Aéroport Rennes Bretagne : vols low cost, vers l’infini et au-delà ?

Mesdames et Messieurs, ici votre commandant de bord Unidivers et l’ensemble de son équipage. Votre avion au départ de l’aéroport Rennes Bretagne va décoller dans un instant en destination de… Mais où va-t-on ? Quelles sont les compagnies et destinations de l’aéroport Rennes Saint-Jacques ? Et si le modèle low cost (à bas prix) devient la norme pour les vols court et moyen-courriers, le tour du monde est-il possible depuis la capitale bretonne ? Veuillez attacher et ajuster votre ceinture de sécurité, décollage immédiat…

 

Aéroport RennesAu début du siècle précédent, le peu d’avions qui transitait par Rennes se posait… sur l’hippodrome des Gayeulles. L’actuel aéroport de Rennes a été construit à Saint-Jacques dans les années 30, mais servait essentiellement à du fret et des opérations militaires. D’ailleurs, il demeure le septième aéroport – hors Paris – pour le transport de marchandises. Pour autant, en 2015, l’aéroport de Rennes Saint-Jacques ou Rennes Bretagne n’est que le… 18e en France métropolitaine hors région parisienne. Alors que la capitale bretonne est la 11e ville la plus peuplée de l’hexagone.

Certes, il convient de prendre en compte différents facteurs : la liaison ferroviaire Paris-Rennes (2 heures actuellement, 1 heure 30 en 2017), le nombre d’aéroports dans la région et leur taille. Clairement, l’aéroport de Nantes éclipse son voisin du nord : plus de 4 millions de passagers en 2015 pour le premier, un peu plus de 500 000 pour le second. Dans cette situation, on comprend du reste que le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes puisse être déclaré « surdimensionné » par une commission d’experts en avril dernier. En attendant qu’une décision soit prise sur le destin de ce projet controversé, celui de Rennes en profite pour créer de nouvelles lignes.

Aéroport RennesÀ l’heure actuelle, l’aéroport Rennes Saint-Jacques qui a été récemment  rebaptisé aéroport Rennes Bretagne compte neuf compagnies au départ de Rennes. Quatre d’entre elles sont low cost – c’est-à-dire, à bas prix – les compagnies espagnoles Iberia Express, Volotea et Vueling et la britannique FlyBe. Aer Lingus et Hop (filiale régionale d’Air France) se présentent aussi comme des compagnies à bas prix alors qu’elles sont plutôt à moyens prix…

À noter également : seulement sept de ces compagnies proposent des vols réguliers. Pour les destinations, environ 120 au total, il suffira donc de regarder la carte des destinations… Dans les liaisons intérieures, on trouve : Paris, Metz, Strasbourg, Mulhouse, Clermont-Ferrand, Lyon, Bordeaux, Biarritz, Toulouse, Ajaccio, Bastia, Figari, Montpellier, Marseille, Nice. Le reste va en Europe, car, au-delà de notre Union européenne, pas de vols directs ! À l’international, vous connaîtrez donc la joie d’une escale entre Duty Free et salon lounge. On dirait les paroles d’une chanson de Laurent Voulzy : de Rennes, par vols avec correspondance, vous irez à Johannesburg, Rio de Janeiro, Montréal, Pékin, Hong Kong, Shanghai, La Havane, Abidjan, Dubaï, Antananarivo, Rabat, Mexico, Singapour, Dakar, Bangkok, Istanbul, Los Angeles, New York, San Francisco et Las Vegas.

Aéroport Rennes BretagneCôté Europe, l’aéroport Rennes Bretagne compte 39 destinations, dont 12 en vols directs. En somme, directement, vous pourrez accéder à la partie sud de la Grande-Bretagne (Manchester, Birmingham, Exeter, Londres et Southampton), de l’Irlande (Dublin et Cork), à la capitale des Pays-Bas. Pour l’Espagne, seront accessibles directement depuis la capitale bretonne Madrid, Barcelone et Palma de Majorque. La ligne Rennes/Rome de la compagnie Vueling, ouverte en 2015, a bien fonctionné puisqu’elle a attiré 12 500 passagers entre avril et octobre. En jouant les présentateurs météo, nous pourrions donc affirmer que le nord de la Grande-Bretagne, le sud de la péninsule Ibérique et la Mitteleuropa sont accessibles via correspondance. Niveau vols intérieurs, on dénombre 15 destinations, dont 9 en vol direct (Paris, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Marseille, Nice, Bastia, Ajaccio et Figari).

