD et de la photographie. Toutes ces passions furent réunies, pendant douze années, dans le cadre d’un poste de rédacteur puis rédacteur en chef de la revue de la Fédération française de Cyclotourisme.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom