mer 5 octobre 2022

A l’raid Breizh, trois Bretons participent au Nomad Raid

La 3e édition du Nomad Raid, voyage humanitaire qui rallie le sud de la France à Marrakech (Maroc), se déroulera du 12 au 23 février 2022. Les Bretilliens Alexandra Barbé, Adeline Fourgault et Antoine Godard ont créé l’association A l’raid Breizh dans le but de participer à cette expérience solidaire unique. À bord de leur Peugeot 205, ils traverseront 4000 km en 12 jours et achemineront deux vélos et 20 km de fournitures aux enfants défavorisés. Pour les aider dans ce projet de ce raid humanitaire, l’équipe ouvre une cagnotte pour récolter des fonds et recherche des sponsors.

En 2019, sept équipages, soit seize aventuriers et aventurières, avaient emprunté la route de la première édition du Nomad Raid, dernier né des raid aventures au Maroc. En 2020, pas moins de 34 équipages, soit 75 participants et participantes, avaient à leur tour traversé le désert marocain. Combien seront-ils pour la troisième édition en 2023 ? Parmi les nouvelles recrues prêtes à participer, trois Breton et Bretonnes originaires d’Ille-et-Vilaine : Adeline Fourgault, conseillère en immobilier, Antoine Godard, pâtissier, et Alexandra Barbé, diététicienne nutritionniste. Âgés de 22 à 23 ans, ils ont créé l’association A l’raid Breizh dans le but de prendre part à cette expérience unique qui mêle découverte culturelle et mission humanitaire.

al'raid breizh
Alexandra Barbé, Adeline Fourgault et Antoine Godard © Al’Raid Breizh

C’était une envie qui trottait dans la tête de chacun et chacune depuis longtemps. Tous trois sensibles à la cause humanitaire, Antoine, Adeline et Alexandra ont décidé de se lancer dans l’aventure du raid après la découverte de l’Europ’Raid par les deux premiers lors d’un voyage au Monténégro en 2019. « Ils organisent l’Europ’Raid, l’Alpina Raid et le Nomad Raid. Ce n’est pas la même période ni la même durée », informe Adeline, présidente de l’association A l’raid Breizh

Rapidement rejoints par leur amie Alexandra, ils choisissent de s’inscrire au Nomad Raid en raison de contraintes professionnelles. Ils voient en cette expérience une occasion d’assouvir leur désir de participer à une cause juste et une mission en adéquation avec leur soif de découverte et de solidarité. « Pendant mes études, je m’étais renseignée pour partir quelques mois sur certaines îles pour faire de la prévention santé en humanitaire. Mais selon les associations, ça peut coûter cher donc je n’ai jamais eu l’occasion de le faire… », regrette Alexandra, qui est secrétaire de l’association. Adeline rajoute : « C’est une idée qui s’est développée de plus en plus à force de voyager et de voir les différences rien qu’en Europe. »

nomad raid

Ralliant le sud de la France jusqu’à Marrakech au Maroc, le Nomad Raid est une plongée dans la culture berbère, ses danses, ses musiques et sa gastronomie. Autant culturelle qu’humaine, cette mission de solidarité internationale s’inscrit dans une démarche de lutte contre les inégalités. 

À bord de leur Peugeot 205, la quatrième voiture la plus vendue en France, les pilotes parcourront 4 000 km en 12 jours. De Tanger à Marrakech, les équipes traverseront les paysages à couper le souffle du désert du Sahara, appréhenderont les montagnes de l’Atlas, passeront par le canyon d’Errachidia ou encore la vallée du Ziz pour atteindre leur objectif : acheminer deux à trois vélos et environ 20 kg de fournitures (vêtements chauds et sportifs, matériel médical et scolaire, loisirs) dans des villages isolés du désert marocain. « Les enfants font parfois beaucoup de kilomètres pour se rendre à l’école, les vélos leur permettront d’avoir un transport et de s’y rendre plus facilement », renseigne Alexandra. Les bolides se suivront et s’arrêteront aux mêmes endroits mais tous ne déposeront pas leurs marchandises à chaque halte dans le but de répartir le matériel de manière équitable dans les villages. 