Aéroport Rennes low costL’année 2016 ouvre de nouvelles perspectives, avec la création de six nouvelles routes. Air France a ouvert le 27 mars dernier une ligne directe Rennes-Amsterdam. Le but ? Permettre aux passagers de rejoindre ce hub qu’est l’aéroport de la capitale des Pays-Bas, c’est-à-dire une plateforme de correspondance. Les compagnies low cost multiplient leurs offres en 2016. Volotea ouvre deux lignes en direction de Marseille et Nice (respectivement deux fois par semaine), Iberia Express une ligne vers Madrid (deux fois par semaine). Fly Be, après Southampton, Manchester, Exeter et Londres Southend, annonce pour l’été un vol vers Londres City (six fois par semaine) et pour le mois de main vers Birmingham (4 fois par semaine).

Aéroport Rennes Saint-JacquesQuid des vols dits low cost ? Comme souvent, il s’agit de réserver le plus tôt possible et de respecter leur politique en termes de bagages. En cherchant bien le bon plan sur internet (un conseil : masquez votre adresse IP et surtout détruisez les cookies que l’avionneur enregistre sur votre ordinateur), vous pourrez trouver depuis Rennes des vols à bas prix pour Cork, Dublin, plusieurs aéroports du sud de la Grande-Bretagne, Madrid, Marseille, Nice, Palma de Majorque, Barcelone, Bastia et Rome. Par ailleurs, il demeure d’importantes défaillances dans la prise en charge des passagers en cas de situation perturbée (exemple : une annulation de vol) et les difficultés à trouver le bon interlocuteur pour arranger la situation.

A ce propos, peu de voyageurs connaissent la directive européenne n° 261/2004 qui oblige les avionneurs à les indemniser en cas de retard supérieur à 3 heures au départ ou à l’arrivée de leur vol. La compagnie doit fournir une assistance aux passagers en attente dans l’aéroport (hôtel, repas…) et payer par personne l’indemnité suivante : 250 € dans le cas de vols jusqu’à 1500 km ; 400 € dans le cas de vols au sein de l’Union européenne de plus de 1500 km et de 1500 à 3500 km pour les autres vols ; 600 € dans le cas de vols de plus de 3500 km.

Par ailleurs, attention : les promotions affichées sur le site de l’aéroport Rennes Bretagne, comme sur leurs annonces publicitaires partout dans la ville, promettent plus qu’elles ne donnent. Les vols sont proposés « à partir de 29, 39 ou 58 euros ». La réalité est souvent bien différente. Un exemple : la compagnie low cost Volotea offre des tarifs intéressants mais à condition de devenir un client abonné au service Supervolotea (pour 49,99 € par an). De manière générale, pour partir à bas prix, privilégier les périodes hors vacances scolaires et les milieux de semaine. Plus largement, avec le développement ferroviaire de l’axe Rennes-Paris-Massy-TGV, vérifier également les départs à partir de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle. Et ce, en attendant une hypothétique ouverture de Notre-Dame-des-Landes, la mise en activité de l’hyperloop, la finalisation de la téléportation et l’ouverture au grand public de la porte des étoiles…

Aéroport Rennes Bretagne
BP 29 155
35 091 Rennes Cedex 9
tel : 02 99 29 60 00
email : accueil@rennes.aeroport.fr

Recrutement
Vous pouvez adresser directement vos candidatures spontanées (emplois, stages, contrats d’alternance) à l’adresse suivante :
Aéroport Rennes Bretagne
BP 29 155
35 091 Rennes Cedex 9
Tél. 02 99 29 60 00
email : recrutement@rennes.aeroport.fr

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Bonne photographie de la situation à l’aéroport de Rennes et plein de conseils pratiques ! Un autre avantage que j’ajouterai est le fait que les files d’attentes passagers sont rarement submergées, ce qui dispense d’arriver trop longtemps à l’avance et de subir des files d’attentes interminables.
    Dernier conseil : si vous y arrivez le soir ou le week end pensez à réserver votre taxi.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom