À la une des journaux, il est des titres qui réconcilient les Français avec leurs journalistes. Lundi matin, Libération a fait fort pour célébrer la victoire de François Hollande en titrant : Normal ! Par-delà les opinions politiques, il faut saluer l’imagination des journalistes de Libé qui tranchent avec leurs confrères du Figaro se contentant d’un simple « François Hollande, président ». À Libé, on s’est cassé la nénette et on a fait des heures supplémentaires. Comme quoi, même à gauche, on a le sens du travail et de la formule ! Mais n’en jetons plus sur l’ancien journal de Serge July… Car, au Figaro, on a aussi fait du bon boulot. Les journalistes ont consacré plus de 26 pages à l’élection présidentielle, avec pour une fois des articles tout à fait honnêtes sur la défaite de Nicolas Sarkozy. « Le président sortant a mobilisé, mais cette fois-ci, la surprise n’a pas eu lieu, » écrit Charles Jaigu dans son article « Chronique d’une défaite annoncée ». Mais, entre les deux journaux, l’imagination était pour le coup du côté de la gauche…et l’augmentation de la diffusion aussi.

Laisser un commentaire