parc expo rennes foire cuba

A LA VERTICALE DU JARDIN

A la verticale du jardin … s’échangent sans s’altérer la grâce et la masse, des jardins d’espoir où nous pourrons nous rencontrer, nous aimer ou nous fuir dans l’oubli des successives fins du monde… dans le cérémonial de l’espace les gestes seraient multiples, les poses indolentes. Des sabots ferrés jetteraient dans l’air des étincelles et résonances. René Char

Deux films réalisés pour A la verticale du jardi par Fabrice Guéno :
Sous la surface
Interstices

Un duo et un solo créés par des danseurs de Taille Unique : Dolores

 

Durée : 20minJ’attendais d’être une reine. Je ne sais plus que mendier. Je voulais vivre de bel amour. Je meurs de sale blessure. Et pourtant je suis là : indemne.

Dolorès s’interroge sur le moment où l’on devient femme, si on ne l’est pas déjà, si on ne cesse jamais de l’être. C’est le corps changeant, le corps bousculé entre les désirs et les illusions, parcourant l’enfance et une certaine forme d’innocence, la douleur et la séduction. Dolorès oscille entre ce que l’on est, ce que l’autre en perçoit et ce que l’on aimerait donner à voir de soi.

LÊN

Durée : 3min33 

Retour du printemps
Cœur esprit se libèrent
Couleurs éclosent
Le corps se lève, trébuche mais se redresse pour avancer. L’esprit se tourne vers le ciel pour s’élever.
Regard vers l’horizon contemplant le soleil, la lumière revient, un nouveau jour commence.
Tel un phénix renaissant de ses cendres, une saison s’en va, d’autres la succèdent puis la saison revient. Au bout d’un cycle, un an passe.
NB : Lên (mot viêtnamien) : Montée, s’élever, levant, atteindre
  • Horaires : 11h00, 15h00, 17h00
  • Artiste = Compagnie Taille Unique
  • Lieu : Nantes, Jardin Des Plantes
  • A la verticale du jardin : Nantes : 5 juin was last modified: juin 7th, 2012 by Nicolas Roberti
    Animula blandula vagula : Âme de diaphane intimité, hôtesse et compagne de mon corps, tu verses vers des lieux délavés, escarpés et dénudés, où ne résonnent tes jeux d'esprit…

    Laisser une réponse

    SVP rédigez votre commentaire
    Merci d'inscrire votre nom