Parmi la liste de matériel renseignée par le Nomad Raid, nos trois Breton et Bretonnes ont choisi de privilégier les protections menstruelles. Aujourd’hui encore, les menstruations sont malheureusement source d’inégalités et pénalisent injustement les femmes et jeunes filles les plus précaires. 500 millions dans le monde n’ont pas accès aux ressources adéquates pour gérer leurs menstruations chaque mois, particulièrement dans les régions rurales. On estime que seulement 30 % des Marocaines ont accès à des protections. Véritable handicap, celles-ci ne peuvent aller à l’école pendant leur période de règles…

al'raid breizh
Édition 2022 © DR – Nomad Raid

Ayant établi un budget prévisionnel qui s’élève à 10 000€, incluant les frais d’inscription (3 200€), de voiture (5 250 €) et d’équipage (1 550€), le trio est à la recherche d’entreprises locales et éthiques, à la forte identité bretonne, pour les aider dans ce projet d’envergure. Des entreprises aux valeurs écologiques par exemple pour rester en adéquation avec leurs valeurs. « On aimerait bien trouver une entreprise de protections menstruelles réutilisables aussi, pour pouvoir distribuer du bon matériel durable. »

La participation peut s’effectuer de différentes manières. Elles peuvent aider par le biais de dons matériel ou en les épaulant lors de différents évènements post-raid, qui permettront de récolter des fonds. « Le but est de continuer d’en parler autour de nous même après le raid pour que l’initiative se fasse connaître », précise Antoine, le trésorier de l’asso. Les entreprises peuvent également offrir des services tels services de banque et assurances, diffusion de leur projet sur vos supports professionnels ou faire un don financier, devenant ainsi un de leurs sponsors.

En échange, les entreprises verront un encart publicitaire disposé sur la Peugeot 205 et/ou sur le tee-shirt qui sera porté par toute l’équipe lors des différents évènements pendant la préparation et pendant le raid.

al'raid breizh
Adeline présente Al’raid Breizh, le quatrième membre de l’équipage © DR

Pour l’heure, l’équipage breton a trouvé un garage partenaire, Les Petites Vieilles à La Fresnais. Il sera en charge de donner une seconde jeunesse au petit bolide fraîchement acquis, renommé affectueusement Alf’raid Breizh, pour qu’ils puissent tous les quatre partir à l’assaut des dunes. « Le Nomad Raid envoie une liste de réparations obligatoires. Il y a aussi les petites choses auxquelles on a pas pensé, d’autres qui ont été conseillées par d’anciens équipages », enrichit Adeline. En cas de problèmes mécaniques, un véhicule de secours sera néanmoins sur place si besoin est d’acheminer le quatrième membre au garage le plus proche. Alexandra précise, motivée : « Ça va être l’occasion de s’améliorer en mécanique aussi. On voudrait faire quelques sessions avec le garagiste pour qu’il nous explique un peu les bases ». 

À ce premier partenaire s’ajoute une entreprise de contrôle technique, Sécuritest à Dol-de-Bretagne. « Grâce à eux, on n’aura pas à payer le contrôle technique de la voiture et la contre-visite », raconte Antoine. Dans la même commune, les trois aventurier et aventurières ont sollicité la mutuelle MMA pour l’assurance de leur voiture et de l’association. « En échange, la mutuelle nous soutient par un don financier. » Et peut-être plus insolite, la petite bijouterie Essirard a également voulu les soutenir avec un don financier.

nomad raid
Édition 2022 © DR – Nomad Raid

Les particuliers peuvent également soutenir le projet en participant à une cagnotte récemment ouverte. L’argent collecté permettra notamment de couvrir les différents frais liés au voyage. Plusieurs paliers sont mis en place (de 5 à 20 €), mais pour s’adresser au plus grand nombre, l’équipe laisse aussi le choix de donner à hauteur de son porte-monnaie, car même un soutien de quelques euros les aidera.

Soucieux de mener ce projet qui leur tient à cœur à bien, le trio se retrouve également chaque premier samedi du mois au marché de Dol-de-Bretagne pour vendre des petites douceurs sucrées maison afin de récolter des fonds. « Il n’y aura jamais trop d’argent. Si on dépasse le budget, on verra pour faire un don », souligne Adeline. Quand on sait que le trésorier de l’association est pâtissier de métier, si vous passez dans le coin, Unidivers ne peut que vous conseiller de ne pas résister à une de leurs gourmandises qui mêle, en plus, l’utile à l’agréable….

Pour participer à la cagnotte

Suivez l’actualité de A l’raid Breizh sur leurs comptes Instagram et Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
couvert
18.8 ° C
19 °
18.3 °
63 %
6.2kmh
100 %
mer
20 °
jeu
18 °
ven
19 °
sam
19 °
dim
22 °